Tobe Hooper tagged posts

The Mangler

Category: Films Comments: 10 comments

Dans le milieu, on reste entre « gros » et « grands », et lorsqu’un gros nom de la littérature fantastique doit se faire adapter pour le cinoche, il fera appel à un grand de l’épouvante plutôt qu’au bleu encore en train de peindre des marionnettes chez Charles Band. Pas étonnant dès lors que Tobe Hooper soit appelé pour refaire un tour dans Le Maine, là où Stephen King a, comme a son habitude, localisé une essoreuse affamée de chair humaine. Planquez vos doigts, voilà The Mangler, œuvre moins mineure qu’on veut nous le faire croire du vieux Tobe.

Read More

Crocodile

Category: Films Comments: 2 comments

Lorsque Nu Image fait appel à Tobe Hooper, on est en droit de penser que c’est pour tenter d’élever le débat du film d’horreur animalier, alors (on est aux alentours des années 2000) représenté par la saga des Shark Attack. Pas de bol, le vieux Tobe a clairement perdu de son tranchant et nous livre ici une Série B, limite Z, comme il en existe des milliers…

Read More

Body Bags

Category: Films Comments: 7 comments

John Carpenter en Monsieur Loyal pour les besoins d’un film à sketchs, ça vous dit ? J’imagine que oui, surtout lorsque l’on sait que sur les trois petites histoires contées, deux sont du papa du petit Michael Myers et la dernière de celui du grand dadais Leatherface, Tobe Hooper…

Read More

Electric Boogaloo

Category: Documentaires Comments: 6 comments

Alors que de nos jours bien des pucelles trop maquillées et des bellâtres ne disposant que de la moitié du QI de Ribery (rigolez pas, ça fait toujours la moitié du QI d’un puceron) rêvent de percer à Hollywood en alignant les émissions de téléréalité où ils se ridiculisent plus qu’ils n’obtiennent leurs passeports pour les plateaux hollywoodiens, dans les années 80 deux Israéliens prenaient leur destin en main et explosaient le cinéma américain. Dans tous les sens du terme!

Read More

Massacres dans le Train Fantôme

Category: Films Comments: No comments

Nos vies sont rythmées par une succession de choix, bons ou mauvais. Tobe Hooper en sait quelque-chose, lui qui refusa de réaliser E.T. pour se concentrer sur Massacres dans le Train Fantôme. Clairement un mauvais choix commercialement parlant, mais artistiquement on ne peut que lui donner raison !

Read More