Vampires tagged posts

Cryptz

Category: Films Comments: No comments

Toujours en quête de modernisation, le vampire, après avoir infiltré les soirées entre jeunes cons et s’être répandu sur Internet (remember le très Z mais très bon Vampire Sisters de la paire Joe Ripple/Don Dohler), se lance avec Cryptz (2002) dans le commerce du corps huilé. Plus une occasion d’attirer les chauds lapins dans un strip-club improvisé pour leur mordiller la nuque que celle de dévoiler les poitrines généreuses, et surtout l’opportunité pour l’éternel roi du Z moderne qu’est Charles Band de surfer tardivement sur la seconde vague de blaxploitation lancée par les Menace II Society et autres ghetto flicks.

Read More

Dracula, The Dirty Old Man

Category: Films Comments: No comments

De par sa banale apparence d’aristocrate tout de noir vêtu, Dracula a toujours été forcé d’aligner plus d’efforts que ses confrères momies ou créatures de Frankenstein pour se faire remarquer et mériter sa carte de membre VIP au Monster Club. Plutôt que de pourchasser des archéologues à du deux à l’heure dans la Vallée des Rois ou de balancer des fillettes dans des mares, le Comte vise la distinction en fricotant avec la gent féminine, soulignant film après film son statut de chaste lover. Mais les bisous sucrés sous une lune pleine et les rendez-vous nocturnes sur les balcons de pierre, ça va cinq minutes, et ayant quitté l’adolescence, le vieux Drac’ se fait plus vicelard dans un Dracula, The Dirty Old Man (1969) défiant toute description. Attention, gros délire en vue.

Read More

Beverly Hills Vamp

Category: Films Comments: No comments

Qu’il a bon coeur, ce Fred Olen Ray ! Puisque l’éternel nerd des années 80 qu’est Eddie Deezen (Grease et sa suite, et dans des registres plus proches de nous Critters 2 et Laserblast) n’est et ne sera jamais embauché pour incarner les jeunes premiers aux pieds duquel se trémoussent des mannequins de chez Dior, l’ami Fredo l’envoie chasser la vampirette sexy au détour de Beverly Hills Vamp (1989), version cartoonesque et siliconée du Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland.

Read More

La Furie des Vampires

Category: Films Comments: No comments

Bien avant de se mettre sur le museau pour mieux vendre du popcorn au cours des Twilight et autres Underworld, les vampires et les loup-garous se faisaient déjà la gueule au détour de bisseries pas forcément moins généreuses que leurs futurs avatars friqués. Avec Paul Naschy au clavier et sous le duvet de l’increvable Waldemar Daninsky, c’est d’ailleurs plutôt le panier gourmand qui nous attend.

Read More

Stake Land

Category: Films Comments: 3 comments

Personnalité discrète de ce grand gloubiboulga de textures qu’est l’appellation « cinéma de genre », Jim Mickle (Mulberry St, We are what we are, Cold in July) en est aussi l’une des plus prometteuses. En témoigne son deuxième effort Stake Land (2010), version vampirique et plus facile à digérer de The Walking Dead.

Read More

Scream Blacula Scream

Category: Films Comments: No comments

Comme quoi, faut pas croire toutes les conneries couchées sur papier. Ainsi, selon le livre The Golden Turkey Awards, Scream Blacula Scream (1973) serait ce que la Blacksploitation aurait enfanté de pire. Le fond du tonneau, le creux de la cuvette. Alors nous n’irons pas jusqu’à prétendre que le retour du vampire aux sourcils épais comme des hérissons obèses mérite sa place sur le podium. N’empêche que ce second tour de piste dépasse d’une bonne tête le premier.

Read More

La Tumba de la Isla Maldita (Crypt of the Living Dead)

Category: Films Comments: One comment

Quand on cause ciné bis espagnol, il surgit forcément les souvenirs heureux de l’âge d’or : celui de Paul Naschy et consort, du loup-garou Waldemar et des belles vampires en nuisette, d’Amando de Ossorio et de ses templiers maudits, de la Profilmes et de son chouette catalogue… Mais derrière le lustre redécouvert de l’horreur ibérique, se cachent de ces toutes petites choses, oubliées parfois dans les inventaires généraux du fantastique espagnol. La Tumba de la Isla Maldita est de ceux-là, film millésimé 1973 et inédit chez nous.

Read More

The Return of the Vampire

Category: Films Comments: 2 comments

C’est bien connu, l’âge n’a pas d’emprise sur les vampires. Sur Bela Lugosi non plus, et c’est toujours avec ce même sourire, celui qui était scotché sur nos trombines lorsque nous découvrions nos premiers Universal Monsters, que l’on retrouve le vrai prince des ténèbres. Même lorsqu’il quitte la maison-mère des monstres classiques pour une Columbia venue créer la surprise, avec un The Return of the Vampire (1943) loin de se liquéfier face à la concurrence.

Read More

El Vampiro y el Sexo (Santo et le Trésor de Dracula)

Category: Films Comments: No comments

Dans la famille Cardona, je demande le grand-père : René Senior donc, aïeul défunt des René Cardona 2 et 3, et réalisateur majeur du cinéma populaire mexicain. Pour s’en convaincre, il suffit de mirer la filmographie du gazier, immense inventaire de titres qui couvre au moins cinquante ans d’histoire, du début des années 30 jusqu’à l’orée des années 80… Impressionnant...

Read More

Blacula, le vampire noir

Category: Films Comments: No comments

Il est black, il est criminel, il a principalement sévi dans les années 70 et a laissé des traces dans la nuque de tous les malheureux qui ont un jour croisé son chemin. Qui est-il ? Mais non pas Bill Cosby ! Blacula ! Le seul et unique dark prince of darkness, le vampire afro qui aura laissé tranquilles les forêts de Transylvanie et les vieux manoirs décorés de gargouilles fissurées pour mieux hanter les usines désaffectées et les ruelles sombres de Los Angeles. Rencontre avec une terreur plus sympathique qu’il n’y paraît.

Read More