Vaudou tagged posts

The Night of the Sorcerers (La noche de los brujos)

Category: Films Comments: No comments

Un Amando de Ossorio abandonnant ses chevauchées de morts-vivants pour se faire le chorégraphe des endiablées danses nocturnes d’une tribu vaudou, ça vous chante ? Ca me chantait aussi avant que je ne découvre que le père des blind dead s’est trébuché puis vautré dans une pâle Série B avec The Night of the Sorcerers (1974), pantouflarde tentative d’ensanglanter la savane.

Read More

Le Poignard de Bambou (The Four Skulls of Jonathan Drake)

Category: Films Comments: No comments

Au fil de ses nombreuses incursions dans le fantastique, l’épouvante ou la science-fiction, Edward L. Cahn (Creature with the Atom Brain, The She-Creature, Voodoo Woman, Zombies of Mora Tau, Invasion of the Saucer Men, It ! The Terror from beyond Space : pas un poussin du jour question effroi donc) n’eut de cesse d’essayer de nous retourner les tripes. C’est désormais la nuque qu’il vise avec Le Poignard de Bambou (1959), certainement plus connu sous son nom d’origine The Four Skulls of Jonathan Drake, par lequel il tente de nous faire perdre la tête. Pari gagné, puisqu’il signe ici son meilleur effort, mais aussi l’une des plus jolies émeraudes de l’horreur 50’s.

Read More

Zombie Nightmare

Category: Films Comments: No comments

Si le canadien Zombie Nightmare (1987) nous aura appris quelque-chose, c’est que mieux vaut éviter le délit de fuite lorsque l’on vient de renverser le costaud Jon Mikl Thor, culturiste et (petite) star du heavy metal, puisque ce blond Musclor se fera Skeletor et sortira du cercueil pour forger sa vengeance d’outre-tombe à la batte de base-ball. Songez-y la prochaine fois que vous ferez des dérapages sur le passage clouté.

Read More

The House on Skull Mountain

Category: Films Comments: No comments

Selon le proverbe créole « Le prêtre vaudou te donne un pouvoir mais il ne te dit pas de monter dans le cocotier avec des souliers dans les pieds. » On vous laissera méditer là-dessus lors de la vision de The House on Skull Mountain (1974), petite bande d’épouvante branchée blaxploit’ qui nous laisse tout le temps du monde de songer à tout autre-chose que ce qu’il se passe à l’écran. Soit pas grand-chose.

Read More

Blood Relic

Category: Films Comments: No comments

Après avoir passé de nombreuses années à produire et réaliser des B-Movies portés sur la cartouchière avec des starlettes plus ou moins has-been placardées en gros sur l’affiche (Lance Henriksen, Robert Davi, Frank Zagarino, Martin Kove), l’également comédien lorsque l’occasion se présente J. Christian Ingvordsen (Hangmen en 87 avec une toute jeune Sandra Bullock, les Airboss, Strike Zone et on en passe) décida dans les années 2000 de changer son fusil d’épaule en tapant dans l’horreur pour teenagers, notamment via The Bog Creatures en 2003. Sans trop s’éloigner de ses thématiques soldatesques néanmoins, son Blood Relic (2005) se déroulant dans un musée de l’aviation militaire.

Read More

Cryptz

Category: Films Comments: No comments

Toujours en quête de modernisation, le vampire, après avoir infiltré les soirées entre jeunes cons et s’être répandu sur Internet (remember le très Z mais très bon Vampire Sisters de la paire Joe Ripple/Don Dohler), se lance avec Cryptz (2002) dans le commerce du corps huilé. Plus une occasion d’attirer les chauds lapins dans un strip-club improvisé pour leur mordiller la nuque que celle de dévoiler les poitrines généreuses, et surtout l’opportunité pour l’éternel roi du Z moderne qu’est Charles Band de surfer tardivement sur la seconde vague de blaxploitation lancée par les Menace II Society et autres ghetto flicks.

Read More

Le Train des Epouvantes

Category: Films Comments: 4 comments

Quatrième Amicus dans l’ordre des éditions ESC, Le Train des Epouvantes est le premier des omnibus produits par la firme, le premier de cordée comme indiqué au frontispice du livret. Sorti en 1965 chez nos amis anglais, Dr. Terror’s House of Horrors (son titre original) inaugurait en effet le cycle qui fit la renommée de la firme, et l’on peut dire encore une fois qu’ESC fait le taf, et plutôt bellement : travail impeccable sur l’emballage – mediabook sublimé par un artwork inspiré de l’affiche anglaise, avec Peter Cushing en produit d’appel -, combo DVD / Blu-ray avec options VF ou VOSTF (ce qui suffit bien), livret toujours signé Marc Toullec et modules vidéo toujours assurés par Laurent Aknin. Oui c’est cher (une trentaine d’euros à chaque fois), mais rien n’est gratuit en ce bas-Monde, et si nous ne brûlerons pas l’antique coffret Peter Cushing paru chez Aventi (qui contenait donc Le Train des Epouvantes), force est de constater qu‘il n’y pas photo...

Read More

Frissons d’Outre-Tombe

Category: Films Comments: No comments

On le voit chez ESC et ses mediabooks : la Amicus a la cote auprès du public français, visiblement ravi de replonger encore et toujours dans les anthologies frissonnantes de ces éternels rivaux de la Hammer. Des concurrents qui visaient toujours juste ? Le médiocre Frissons d’Outre-Tombe (1974) tend à prouver le contraire…

Read More

La Rebelion de las Muertas / Vengeance of the Zombies

Category: Films Comments: 2 comments

Les bons réalisateurs sont comme les bons soldats : fidèles au poste, efficaces, obéissants… mais souvent oubliés, sacrifiés sur l’autel de la Grande Histoire et des Héros de l’époque. Leur nom est tout juste gravé sur le Monument aux Morts de nos villages, et puis voilà, jusqu’à ce que le souvenir s’efface… En cinéma, il en est souvent ainsi : certes, les data s’accumulent dans les disques durs, les filmographies s’allongent et s’enrichissent sur le Réseau, mais la donnée froide du langage binaire ne remplacera jamais la simple et chaleureuse estime de l’amateur sincère. De ces filmographies un peu oubliées, et parmi ces artisans réduits à quelques lignes de code, Leon Klimovsky tient la corde.

Read More

Vaudou

Category: Films Comments: No comments

Sacré Jacques Tourneur ! Alors que bien des façonniers du bis auraient utilisé le thème du vaudou pour anticiper la mode des Sex Dolls, le Français préfère se servir de ses zombies pour donner vie à une véritable love story. Et, accessoirement, à un pur classique du fantastique.

Read More