Giant Monsters tagged posts

L’Attaque de la Pin-Up Géante (Attack of the 60 Foot Centerfold)

Category: Films Comments: No comments

Fidèle à lui-même lorsqu’il s’agit des formes cachées (plus pour longtemps) de ces dames, Fred Olen Ray voit grand. Et même géant avec L’Attaque de la Pin-Up Géante (Attack of the 60 Foot Centerfold, 1995), dans lequel des mannequins spécialisées dans les magazines type Playboy ou Hustler ingurgitent une potion magique pour faire grossir leur poitrine. Sauf que le reste gonfle aussi, et que les voilà hautes de sept étages, prêtes à se crêper le chignon au milieu d’une foule faite colonie de fourmis.

Read More

Island Claws

Category: Films Comments: No comments

Si ce n’est quelques vieux scarabées à la coque solide comme Jim Wynorski, Fred Olen Ray ou Dave Decoteau, le faiseur de B-Movie est un animal dont la durée de vie excède à peine celle d’une mouche du terreau. Voire celle de l’éphémère, bien nommée bestiole restant bien au chaud dans son cocon trois années durant et mourant quelques heures à peine après son éclosion. Hernan Cardenas était visiblement de ceux-là, signataire d’un seul et unique film, dit-on budgété à 4 millions de dollars, comme souvent un creature feature faisant appel à quelques vieilles gueules d’Hollywood. Island Claws (1980) que ça s’appelle, version légèrement modernisée, et un peu politisée, de L’Attaque des Crabes Géants de Roger Corman.

Read More

Crabs!

Category: Films Comments: 2 comments

L’été se rapproche. Les films de plage aussi, et Crabs! (2021) vient rafraîchir nos écrans dans les temps avec, sous la pince, la recette habituelle du fun and fears. Des monstres en pleine évolution danseront donc la salsa avec de jeunes gens au sourire éternellement plaqué sur la face, même dans les moments les plus durs, tandis que le sang jaillit aux quatre coins du décor sans que, là encore, le drame ne soit prégnant. C’est qu’on est là pour se la couler douce, ne pas trop réfléchir. D’ailleurs, si on commence le film s’effondre.

Read More

Soudain… Les Monstres

Category: Films Comments: 6 comments

Qui fait de la spéléo dans cette crypte depuis plusieurs années a fini par apprendre que je goûte assez peu à la ville et son hourvari, auxquels je préfère le silence des champs. Renifler du pot d’échappement toute la journée ? Pas bien. Foutre le nez dans une bouse de vache ? Bien. Assister à l’engueulade entre chauffeurs de taxi et Uber ? Pas bien. Passer deux heures accroupi dans les fourrées à mater deux hannetons qui s’enculent ? Bien. Tout ça pour dire que tout comme on avait fait ce détour vers la grenouillère Frogs avec plaisir il y a quelques semaines, on rentre avec le sourire dans l’enclot de Soudain… les Monstres (1976), alias Food of the Gods. Mais alors que l’on avait rien, ou si peu, à reprocher au gros défilé de crapotos du début des seventies, la salade de rats de Bert I. Gordon nous laisse avec un vilain goût dans la bouche…

Read More

L’Attaque de la Pom-pom Girl Géante

Category: Films Comments: 2 comments

Prenant bonne note qu’en amour il n’y a pas d’âge, Roger Corman rejoint les gradins du terrain de foot d’une université américaine pour mieux y admirer les gambettes parfaitement épilées des pom-pom girls. Mais comme on ne changera pas le réalisateur de creature features comme L’Attaque des Crabes Géants, et qu’il est de plus accompagné par le spécialistes des effets cheap et réalisateur de Dinocroc Kevin O’Neill, plutôt que d’offrir des fleurs aux petites princesses de la chorégraphie, il leur lance une fiole les poussant au gigantisme. Same old same old

Read More

Les Envahisseurs de l’Espace

Category: Films Comments: No comments

Ils sont des Envahisseurs de l’Espace (1970), ils sont Japonais et ils ne viennent pas pour déposer un ballotin de pralines sur le pas de la porte. Logique qu’ils ne soient pas du genre à le dire avec des fleurs puisqu’ils sont tirés du vivier de sales bêtes du grand Ishirō Honda, celui qui dompta la premier le roi des monstres, j’ai nommé Godzilla, et ce dès 1954. Fidèle à son style, le voilà associé une ultime fois à la Toho pour sortir des eaux un calmar, un crabe et une tortue comme de coutume pris de gigantisme.

Read More

Godzilla contre Ebirah

Category: Films Comments: No comments

Sur la plage abandonnée, Godzilla et crustacé. Et l’amie des zanimos Brigitte Bardot de perdre ses faux cils à la vision de Godzilla contre Ebirah (1966), monster mash pas tout à fait dans la tradition de la saga au lézard ravageur puisque mettant l’humain sous les spotlights à la place des titans boxeurs. De quoi faire râler les fans du Gojira (le streum hein, pas le groupe de metal emmerdant), qui devraient pourtant déjà s’estimer heureux puisqu’à l’origine, l’iguane atomique ne devait même pas être de la partie…

Read More

Le Repaire du Ver Blanc

Category: Films Comments: 6 comments

Avant que le so charming Hugh Grant n’aille descendre quelques coupes de champ’ ou pleure les morts au détour de Quatre Mariages et un Enterrement, et bien des lunes avant que Peter Capaldi n’enfile le caleçon du Docteur Who, les deux Anglais affrontaient un serpent géant dans une caverne où dansait une Amanda Donohoe qui ne se rase pas les aisselles. Rajoutez dans l’équation ce grand fou de Ken Russell (Les Diables, Gothic) en tant que capitaine, et vous trouverez en Le Repaire du Ver Blanc (1988) une nouvelle ode au bizarre faite Série B !

Read More

Queen Crab

Category: Films Comments: 2 comments

La Série Z, un gros panier de crabes ? Avec Queen Crab (elle était facile, on sait), Brett Piper prouve en tout cas qu’il ne fait pas partie de ces faiseurs pressés tournant à l’aveugle, se contentant de torcher leur 587ème slasher forestier sans le sou (qui a dit David Sterling ?) pour pouvoir se payer leur paquet de Chocapic en fin de semaine. Brett est un auteur, un vrai, et le montre avec ce Creature Feature plein d’amour et jamais pince sans rire.

Read More

King Kong revient!

Category: Films Comments: 2 comments

Attention, chers amis des monstres si grands que l’Empire State Building pourrait leur servir de cure-dent : King Kong revient ! Enfin presque, car trop occupé à jouer à Jacques a dit avec Samuel L. Jackson dans le très fun Kong : Skull Island, le roi des singes nous a envoyé dans les pattes son cousin Coréen à moitié trisomique. Et c’est bien évidemment là que ça coince…

Read More