Zombies tagged posts

Au-delà de la Terreur

Category: Films Comments: No comments

Frapper une grand-mère, c’est mal. Frapper une grand-mère satanique, c’est pire. Car vous ne vous en sortirez pas avec deux coups de canne dans les genoux et les condés aux trousses, mais avec Lucifer, des spectres revanchards et quelques nonnes momifiées au cul. Au-delà de la Terreur (1980) a beau se donner de grands airs Kubrickiens avec sa clique de voyous pillant et tuant à la chaîne, il n’en finit pas moins rattrapé par le bis ibère, et lâche une épouvante putride à deux mausolées de celle d’Amando de Ossorio. Contraint et forcé ?

Read More

Big Tits Zombie

Category: Films Comments: No comments

Avec toute la politesse, tout le respect et tout le calme dont il fait preuve en public, le Japonais a bien le droit de se laisser aller, dans l’intimité de son deux pièces, à quelques déviantes obsessions. Comme les poitrines de la taille d’une montgolfière, les pieuvres violeuses et on en passe des pires. Puisque leur terre peut à la fois être celle de la réserve et celle des petites culottes d’étudiantes mises à la vente, on ne tombe pas du tatami en découvrant sur leurs étals une oeuvrette comme Big Tits Zombie (Kyonyû doragon: Onsen zonbi vs sutorippâ 5, 2010), adaptée d’un manga dont vous ne retrouverez sûrement pas les chapitres dans Le Petit Spirou.

Read More

The Ghoul

Category: Films Comments: No comments

Créatures de la nuit autrement moins notoires que ces tristes sires de vampires ou ces grosses peluches que sont les lycanthropes, les goules n’en viennent pas moins de loin, et nous font remonter jusqu’aux Mille et une nuits, où elles sont décrites comme des mangeuses de chair, parfois morte, parfois pas, trouvables dans les cimetières ou les déserts du Maghreb. Vu que cela coût un pont de transporter toute l’Angleterre de l’effroi ou le grand Hollywood sur le sol arabe pour vérifier quel régime fait la bête, c’est généralement au dévoreur de cadavres de se payer un trajet, et après Boris Karloff dans les années trente, c’est à Peter Cushing de goûter au mythe via… The Ghoul (1975). Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

Read More

Graveyard of the Dead (El Retorno de los Templarios)

Category: Films Comments: No comments

Sacrés Templiers Zombies. Nos amis les aveugles infidèles ont beau être morts, enterrés et rongés par les vers depuis des lustres, suffit qu’une nymphe à la jupe trop courte enjambe leur pierre tombale pour que ces vieux machins tout desséchés sortent de l’humus le plus noir et blasphèment comme en 72. Ou presque, car nous sommes ici en 2007, qu’Amando de Ossorio n’est plus depuis six années déjà et l’esprit du bis espagnol depuis plus longtemps encore, forçant Vick Campbell à broder ses capuches avec du fil usé et à la mode Do It Yourself.

Read More

Scream Dream

Category: Films Comments: No comments

A tout auteur sa trilogie : Pagnol avait sa marseillaise, Leone conta trois fois « il était une fois… », Jackson forgeait de l’anneau à n’en plus finir, Coppola retombait encore et toujours ses magouilles mafieuses… Pourquoi Donald Farmer n’y aurait pas droit lui aussi ? Sa trilogie sera donc celle des mangeuses d’hommes, entamée en 87 avec Cannibal Hookers et ses putes viandardes, poursuivie la même année avec le tout aussi peu vegan Demon Queen, et conclue deux ans plus tard, en 89, avec Scream Dream, heavy metal movie particulièrement Z.

Read More

Curse of the Blind Dead

Category: Films Comments: No comments

Ils ont beau être miros de chez miros, plus secs qu’une cacahuète et vifs comme des escargots sous Tranxène, les templiers zombies imaginés par Amando de Ossorio n’en sont pas moins des figures cultes de la terreur européenne. Et si chez nous on se lamente encore à l’idée que leurs cavalcades hantées soient toujours indisponibles sur galette, l’Italie se bouge et joue les prolongations avec un Curse of the Blind Dead (2020) moins passéiste qu’on aurait pu le supposer, puisqu’il décide au contraire de propulser nos tas d’os dans un futur post-apocalyptique.

Read More

Zombie Rampage

Category: Films Comments: No comments

Plutôt calme dans les années 2000 après des eighties et nineties bien remplies question bifteck saignant, Todd Sheets semble désormais très décidé à rattraper le retard pris lors de sa décennie sabbatique, et enchaîne les projets depuis 2013. Clownado, Bonehill Road, Hi-Fear, Final Caller… et un certain Zombie Rampage 2 ficelé en 2018, signe d’un retour espéré dans un charnier qu’il avait visité à ses tout débuts. Et dont il ne gardait pourtant pas un souvenir impérissable…

Read More

Tales from the Hood

Category: Films Comments: No comments

Les voies de la distributions sont impénétrables, et on ne compte plus les joyaux que l’on a criminellement omis de porter jusqu’à nous alors que sont quotidiennement importés de vilains cailloux. Pour certaines raisons que l’on aimerait un jour voir éclaircies, les anthologies horrifiques sont particulièrement mal loties de notre côté du globe, à plus forte raison si elles sont réussies. Un constat qui ne date pas d’hier, et remonte même jusqu’au Tales from the Hood (1995) produit par Spike Lee, sans nul doute l’un des plus habiles héritiers de la méthode EC Comics.

Read More

House II : La Deuxième Histoire

Category: Films Comments: 4 comments

Joli petit succès bien plus influent que ce que l’on a bien voulu le dire, au point qu’il n’est pas certain que sans lui Evil Dead 2 ou Beetlejuice aient été les mêmes, le premier House ne pouvait décidément pas refermer la porte à double tour derrière lui. Et Sean S. Cunningham, producteur heureux depuis que le bon Jason Voorhees lui ramène autant de caboches piétinées que de liasses de gros billets, garde son sens des affaires intact en commandant une séquelle à Ethan Wiley (Children of the Corn V en 98, Brutal en 2007). Pour un résultat, si fidèle à l’esprit du premier volet, autrement plus familial que le film de Steve Miner.

Read More

Aquarium of the Dead

Category: Films Comments: 5 comments

Une fois le tour du monde zombiesque terminé, et les macchabées voraces posés dans tous les lieux possibles et imaginables, de l’avion en déroute aux stades de foot, les studios orientés petits budgets se mirent tous d’accord pour quitter les cimetières et vider du baril radioactif dans les fermettes. Et après les castors back from the dead, les dinos en décomposition et les cerfs galopant trompant leur trépas en galopant à travers bois, voilà que la faune des mers s’y met avec Aquarium of the Dead (2021). Une production The Asylum. Donc toute pourrie.

Read More