Slasher tagged posts

Butchered (The Hazing)

Category: Films Comments: No comments

Toujours flanqué d’un sourire large et avenant, Joe Castro n’a pourtant jamais été du genre à le dire avec des fleurs. Il ne faut donc surtout pas se fier à la jaquette très néo-slasher de son Butchered (2003, parfois appelé The Hazing), sur laquelle on aligne quelques teens très propres sur eux en faisant croire que ceux-ci, et le film avec eux, pourraient sortir de la même promotion que Neve Campbell et Jennifer Love Hewitt. La tactique de l’arbre feuillu cachant (mal) la forêt incendiée, tant ici on charcute, on taillade, on découpe et on déchiquette comme à l’abattoir. A ce répertoire des savoir-faire du père Castro (Terror Toons et ses suites, of course) ne semble guère manquer que l’échaudage…

Read More

Good Tidings

Category: Films Comments: No comments

C’est la saison du partage, et lorsque trois pères Noël distribuent coups de machette ou de batte de base-ball, la politesse veut qu’on les leurs rendent. Dont acte avec Good Tidings (2016), prod’ anglaise à la mode do it yourself s’attaquant aux christmas movie avec un regard neuf et une originalité bienvenue.

Read More

Christmas Evil

Category: Films Comments: 5 comments

Débarqué à l’orée des années 80, ce qui en fait bien malgré lui l’un de ces pionniers ayant creusé du bout de leur lame le genre du slasher flick, Christmas Evil (1980) est aussi de ces maniaques restés à se les geler sur le porche pendant que ses camarades plus fructueux faisaient à l’intérieur une bringue dont les échos se font toujours entendre aujourd’hui. La faute à un terrible quiproquo : malgré ses haches et poignards fermement tenus sur les différents visuels du film, celui qui fut tourné sous le titre Better Watch Out doit plus aux nocturnes flâneries de Martin Scorsese qu’aux coups de surins dans le névé de Bob Clark.

Read More

Psychotic !

Category: Films Comments: No comments

Le dernièrement très (trop) hypé giallo en pleine collision avec la parodie réservée et le stoner movie, trop improbable pour être vrai ? Et pourtant, le petit budget Psychotic ! (2016) existe bel et bien, et a la bonne idée de mélanger, avec ses petits moyens, l’esthétique polychrome et les bringues psychotropes. Passe le spliff ?

Read More

The Slumber Party Massacre II

Category: Films Comments: No comments

Toujours plus de trous dans les pyjamas pour la saga The Slumber Party Massacre, dans l’inconscient collectif l’incarnation même du slasher bas de gamme, direct-to-video de surcroît, très bête et un peu méchant. Les becs fins savent, eux, que la trilogie est plus intéressante qu’il n’y paraît, ne serait-ce que parce qu’elle est la seule à avoir été entièrement ouvragée par des femmes et que les tueurs rameutés pour la cause utilisent de grosses foreuses. Ce que The Slumber Party Massacre II (1987) prouve aussi, c’est que la franchise pouvait péter le dernier câble de la sanité et foncer tête la première dans des idées de plus en plus folles. Que celles-ci servent le propos général est bien évidemment une autre paire de manches…

Read More

Thankskilling

Category: Films Comments: 3 comments

Hasard des errances cinéphiliques et du calendrier, c’est à quelques jours d’intervalles que les grilles du zoo du slasher animalier s’ouvrent à nouveau à moi. Il y a deux semaines, je galopais donc avec un petit cheval de manège particulièrement massacreur dans le rigolo CarousHELL, et en cette fête de la moisson c’est le dindon égorgeur je m’en suis allé déplumer au fil de Thankskilling (2009), Série Z à la Troma et donc jamais contraire à la giclée sanguine, à la vanne pétomane et au déploiement de nichons.

Read More

CarousHELL

Category: Films Comments: No comments

Selon le loufoque John Waters, saint patron des marginaux et du sexe déluré, « Si votre objectif est de tourner un mauvais film, alors vous ne pouvez pas vous louper. » Cela se vérifie avec le CarousHELL (2016) de Steve Rudzinski, fabricant de Z un peu pouacres (Basic Slaughter, Red Christmas) et de téléfilms avec des chatons aventureux (A Meowy Christmas, A Meowy Halloween) ici lancé dans un tour de manège presque fier de ses malfaçons. Le pire dans tout ça ? Sans doute le faite que cette grosse connerie est extrêmement sympatoche.

Read More

Sandy Hook Lingerie Party Massacre

Category: Films Comments: One comment

Vous n’êtes probablement jamais passés par le cabinet du Dr. Creepo, et il n’y a pas de quoi s’autoflageller pour cela. Tout comme il ne faut pas rougir de ne pas mieux connaître le bonhomme sous son véritable nom, Timothy Beckley. Un petit cochon des années 80, entre autres choses producteur de Driller, parodie X du célèbre Thriller de Mickael Jackson, quelquefois comédien, et à l’entrée des années 2000 occupé à devenir réalisateur de gros Z taquins. Comme il fallait s’y attendre du facétieux personnage, son premier effort Sandy Hook Lingerie Party Massacre (2000) sort peu les crochets de pêcheur mais déballe beaucoup de poitrines peu naturelles.

Read More

Hauntedween

Category: Films Comments: No comments

Peu en ont parlé, et personne dans le microcosme horrifique ne l’a pleuré, mais Doug Robertson s’est éteint le 31 mai 2020 là où il s’était éveillé, à Bowling Green dans le Kentucky. Une indifférence qui s’explique par le fait que le bonhomme n’a en tout et pour tout signé qu’un seul B-Movie, un Hauntedween (1991) pour lequel il mouille ses terres du jeune sang d’adolescents montant une attraction horrifique… dans une piaule où traîne véritablement un psychopathe sanguinaire.

Read More

HalloweeNight

Category: Films Comments: No comments

En véritable enragé de l’épouvante qu’il est, Mark Polonia (Feeders, Splatter Farm, Amityville Death House) ne pouvait se priver de consacrer l’une de ses quelques 67 réalisations à la veillée de la Toussaint. Le préposé au carnage du jour ? Un épouvantail invoqué par un concierge, malmené au point d’envoyer son copain de paille dans les pattes d’étudiants ayant largement dépassé la quarantaine. Improbable ? Peut-être. N’empêche qu’HalloweeNight (2009) est bien là, malgré une éclosion douloureuse.

Read More