Vigilante tagged posts

Intrepidos Punks & La Vengenza de los Punks

Category: Films Comments: 2 comments

Punk is dead ? Pas au Mexique, les gars. Et les gredins que l’on y trouve n’écoutent pas Green Day sur MySpace, je peux vous le dire. Ils sont trop occupés à chevaucher leurs deux roues pour aller fracasser la gueule de la piétaille, violer de la pucelle et saccager des pompes à essence pour ça. Faut dire que ces zouaves n’ont pas trouvé leurs commandements dans les partitions de Sid Vicious mais dans les tables de la Loi d’Humungus. Bienvenue dans Intrepidos Punks et sa suite La Vengenza de los Punks, les plus post-apocalyptiques des films non-post-apocalyptiques.

Read More

Grida dalla palude

Category: Films Comments: No comments

Grida dalla palude. Ou « le cri du marais », comme m’en informe l’ami Google Translate. Puisque c’est l’Italien Lorenzo Lepori que l’on retrouve planqué derrière les roseaux, on se doute que l’affaire aura assez peu en commun avec Les Enfants du Marais, que l’on chantera et dansera peu dans les grenouillères. Bingo ! Fidèle aux thèmes les plus bis qui font sa passion, l’auteur de Notte Nuda et Catacomba remplit les campagnes de viols, de chasses à l’homme et de rites démoniaques !

Read More

Charlie’s Death Wish

Category: Films Comments: No comments

Si vous vous écorchez les pieds dans ma crypte depuis ne serait-ce qu’une paire d’années, vous y avez traîné suffisamment longtemps pour savoir que j’ai mes chouchous, quelques demi-dieux qui m’ont si rarement fait faux bond que je les prie chaque matin, la tête tournée vers les cabinets. Don Dohler, Brett Piper en sont. Et Jeff Leroy aussi. La déception ne sera pas encore pour cette fois, puisque le Charlie’s Death Wish (2005) du dernier cité met en italique un fait dont ne nous doutions plus. A savoir que le gazier a beau ne pas avoir un sou, il n’en propose pas moins un spectacle maximum.

Read More

Hobo with a Shotgun

Category: Films Comments: 2 comments

Avec le recul, il paraît clair que la petite vague Grindhouse lancée dans la deuxième moitié des années 2000 par le diptyque Boulevard de la Mort/Planète Terreur enfanta plus de Séries B au mieux passables que de franches tueries. En la matière, ce fut encore au Canada de marquer le plus beau point avec le Hobo with a Shotgun (2011) de Jason Eisener, associé au projet de Rodriguez et Tarantino (il participa au concours de bandes-annonces lancé par ces Messieurs) mais faisant avant tout la nique à ces derniers. Et pas qu’un peu.

Read More

Robot Ninja

Category: Films Comments: No comments

Avant que Marvel ne quitte les librairies pour envahir les multiplexes à grands coups de Mark Ruffalo vert de rage ou de dieu nordique prêt à électrifier son gros marteau, le film de super héros était surtout une affaire de petits producteurs indépendants. Une coutume que la maison des idées ne sera pas totalement parvenue à effacer d’un claquement de doigt, puisque les mockbusters continuent de fleurir ça et là, tandis que les efforts plus anciens se voient offrir une cure de jouvence bien méritée. C’est le cas de Robot Ninja (1989) du goreux J.R. Bookwalter (The Dead Next Door), sorte de Kick-Ass avant l’heure et en nettement plus méchant.

Read More

Mandy

Category: Films Comments: 6 comments

Il faudra un jour se pencher sérieusement sur le pourquoi du comment de la recrudescence de heavy metal movies ces dernières années, les t-shirts noirs aux logos acérés et les tignasses grasses se hissant de plus en plus fréquemment jusqu’à nos écrans, au fil des Deathgasm et The Devil’s Candy. Sauf que contrairement à ces deux exemples, Mandy (2018) ne se contente pas de faire un film sur le heavy metal, il EST le heavy metal !

Read More

The Guest

Category: Films Comments: 4 comments

On se souvient d’Adam Wingard pour son très chouette et bien méchant You’re Next (2011), un peu moins pour son dispensable Blair Witch (2016) et carrément pas pour son Death Note (2017) à la réputation calamiteuse. Et avant de voir comment il gère les combats de catch maousses avec Godzilla vs. Kong et le remake du coréen J’ai rencontré le Diable sur lequel il ne peut que se foirer (le combat est perdu d’avance, soyons clairs), on se laisse inviter dans The Guest (2014). Et on fait plutôt bien.

Read More

La Vengeance de la Femme au Serpent

Category: Films Comments: No comments

Patauger dans la gadoue et se dégommer les godasses dans les marécages, ça paie. La preuve : près de quinze ans après Les Marais de la Haine (1974), les époux Ferd et Beverly Sebastian nous refont le coup du rape and revenge dans le bourbier via La Vengeance de la Femme au Serpent (1988), second chapitre de la saga Gator Bait sorti en même temps que le premier chez Artus. Mais est-ce que ça vaut vraiment la peine de sortir les bottes et risquer de s’y mouiller les chaussettes ?

Read More

Laserblast

Category: Films Comments: One comment

En cette période où Charles Band pédale dans la semoule et perd même ses plus fervents soutiens, généralement déçus des dernières productions aussi paresseuses que miséreuses du patron de Full Moon, il est peut-être bon pour nos âmes et nos petits cœurs de fantasticophiles de nous rappeler que Charlie fut, dans un autre vie, un producteur avisé. Avec ce Laserblast de la fin des seventies par exemple, version cinématographique d’une partie de Grand Theft Auto 5 avec munitions illimitées pour le bazooka…

Read More

Faust : Love of the Damned

Category: Films Comments: 2 comments

Après deux décennies bien remplies le voyant réaliser ou produire bon nombre de Monster Movies souvent bien barjos, Brian Yuzna semble avoir pris le pli de la glandouille depuis son sous-estimé Deep Water. Ce qui fait tout de même huit années d’inactivité (et cela fait un petit moment que l’on attend son The Plastic Surgeon, visiblement abandonné) et nous pousse à nous rabattre sur son travail passé. Pour l’heure, c’est sur Faust : Love of the Damned que nous allons faire nos griffes. A moins que ce ne soit l’inverse ?

Read More