Italie tagged posts

Grida dalla palude

Category: Films Comments: No comments

Grida dalla palude. Ou « le cri du marais », comme m’en informe l’ami Google Translate. Puisque c’est l’Italien Lorenzo Lepori que l’on retrouve planqué derrière les roseaux, on se doute que l’affaire aura assez peu en commun avec Les Enfants du Marais, que l’on chantera et dansera peu dans les grenouillères. Bingo ! Fidèle aux thèmes les plus bis qui font sa passion, l’auteur de Notte Nuda et Catacomba remplit les campagnes de viols, de chasses à l’homme et de rites démoniaques !

Read More

Malenka, la vampire

Category: Films Comments: No comments

Le vampirisme fut pour le bis des sixties un véritable fléau, un virus répandu sur le vieux continent tout entier. Ainsi, après avoir fait pousser des ratiches tranchantes aux Italiens, c’est les petites Espagnoles qui se découvrent des canines de louves. Malenka, la Vampire s’extirpe ainsi des tombeaux d’Amando de Ossorio, que l’on admire ici pour ses gris templiers aussi zombies que miros, mais dont on se méfie à cause de son Night of the Sorcerers pas franchement stimulant. En 69, il prenait la chaude température de l’année érotique, s’acoquinait avec Anita Ekberg et lui tenait la main dans les cryptes d’un château paraît-il infesté par les suceurs de sang. Et tout cela sans vraiment renforcer sa filmographie…

Read More

The Black Cat (Demons 6 : De Profundis)

Category: Films Comments: 2 comments

Sans aller jusqu’à décrire Luigi Cozzi comme l’âme damnée de Dario Argento, difficile de fermer les yeux sur son statut d’ombre du virtuose de l’épouvante italienne, de domestique sacrifiant son existence tout entière à la juste cause de l’art de son maître, auquel il dédie boutique, livres et même le présent film. Méfiez-vous donc du titre Edgar Allan Poe’s Black Cat (1989), qui ne trouve justification que dans trois ou quatre gros plans sur des chats fâchés, car le petit bonhomme derrière Contamination ne marche pas dans les pas du poète, mais dans ceux de l’auteur de Suspiria. Sans laisser de grands souvenirs…

Read More

The Mummy Theme Park

Category: Films Comments: No comments

Genre coûteux s’il en est, demandeur de pyramides grandioses, de sphinx colossaux et de sultanesques palais, l’épouvante pharaonique a rarement trouvé les moyens de ses ambitions et subit plus souvent qu’à son tour le chagrin de la délocalisation. Puisque ces Messieurs les producteurs ne pouvaient se payer un séjour au Caire et donc aller jusqu’à la momie, alors c’est la momie qui viendra à eux. Nous en avons donc soupé, de ma momie bien-aimée en visite au musée de Londres, de la bandelette maudite dans le bayou ou du revenant d’Orient reclus dans les caves de la Série Z. Z, The Mummy Theme Park (2000) l’est sans conteste. Et comme il est en plus d’origine italienne, on s’attend à du low budget visant très bas. La surprise n’en est que plus forte.

Read More

Maya

Category: Films Comments: No comments

Lorsque Maya se répand sur le monde en 89, cela fait déjà quelques années que le fantastique italien a le pif qui coule, toussote et ne vit plus que par des restes d’acquis. Autant dire que la reconnaissance sera polie, voire timide, pour cet arrivage d’esprits ancestraux venus trucider du Mexicain d’invisibles manières.

Read More

Dracula 3D

Category: Films Comments: 8 comments

Les temps ont changé, et certainement pas à l’avantage de Dario Argento. En 82, il aurait été annoncé que le petit prodige du suspense transalpin s’en allaient s’installer dans le castel de Vlad Tepes, que tous les fantasticophiles de la planète se seraient lancés dans une gigantesque ola. Mais en 2012, la donne n’est plus du tout la même, et c’était désormais avec méfiance, voire dégoût, que l’on acceptait de voir un réalisateur à l’art très diminué s’attaquer à Dracula 3D. A raison, car le résultat parvient à être aussi risible qu’ennuyeux.

Read More

Curse of the Blind Dead

Category: Films Comments: No comments

Ils ont beau être miros de chez miros, plus secs qu’une cacahuète et vifs comme des escargots sous Tranxène, les templiers zombies imaginés par Amando de Ossorio n’en sont pas moins des figures cultes de la terreur européenne. Et si chez nous on se lamente encore à l’idée que leurs cavalcades hantées soient toujours indisponibles sur galette, l’Italie se bouge et joue les prolongations avec un Curse of the Blind Dead (2020) moins passéiste qu’on aurait pu le supposer, puisqu’il décide au contraire de propulser nos tas d’os dans un futur post-apocalyptique.

Read More

Maniac Mansion

Category: Films Comments: 2 comments

Quand l’Espagne s’associe à l’Italie pour rebâtir, brique usée par brique usée, ces vieux manoirs fondus dans la brume, c’est pas pour donner dans le lumineux. Maniac Mansion (La mansión de la niebla, 1972) se veut donc poisseux, fiévreux et évidemment cauchemardesque dans sa tentative de reprendre le genre du Old Dark House là où on l’avait laissé. Qu’il tienne parole et parvienne à nous pousser aux tourments est par contre une toute autre histoire…

Read More

Danse Macabre

Category: Films Comments: 5 comments

Des nuits de tous les mystères, le cinéma gothique en suinte plus qu’on ne saurait les compter, et s’il n’a pas toujours convaincu dans la crypte toxique (son Contronatura, pas terrible du tout), Antonio Margheriti a plus que joliment illuminé plusieurs de ces sorgues. Avec Danse Macabre (1964), on tient l’une de ses plus réputées, et ce n’est pas pour rien.

Read More

Nightmare Concert

Category: Films Comments: 6 comments

Grand prélat de l’église du dégoût, Lucio Fulci, voyant ses derniers jours arriver, aurait-il décidé de s’abandonner au chant du cygne avec Nightmare Concert (1990) ? Voilà en tout cas une autobiographie tordue, dans laquelle l’Italien joue son propre rôle et sombre dans la folie à force de coucher sur pellicule des vortex de violence, tandis que son psychiatre en profite pour tenter de lui mettre sur le dos ses propres meurtres. Pourvu que la consultation ne chiffre pas trop haut…

Read More