Vampires tagged posts

Scarewaves

Category: Films Comments: No comments

Nos rencontres avec l’Américain Henrique Couto ont beau avoir été très brèves, elles n’en ont pas moins suffit à nous faire une désavantageuse première impression du gaillard. Mais comme cela ne coûte pas grand-chose d’offrir une seconde chance à un honnête homme, on prend le casque et on laisse son Scarewaves (2014) nous malmener les tympans avec ses bonnes ondes. A moins qu’elles ne soient, à nouveau, mauvaises ?

Read More

Let’s Scare Jessica to Death

Category: Films Comments: 2 comments

Tout culte soit-il pour une poignée de cinéphiles bien informés, Let’s Scare Jessica to Death (1971) n’en reste pas moins l’un des secrets les plus jalousement gardés de l’épouvante, malgré des rumeurs fréquentes de remake. Peu étonnant que cette frousse psychologique attire les chantres de l’elevated horror : le film de John D. Hancock – un temps engagé pour shooter Les Dents de la Mer 2, dont il finira viré – ne manque pas de méninges et soigne autant son atmosphère que sa pesanteur. Attention, chef d’oeuvre en approche.

Read More

Castlevania (saison 3)

Category: Dossiers Comments: No comments

Et de trois saisons pour la série animée Castlevania selon le géant de la VOD Netflix, qui ressort donc fouets et dentiers crochus pour flatter la nostalgie des trentenaires – voire quarantenaires – désireux d’en revenir à leurs années Super Nintendo. Mauvaise nouvelle : le show préserve ses défauts passés. Bonne nouvelle : il a appris à tirer meilleur parti de ceux-ci.

Read More

Vampire’s Embrace

Category: Films Comments: No comments

Depuis une certaine saga pleine de beaux gosses au teint pâle et de loup-garous mannequins parfumés au Givenchy, le vampire se traîne une vilaine réputation de monstre gigolo, surtout de la partie pour que les gothopoufs se mordillent la lèvre de désir à l’apparition de ces renards volants aux futes moulés. De quoi en faire perdre leur ratiches aux comtes Lugosi et Lee. Et faire oublier que, jadis, le fantasticophile mâle pouvait goûter lui aussi aux joies de l’amour aux dents pointues, puisque bien des vampirettes abandonnèrent la cape pour le bien des softcore avec Misty Mundae et ses copines. De la fesse, on en trouve également dans Vampire’s Embrace (1991), mais pas plus qu’il n’en faut, le propos général étant plutôt à la romance bien rose.

Read More

Le Monde des Vampires

Category: Films Comments: No comments

Avec son blase à faire frémir un hypocondriaque, Alfonso Corona Blake n’a rien pour devenir top tendance Allociné et Senscritique cette année. Et c’est bien dommage. Certes, son mexicain Monde des Vampires (1961) reprend de nombreux éléments du Dracula version Lugosi sans que son blood sucker ne parvienne à hypnotiser les foules comme le faisait le dieu Bela. Mais avec son armée de goules impassibles, sa cave aux gouffres de pointes, son bossu bagarreur et ses rituels flirtant avec le satanisme, le réalisateur de Superman contre les Femmes Vampires (1962) délivre suffisamment d’esquisses tombales pour attirer les oeillades.

Read More

Dracula in a Women’s Prison

Category: Films Comments: No comments

Dossier Jeff Leroy, pièce numéro dix-neuf : Dracula in a Women’s Prison (2017). Et donc la réouverture du pénitencier hot hot hot où l’on se suce la jugulaire et les nibs, que l’on avait déjà parcouru avec joie au détour du superbe (ah si!) Werewolf in a Women’s Prison (2006) du même Leroy. De quoi avoir le barreau tout dur à nouveau ?

Read More

Stakes

Category: Films Comments: No comments

Si le regretté Don Dohler (Nightbeast, Galaxy Invader) avait principalement le regard tourné vers les étoiles, d’où tombaient de nocturnes créatures prêtent à éviscérer les pères de famille moustachus, son acolyte des années 2000 Joe Ripple, ancien flic reconverti en faiseur de terreurs indépendantes, surveillait plutôt les canines parfaitement aiguisées des jolies demoiselles. Vampires, vous avez dit vampires ? Oui, mais à la sauce science-fictionnelle, Stakes (2002) lorgnant aussi du côté d’un certain Terminator

Read More

Vampire Cop

Category: Films Comments: No comments

Après avoir fait le trottoir en compagnie des asphalteuses mangeuses de chibre de Cannibal Hookers, le petit monarque du Z Donal Farmer fait porter l’insigne à un vampire que l’on jurerait sorti d’un mauvais épisode (si tant est que certains soient réussis) d’Alerte à Malibu. Heureusement que le futur réalisateur de Shark Exorcist se rend compte à temps que son oiseau de nuit a le mordant d’un canari, et qu’il le remplace sans traîner par des prostituées aux courbes d’enfer. On en revient toujours aux fondamentaux, au fond.

Read More

Black Vampire (Ganja and Hess)

Category: Films Comments: 2 comments

A la question « Mais qu’a donc fait le rare Duane Jones, premier bad mofo à avoir bousillé du revenant, après La Nuit des Morts-Vivants ? », la réponse est « Il se la jouait blood sucker dans Black Vampire (1988), croisement improbable entre la blaxploitation et le cinéma d’auteur. » Black Vampire, ou plutôt une ressortie VHS sacrément cut (de 110 minutes on passe à 88, autant dire qu’on a lâché du lest) de Ganja and Hess (1973), amputé dans tous les sens pour faire passer sa drôle de love story pour un concentré 100 % black de suçons sanglants.

Read More

Vampire Vixens

Category: Films Comments: No comments

D’ordinaire plutôt suave et enclin à multiplier les amants dans ses cryptes millénaires, le vampire se fait carrément goulu de cul lorsque vient le tour des polissons du Z de Seduction Cinema de repasser sa cape. Celui de Vampire Vixens (2003), suite de The Vampire’s Seduction (1998), ne portera d’ailleurs qu’une courte chape, de celles qui ne cachent pas grand-chose, puisque c’est à la hot hot hot Tina Krause de lui prêter ses formes, qu’il serait préjudiciable de cacher plus de dix secondes…

Read More