80’s tagged posts

Night of the Demon

Category: Films Comments: No comments

Une mode en chasse une autre, et si les années 70 vibrèrent aux coups des larges paluches du Bigfoot, les eighties, elles, poussaient au port de la cotte de mailles avec l’arrivée de l’incisif slasher flick. Alors que faire lorsque l’on vient de sortir des bois maudits et que l’on y a tourné une somme toute classique histoire de sasquatch ? Eh bien on y retourne sans l’aval du réalisateur, on bouleverse le script de fond en comble, et l’on ne retient surtout pas ses coups en matière de gore. Ainsi naquit Night of the Demon (1980), mi-homme mi-bête, mi-creature feature mi-hack and slash, jamais entravé par sa dualité.

Read More

Mind Killer

Category: Films Comments: No comments

Mind Killer (1987). Avec pareil titre, on peut s’attendre, à tout le moins, à un film à la tête bien pleine. Espoirs non-trahis par Michael Krueger, dont la maigre œuvre se rapproche de celle de Frank Henenlotter : un paumé pour héros, ses méninges en ébullition, une transformation physique pour le pire et des proches paniqués font une Série B pas toujours fine, mais pas si bête.

Read More

Hard Rock Nightmare

Category: Films Comments: 2 comments

Nous l’avons vu il y a peu : tout fractionné fut-il sur Vendredi 13 : Une Nouvelle Terreur, où il se mangea un coup de hache pour une barre chocolatée, Dominick Brascia apprécia l’expérience et ne sut quitter les bosquets meurtriers. Ainsi, deux ans après un Evil Laugh pas si risible quoique très anecdotique, le bonhomme réalise Hard Rock Nightmare (1988), présenté comme la rencontre (espérée ? Oui si l’on a bon goût) entre le rock énervé et les loups-garous sataniques. Mais sous le duvet, la routine, puisque Brascia ne sait définitivement pas se séparer de son petit slasher flick.

Read More

Evil Laugh

Category: Films Comments: No comments

Le slasher flick a toujours jonglé entre fou rire et rire fou. Evil Laugh (1986), sans mettre du chocolat dans la mayonnaise et retapisser le genre de la cave au grenier, essaie de changer la donne comme il peut, devançant Scream d’un peu moins de dix ans et avec des moyens moindres. Et comme souvent, les coulisses sont plus palpitantes que les planches.

Read More

The Dark Power

Category: Films Comments: No comments

« Toltèques ». Voilà l’ultime mot d’un vieillard sur son lit de mort, soucieux que ces ancêtres des Aztèques – on ne parle donc pas de jeudi dernier – sortent de leur couette terreuse et viennent répandre leur fameux pouvoir sombre sur les tristes vivants. The Dark Power (1985) fait de ses zombies de primitives menaces, et apprend à la jeunesse de Caroline du Nord de se méfier des tomahawk et autres armes antiques. Sans grand résultat, cela dit.

Read More

Alison’s Birthday

Category: Films Comments: No comments

A chacun sa croix. Rosemary souffrit d’une grossesse difficile, Alison subira un anniversaire de merde. La part du gâteau convoitée par l’Australien Ian Coughlan, c’est bien celle du classique de Polanski, dans laquelle il plantera cuiller et fourchette, repartant avec une intrigue à base d’ado progressivement possédée par un culte païen. Alison’s Birthday (1981) sera dans tous les cas un beau cadeau à destination de qui apprécie son épouvante impie.

Read More

Au-delà de la Terreur

Category: Films Comments: No comments

Frapper une grand-mère, c’est mal. Frapper une grand-mère satanique, c’est pire. Car vous ne vous en sortirez pas avec deux coups de canne dans les genoux et les condés aux trousses, mais avec Lucifer, des spectres revanchards et quelques nonnes momifiées au cul. Au-delà de la Terreur (1980) a beau se donner de grands airs Kubrickiens avec sa clique de voyous pillant et tuant à la chaîne, il n’en finit pas moins rattrapé par le bis ibère, et lâche une épouvante putride à deux mausolées de celle d’Amando de Ossorio. Contraint et forcé ?

Read More

Christmas Evil

Category: Films Comments: 5 comments

Débarqué à l’orée des années 80, ce qui en fait bien malgré lui l’un de ces pionniers ayant creusé du bout de leur lame le genre du slasher flick, Christmas Evil (1980) est aussi de ces maniaques restés à se les geler sur le porche pendant que ses camarades plus fructueux faisaient à l’intérieur une bringue dont les échos se font toujours entendre aujourd’hui. La faute à un terrible quiproquo : malgré ses haches et poignards fermement tenus sur les différents visuels du film, celui qui fut tourné sous le titre Better Watch Out doit plus aux nocturnes flâneries de Martin Scorsese qu’aux coups de surins dans le névé de Bob Clark.

Read More

The Slumber Party Massacre II

Category: Films Comments: No comments

Toujours plus de trous dans les pyjamas pour la saga The Slumber Party Massacre, dans l’inconscient collectif l’incarnation même du slasher bas de gamme, direct-to-video de surcroît, très bête et un peu méchant. Les becs fins savent, eux, que la trilogie est plus intéressante qu’il n’y paraît, ne serait-ce que parce qu’elle est la seule à avoir été entièrement ouvragée par des femmes et que les tueurs rameutés pour la cause utilisent de grosses foreuses. Ce que The Slumber Party Massacre II (1987) prouve aussi, c’est que la franchise pouvait péter le dernier câble de la sanité et foncer tête la première dans des idées de plus en plus folles. Que celles-ci servent le propos général est bien évidemment une autre paire de manches…

Read More

Maya

Category: Films Comments: No comments

Lorsque Maya se répand sur le monde en 89, cela fait déjà quelques années que le fantastique italien a le pif qui coule, toussote et ne vit plus que par des restes d’acquis. Autant dire que la reconnaissance sera polie, voire timide, pour cet arrivage d’esprits ancestraux venus trucider du Mexicain d’invisibles manières.

Read More