USA tagged posts

Aerobic Killer (Killer Workout / Aerobicide)

Category: Films Comments: 2 comments

Tapez le pied sur le côté, tendez le bras devant, descendez le bassin en rythme, sautez sur place et n’oubliez surtout pas de découvrir vos seins avant de vous prendre un coup d’épingle à nourrice dans la jugulaire ! Bienvenue dans le monde tout en camel toe multicolores et en choucroutes impeccablement ciselées du B-Movie Aerobic Killer (1987), alias Aerobicide, alias Killer Workout, alias l’un des slasher movies les plus cons de la planète. Rien que ça.

Read More

House

Category: Films Comments: 2 comments

Il y a des films comme ça qui semblent vous échapper toute votre vie. Me concernant, le House (1985) de Steve Miner est de ceux-là, découvert en bas âge à travers quelques photos au dos de la VHS, que mon père ne put louer parce que nous étions loin du nid et qu’il ne se sentait pas de retraverser le pays le lendemain pour rapporter la précieuse cassette. Et depuis, impossible de remettre la main dessus malgré un DVD sorti chez TF1 Video. Merci Arrow Video dès lors, best editor in ze woooorld quand il s’agit de dépoussiérer du cult movie. Et il n’est pas spoiler de dire d’entrée de jeu que l’attente en valait la peine, House s’affichant comme l’une des meilleures entrées du très peuplé sous-genre de la maison hantée.

Read More

Dracula in a Women’s Prison

Category: Films Comments: No comments

Dossier Jeff Leroy, pièce numéro dix-neuf : Dracula in a Women’s Prison (2017). Et donc la réouverture du pénitencier hot hot hot où l’on se suce la jugulaire et les nibs, que l’on avait déjà parcouru avec joie au détour du superbe (ah si!) Werewolf in a Women’s Prison (2006) du même Leroy. De quoi avoir le barreau tout dur à nouveau ?

Read More

The Wizard of Gore

Category: Films Comments: 3 comments

Vous pensiez que le pape de la tripaille H.G. Lewis allait finir par se calmer après ses fondateurs Blood Feast et 2000 Maniacs, incontestables Tables de la Loi en matière de gore qui filerait des cauchemars à Mr Propre lui-même ? Tout faux, le malicieux Herschell poussant au contraire toujours plus loin les limites du montrable dans The Wizard of Gore (1970) (on oubliera le titre français : La Magie du Sang), hommage ultime au Grand-Guignol s’il en est.

Read More

Twisted Nightmare (Au-delà du Cauchemar)

Category: Films Comments: No comments

Le cycle de la vie du slasher, on le connaît : un pauvre petit puceau weirdo comme pas deux se fait chambrer par les jolies meufs et leurs copains sportifs, la victime des moqueries prend inexplicablement feu dans une grange maudite par les peaux rouges, revient deux ans plus tard avec la tronche d’une lasagne bolo trop cuite et la force d’un catcheur mexicain, et envoie dans la tombe les jeunes cons contre lesquels il a gardé rancune. Eux, par contre, ne reviendront pas à la vie avec la dose de biceps de fer et des restes de moussaka sur les joues. C’est injuste, c’est Au-delà du Cauchemar, ou en VO Twisted Nightmare (shooté en 85, sorti en 87).

Read More

The Dungeon of Harrow

Category: Films Comments: No comments

On connaissait bien évidemment le gothique à l’américaine façon Universal et sa descendance Cormanienne logée chez Poe, tout comme nous avions arpenté les citadelles hantées de la perfide Albion dont les visites guidées étaient assurées par une certaine Hammer Films, et nous avions, à plus d’une reprise, planté nos hamacs dans les cryptes aqueuses que peinturluraient gaiement Mario Bava et ses confrères italiens. Par contre, on l’avoue la queue entre les jambes, nous étions passés totalement à côté du gothique texan, mouvance à priori de courte durée et principalement incarnée par The Dungeon of Harrow (1962).

Read More

Sideshow

Category: Films Comments: No comments

Même s’ils sont trop moches, trop petits, trop grands, trop minces, trop gros ou tout simplement trop bizarres, tous les freaks hantant les motels miséreux d’Hollywood trouveront toujours gîte et couvert sous la pleine lune du gredin Charles Band. En témoigne Sideshow (2000), monstrueuse parade de la Série B dite moderne et rare rescapée d’une collection Pulp Fantasy que le Charlie ne parvint pas à lancer sur le marché.

Read More

From Hell it Came

Category: Films Comments: No comments

From Hell it Came ! Ben qu’il y retourne ! On blague, car elle est plutôt agréable cette petite Série B des 50’s, période dorée pour tous les monstres à la gueule de bois (c’est le cas de le dire dans le cas présent) sorties des hangars des producteurs les plus défavorisés. Et la vieille branche vengeresse de Dan Milner, ancien monteur prolifique reconverti en réalisateur rare, de confirmer que les mad monsters des années 50, même quand ils tentent de faire hurler les blondes aux corsets bien serrés, ils sont surtout meugnons comme tout.

Read More

The Strangeness

Category: Films Comments: No comments

Sous-genre trop souvent résumé à The Descent (2005), le film d’horreur caverneux n’a pourtant pas attendu que Neil Marshall balance ses petites Anglaises au fond du trou pour exister. Nous avions déjà parlé du méconnu et très bon The Boogens (1981), délicieuse attaque de vermisseaux préhistoriques, nous creusons aujourd’hui encore un peu plus profond avec The Strangeness, sorti sur le tard en 1985 mais dont le tournage remonte à 1979.

Read More

Demented

Category: Films Comments: No comments

Si Alex Rebar doit imprimer un jour la conscience collective, ce sera plus volontiers pour son rôle d’astronaute peu à peu transformé en compote d’entrailles dans The Incredible Melting Man (1977) que pour ses épisodes scénaristiques. Nous avions flairé que le bonhomme n’était pas le nouveau Truman Capote à l’occasion de son slasher hivernal To All a Goodnight (1980), uniquement réservé aux plus tolérants des slasherophiles. La même année, Rebar rajoutait un psychokiller à son arc via Demented, qui quitte le giron des copies d’Halloween pour se faire sous-I Spit on your Grave. Sans plus de résultats, malheureusement.

Read More