Vampires tagged posts

Two Front Teeth

Category: Films Comments: No comments

S’en remettre au petit papa Noël pour remplir nos chaussettes de petits films d’horreur nous amène à des mises dangereuses. Avec le gros rougeaud, c’est 50/50. 50 % de chances d’avoir une vraie bonne Série B dans la besace, 50 de se ramasser un morceau de charbon. Nous n’avons probablement pas été assez sages cette année puisqu’on se retrouve avec Two Front Teeth (2006), récit chtarbé bien comme il faut d’un Père Noël vampire, ne disposant que de ses deux dents de devant. Heureusement, le charbon peut aussi réchauffer nos petits coeurs gelés.

Read More

Satan’s Black Wedding

Category: Films Comments: No comments

Nous ne le cherchions pas particulièrement, mais nous l’avons trouvé quand même : le chaînon manquant entre les ricains loqueteux Al Adamson ou Andy Milligan et le français mi-poète mi-vicelard Jean Rollin rejoint notre musée, se nomme Satan’s Black Wedding (1975) et n’est pas cousu d’or. Petite diablerie d’une heure à peine, la cérémonie se prive donc de grand buffet et de lune de miel mais n’esquive pas les cryptes vampiriques et les mortels suçons, blood suckers et goules grignoteuses de chair obligent.

Read More

Dracula 3D

Category: Films Comments: 8 comments

Les temps ont changé, et certainement pas à l’avantage de Dario Argento. En 82, il aurait été annoncé que le petit prodige du suspense transalpin s’en allaient s’installer dans le castel de Vlad Tepes, que tous les fantasticophiles de la planète se seraient lancés dans une gigantesque ola. Mais en 2012, la donne n’est plus du tout la même, et c’était désormais avec méfiance, voire dégoût, que l’on acceptait de voir un réalisateur à l’art très diminué s’attaquer à Dracula 3D. A raison, car le résultat parvient à être aussi risible qu’ennuyeux.

Read More

The Sexy Adventures of Van Helsing

Category: Films Comments: 2 comments

Puisque l’on s’intéresse à la vie sexuelles des animaux, pourquoi ne pas s’inquiéter de celles des légendes du fantastique ? Dont acte chez Seduction Cinema, ramassis de coquinous très occupés à enfiévrer les blockbusters du début des années 2000 et à dénuder les icônes du grand écran. Tim Burton ramène La Planète des Singes dans nos astres ? Eh bien le studio sans le sou se fend d’un Play-Mate of the Apes où les fourrures sont rasées façon ticket de métro. Le bon peuple n’a que Frodon et sa terre du Milieu aux lèvres ? Celles de guerrières pas timides s’humidifient pour le bien de The Lord of the G-Strings : The Femalship of the String. Spider-Man se tape une toile et tout le monde en redemande ? Voilà SpiderBabe, version perverse et aux huit pattes baladeuses. Et lorsque Van Helsing fait un retour pétaradant et envoie Hugh Jackman trouer du vampire et récolter du bifton, Seduction Cinema met les deux dollars qu’il lui reste en banque pour démouler The Sexy Adventures of Van Helsing (2004), qui nous rapproche d’Ed Wood plutôt que de Stephen Sommers.

Read More

Buffy, The Vampire Slayer

Category: Films Comments: 3 comments

Culte mais pas trop, Buffy, The Vampire Slayer (1992) reste dans l’Histoire avant tout pour son statut d’ébauche de la série télévisée du même nom, sensation des nineties et passeport vers la célébrité pour Sarah Michelle Gellar. Mais avant la Buffy de la petite lucarne, il y avait celle du grand écran, incarnée par une Kristy Swanson formée par Donald Sutherland, qui la force à abandonner les pompons pour les pieux de bois.

Read More

Vampires vs. The Bronx

Category: Films Comments: 6 comments

En attendant qu’un zig un peu plus aventureux que la moyenne se décide à sortir les momies et autres créatures de Frankenstein de leur habitat naturel, c’est à nouveau aux siroteurs d’hémoglobine de goûter à un milieu qui leur est à priori étranger. Ca déménage donc des vieux castels des Carpates pour traîner dans les rues d’un Bronx aux couleurs de Disneyland, où même les dealers et membres de gang se disputeraient pour savoir lequel aidera votre grand-mère à traverser la rue. Normal : Vampires vs. The Bronx (2020) fait dans la flippe pour mômes et s’assure de ne jamais être plus noir que ses nuits.

Read More

Vampz

Category: Films Comments: 7 comments

On le sait, dans le royaume crochu du Z vampirique, on passe plus souvent qu’à notre tour du bécotage au becquetage, l’érotisme sanglant étant pour ainsi dire devenu la norme depuis que Misty Mundae, Tina Krause et leurs copines pas frileuses ont fait s’écouler quelques stocks de DVD. Pas le plus torride du lot, mais certainement pas le plus timide non plus, Vampz (2004) prend exemple sur le pas si pourri Cryptz (2002) de Danny Draven en mêlant blaxploitation et léchouilles gore. Vampires in da hood, dude !

Read More

Vampire, vous avez dit vampire ? 2

Category: Films Comments: No comments

Si le public en redemande et offre sa jugulaire à qui en veut, pourquoi se retenir d’y mordre une seconde fois ? Si certains ont su résister à l’appel du sang comme un Tom Holland, alors trop occupé à jouer à la poupée, ou Stephen Geoffrey, le Démon du premier Vampire, vous avez dit Vampire ? étant pour sa part déjà affairé par 976-EVIL, le gros des troupes retrouve ses habitudes dans le Fright Night 2 (1988) de Tommy Lee Wallace (Halloween III). Et c’est sans doute là que le bât blesse : dès sa première séquelle, la franchise s’encroûte dans une regrettable routine.

Read More

The Sins of Dracula

Category: Films Comments: No comments

Dans sa longue carrière de prince des ténèbres, Dracula aura tout vu, tout connu, tout incarné, s’alliant par ici avec de sautillants revenants adeptes du kung-fu, se la jouant rockstar à minettes par là, posant ses valises au Pakistan pour retrouver des couleurs ou devenant à temps perdu le directeur d’une prison pour femmes de petite vertu. Par contre, autant que l’on s’en souvienne, et sauf à considérer Nosferatu comme un Dracula pur jus, et cela se défendrait, il n’a jamais été chauve et dût attendre 2014 et le The Sins of Dracula du stakhanoviste de Rhode Island Richard Griffin pour perdre son pelage de barbastelle. Enter the bald prince of darkness !

Read More

Sangre de Virgines

Category: Films Comments: No comments

Si ce n’est à l’occasion des Plaga Zombies, nous ne nous étions pas encore véritablement penchés sur le cas de l’Argentine, contrée que l’on connaît plus pour son tango et son équipe de foot que pour sa capacité à nous coller une flippe d’enfer. Sangre de Virgines (dont vous aurez deviné la traduction : le sang des vierges) s’y essayait pourtant en 1967, période voyant le cinoche vampirique perdre peu à peu sa dorure. Un sous-genre mordant que le réalisateur local Emilio Vieyra (La Vengenza del Sexo) tente néanmoins de rehausser d’ardentes étreintes. Décidément, quels dragueurs ces Argentins.

Read More