Vampires tagged posts

Dracula in a Women’s Prison

Category: Films Comments: No comments

Dossier Jeff Leroy, pièce numéro dix-neuf : Dracula in a Women’s Prison (2017). Et donc la réouverture du pénitencier hot hot hot où l’on se suce la jugulaire et les nibs, que l’on avait déjà parcouru avec joie au détour du superbe (ah si!) Werewolf in a Women’s Prison (2006) du même Leroy. De quoi avoir le barreau tout dur à nouveau ?

Read More

Stakes

Category: Films Comments: No comments

Si le regretté Don Dohler (Nightbeast, Galaxy Invader) avait principalement le regard tourné vers les étoiles, d’où tombaient de nocturnes créatures prêtent à éviscérer les pères de famille moustachus, son acolyte des années 2000 Joe Ripple, ancien flic reconverti en faiseur de terreurs indépendantes, surveillait plutôt les canines parfaitement aiguisées des jolies demoiselles. Vampires, vous avez dit vampires ? Oui, mais à la sauce science-fictionnelle, Stakes (2002) lorgnant aussi du côté d’un certain Terminator

Read More

Vampire Cop

Category: Films Comments: No comments

Après avoir fait le trottoir en compagnie des asphalteuses mangeuses de chibre de Cannibal Hookers, le petit monarque du Z Donal Farmer fait porter l’insigne à un vampire que l’on jurerait sorti d’un mauvais épisode (si tant est que certains soient réussis) d’Alerte à Malibu. Heureusement que le futur réalisateur de Shark Exorcist se rend compte à temps que son oiseau de nuit a le mordant d’un canari, et qu’il le remplace sans traîner par des prostituées aux courbes d’enfer. On en revient toujours aux fondamentaux, au fond.

Read More

Black Vampire (Ganja and Hess)

Category: Films Comments: 2 comments

A la question « Mais qu’a donc fait le rare Duane Jones, premier bad mofo à avoir bousillé du revenant, après La Nuit des Morts-Vivants ? », la réponse est « Il se la jouait blood sucker dans Black Vampire (1988), croisement improbable entre la blaxploitation et le cinéma d’auteur. » Black Vampire, ou plutôt une ressortie VHS sacrément cut (de 110 minutes on passe à 88, autant dire qu’on a lâché du lest) de Ganja and Hess (1973), amputé dans tous les sens pour faire passer sa drôle de love story pour un concentré 100 % black de suçons sanglants.

Read More

Vampire Vixens

Category: Films Comments: No comments

D’ordinaire plutôt suave et enclin à multiplier les amants dans ses cryptes millénaires, le vampire se fait carrément goulu de cul lorsque vient le tour des polissons du Z de Seduction Cinema de repasser sa cape. Celui de Vampire Vixens (2003), suite de The Vampire’s Seduction (1998), ne portera d’ailleurs qu’une courte chape, de celles qui ne cachent pas grand-chose, puisque c’est à la hot hot hot Tina Krause de lui prêter ses formes, qu’il serait préjudiciable de cacher plus de dix secondes…

Read More

Cryptz

Category: Films Comments: No comments

Toujours en quête de modernisation, le vampire, après avoir infiltré les soirées entre jeunes cons et s’être répandu sur Internet (remember le très Z mais très bon Vampire Sisters de la paire Joe Ripple/Don Dohler), se lance avec Cryptz (2002) dans le commerce du corps huilé. Plus une occasion d’attirer les chauds lapins dans un strip-club improvisé pour leur mordiller la nuque que celle de dévoiler les poitrines généreuses, et surtout l’opportunité pour l’éternel roi du Z moderne qu’est Charles Band de surfer tardivement sur la seconde vague de blaxploitation lancée par les Menace II Society et autres ghetto flicks.

Read More

Dracula, The Dirty Old Man

Category: Films Comments: No comments

De par sa banale apparence d’aristocrate tout de noir vêtu, Dracula a toujours été forcé d’aligner plus d’efforts que ses confrères momies ou créatures de Frankenstein pour se faire remarquer et mériter sa carte de membre VIP au Monster Club. Plutôt que de pourchasser des archéologues à du deux à l’heure dans la Vallée des Rois ou de balancer des fillettes dans des mares, le Comte vise la distinction en fricotant avec la gent féminine, soulignant film après film son statut de chaste lover. Mais les bisous sucrés sous une lune pleine et les rendez-vous nocturnes sur les balcons de pierre, ça va cinq minutes, et ayant quitté l’adolescence, le vieux Drac’ se fait plus vicelard dans un Dracula, The Dirty Old Man (1969) défiant toute description. Attention, gros délire en vue.

Read More

Beverly Hills Vamp

Category: Films Comments: No comments

Qu’il a bon coeur, ce Fred Olen Ray ! Puisque l’éternel nerd des années 80 qu’est Eddie Deezen (Grease et sa suite, et dans des registres plus proches de nous Critters 2 et Laserblast) n’est et ne sera jamais embauché pour incarner les jeunes premiers aux pieds duquel se trémoussent des mannequins de chez Dior, l’ami Fredo l’envoie chasser la vampirette sexy au détour de Beverly Hills Vamp (1989), version cartoonesque et siliconée du Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland.

Read More

La Furie des Vampires

Category: Films Comments: No comments

Bien avant de se mettre sur le museau pour mieux vendre du popcorn au cours des Twilight et autres Underworld, les vampires et les loup-garous se faisaient déjà la gueule au détour de bisseries pas forcément moins généreuses que leurs futurs avatars friqués. Avec Paul Naschy au clavier et sous le duvet de l’increvable Waldemar Daninsky, c’est d’ailleurs plutôt le panier gourmand qui nous attend.

Read More

Stake Land

Category: Films Comments: 3 comments

Personnalité discrète de ce grand gloubiboulga de textures qu’est l’appellation « cinéma de genre », Jim Mickle (Mulberry St, We are what we are, Cold in July) en est aussi l’une des plus prometteuses. En témoigne son deuxième effort Stake Land (2010), version vampirique et plus facile à digérer de The Walking Dead.

Read More