2010’s tagged posts

Scare Package

Category: Films Comments: 5 comments

Cantonné des années durant à un assemblage souvent triste de courts-métrages qui semblaient avoir été tournés au portable et à la seule destination de Dailymotion, le genre du film à sketches reprend du poil de la bête depuis quelques temps. En témoignait plus que joliment The Mortuary Collection et son Clancy Brown croque-mort. Et même si le niveau baisse ici, on remercie tout de même pour ses efforts le présent Scare Package (2019), petite collection de méfaits tout sauf parfaite et valant principalement le détour pour son bel esprit et son envie de ressortir les effets d’antan.

Read More

The Disco Exorcist

Category: Films Comments: No comments

Dépoussiérez votre moumoute la plus bouffante, repassez votre veston aux effets kaléidoscopiques, cirez bien vos boots argentées et travaillez votre déhanché parce que ce soir on danse avec Richard Griffin. Les boules à facettes, le bonhomme connaît d’ailleurs depuis Splatter Disco (2007), mais pressé de retourner gigoter sur des sons voisins de ceux de Donna Summer et Boney M, il met au point The Disco Exorcist dès 2011. Surprise, moins que la messe improvisée entre deux torrents de vomi de Friedkin ou les pas de danse suaves du père Travolta, c’est le porno 70’s et ses seins pendants que le poto Richie s’empresse de retrouver.

Read More

Cheerleader Massacre II

Category: Films Comments: 2 comments

Lorsque deux traditions typiquement américaines comme le slasher et le cheerleading se rencontrent, c’est fatalement pour avoir la main aussi lourde dans la découpe de jolies gymnastes que dans le déshabillage de cruches sympathiques. Pourtant, et alors qu’il lui aurait été facile de suivre le chemin des 85 347 autres psychokiller movies et envoyer un défiguré sachant manier le fauchard dans les vestiaires des pom-pom girls, Brad Rushing décide d’innover avec Cheerleader Massacre II (2011) en usant de drones tranchants et d’araignées mécaniques.

Read More

L’Attaque de la Pom-pom Girl Géante

Category: Films Comments: 2 comments

Prenant bonne note qu’en amour il n’y a pas d’âge, Roger Corman rejoint les gradins du terrain de foot d’une université américaine pour mieux y admirer les gambettes parfaitement épilées des pom-pom girls. Mais comme on ne changera pas le réalisateur de creature features comme L’Attaque des Crabes Géants, et qu’il est de plus accompagné par le spécialistes des effets cheap et réalisateur de Dinocroc Kevin O’Neill, plutôt que d’offrir des fleurs aux petites princesses de la chorégraphie, il leur lance une fiole les poussant au gigantisme. Same old same old

Read More

Benny t’aime très fort

Category: Films Comments: 4 comments

La bonne nouvelle venue avec le Covid pour les réalisateurs indépendants, c’est que depuis que le géant Hollywood laisse refroidir ses machines par peur de les faire tourner pour rien, les chaînes télévisées s’en remettent à leurs bons services pour livrer du divertissement tout neuf et pas cher à leurs abonnés. Dernièrement, c’est le britannique Karl Holt qui a décroché la timbale avec son Benny Loves You (traduit en Benny t’aime très fort chez nous), oeuvrette de 2019 venue tenter de déloger Chucky la balafre de son trône de plastoc.

Read More

Easter Bunny Bloodbath

Category: Films Comments: No comments

Ce week-end, si tout se passe bien, les enfants sages devraient découvrir dans leur jardin ou dans la chambre à coucher une flopée d’oeufs multicolores qui feront autant leur bonheur que celui du compte en banque de leur dentiste. Quant aux garnements coupables d’avoir tiré sur les couettes de leur petite sœur, les cloches et petit lapinous les corrigeront en leur glissant sous l’oreiller le DVD de Easter Bunny Bloodbath (2010), source de cauchemars aussi bien pour les jeunes têtes blondes que pour qui ne verse pas dans le slasher disetteux.

Read More

The Sins of Dracula

Category: Films Comments: No comments

Dans sa longue carrière de prince des ténèbres, Dracula aura tout vu, tout connu, tout incarné, s’alliant par ici avec de sautillants revenants adeptes du kung-fu, se la jouant rockstar à minettes par là, posant ses valises au Pakistan pour retrouver des couleurs ou devenant à temps perdu le directeur d’une prison pour femmes de petite vertu. Par contre, autant que l’on s’en souvienne, et sauf à considérer Nosferatu comme un Dracula pur jus, et cela se défendrait, il n’a jamais été chauve et dût attendre 2014 et le The Sins of Dracula du stakhanoviste de Rhode Island Richard Griffin pour perdre son pelage de barbastelle. Enter the bald prince of darkness !

Read More

The Crazies

Category: Films Comments: 2 comments

C’est sûr, revoir La Nuit des Fous Vivants (1973) et son remake The Crazies (2010) en pleine pandémie, alors que les mots « confinement » et « couvre-feu » se disputent des écrans aux statistiques toujours plus funèbres, donne un nouveau tour au film de George Romero et sa réplique moderne par Breck Eisner. C’est sur cette dernière que l’on s’attarde en cette saison fraîche, masque au nez et gel hydroalcoolique à portée de main.

Read More

Ma

Category: Films Comments: 4 comments

Elle est gentille, Sue Ann, affectueusement surnommée Ma (Octavia Spencer, La Forme de l’Eau) et si tendue à l’idée que les petits jeunes du coin se mangent un arbre à la sortie de leurs beuveries qu’elle les invite à venir festoyer dans sa cave. Attention cependant à ne pas lui manquer de respect, car le courroux de la big mamma sait se montrer à la hauteur de sa bonté de façade. N’attendez cependant pas trop de ses sautes d’humeur : c’est du Blumhouse, donc du tiédasse.

Read More

The Witch

Category: Films Comments: No comments

« Un film apte à redorer un peu le blason d’un genre dont on vérifie chaque semaine l’état de déliquescence avancé », « Il y a longtemps qu’on n’avait vu film d’horreur aussi beau que The Witch », « L’impression d’assister à la renaissance du cinéma d’épouvante », « Robert Eggers signe ainsi l’un des films fantastiques les plus marquants de cette dernière décennie tant par ses partis pris formels que par son engagement politique. » Que n’a-t-on pas lu sur The Witch (2015), petit film indépendant de Robert Eggers défrayant la chronique à sa sortie et occasion d’une petite bagarre entre conquis et insoumis (de ceux-ci, on pu lire que notre mégère n’était « qu’un petit piège à geeks », « un film grandiloquent qui s’étire », « un film d’une lenteur accablante » ou encore que « le cinéma d’horreur est mort avec ce film ! »). En somme, à The Witch, on dit « oui » ou « non » mais jamais « peut-être ». Par chez nous, disons qu’on ne dit ni oui ni non.

Read More