Slasher tagged posts

Psycho Cop Returns

Category: Films Comments: No comments

« Enfin, Brian, ce mec est un policier, évidemment qu’il est un peu bizarre et dérangé ! » Bah ouais, de quoi tu t’inquiètes, Brian ? Que le gardien de la paix désire te défoncer le sphincter à coup de matraque ou te donner un coup de jus via son taser ? C’est son rire sadique et son humour noir, le problème ? La déco de sa bagnole faite de membres et des guenilles ensanglantées te turlupine ? Allons Brian… Ce n’est que Psycho Cop Returns (1993), inoffensif mais rigolo petit slasher, principalement soucieux de faire voltiger un maximum soutifs en un minimum de temps !

Read More

Murder Weapon

Category: Films Comments: No comments

Un titre fleurant bon la poudre chaude et le biceps huilé, la danseuse des cimetières Linnea Quigley (Le Retour des Morts-Vivants) et la brune incendiaire Karen Russell (Vice Academy, Memorial Valley Massacre) prêtes à en découdre dans leurs vestes en cuir, les boobs en avant et l’arme au poing, une accroche vantant à la fois leurs qualités sous la couette et leurs talents létaux… C’est clair, Murder Weapon (sortie : 1989) fait de l’oeil aux boustifailleurs cherchant un Cobra ou un Commando à la mâchoire moins carrée et aux formes plus arrondies. Une vaste tromperie, car David DeCoteau, comme de juste à la barre de strip-tease, n’entend pas shooter de l’actioner à la mode girl power, mais bien un petit slasher psychologique indécis quant à sa tenue de soirée : bonnet d’âne ou cravate bien serrée ?

Read More

Whodunit ? (Island of Blood / Scared Alive)

Category: Films Comments: No comments

Lorsque l’on cause de ce slasher on ne peut plus mineur, et possédant autant de patronymes qu’une cougar amateur de chez Jacquie et Michel a de MST, qu’est Whodunit ? (ou Island of Blood, ou Scared Alive), c’est bien souvent pour la rabrouer sévèrement, l’oeuvrette de William T. Naud (Thunder in Dixie, Wild in the Sky) s’étant vu remettre le bonnet d’âne à plus d’une occasion. Exagéré, mais pas totalement immérité.

Read More

Satan’s Blade

Category: Films Comments: No comments

C’est Ad Vitam Infernal que l’ami Lucifer répandra sa majesté satanique sur une bonne part des horror flicks, que pétrissent les passionnés dans la paix de leurs caves mal éclairées. Et c’est à jamais que le petit monde de l’épouvante indie sera traversée par quelques psychosés passés pros dans le maniement du pic à glace, le slasher sans le sou patrouillant encore et toujours dans les rayons des vidéoclubs les plus reculés. Ce n’était qu’une question de temps avant que notre tête de bouc préférée et le genre le plus généreux en outillages en tous genres ne se rentrent dedans, et ce fut chose faite avec un Satan’s Blade entamé en 1980 et seulement sorti quatre années plus tard.

Read More

100 Tears

Category: Films Comments: No comments

Amis coulrophobes et autres allergiques aux nez rouges, votre calvaire n’est pas terminé. Après les délires à la Tex Avery de Killer Klowns from Outer Space, après le vieux Pennywise mais avant le nouveau, et après les épopées Z du Killjoy de l’écurie Charles Band, c’est à 100 Tears (2007) et son Gurdy de venir grandir les rangs des clowns s’étant un jour dit que leur numéro de jonglage rendrait mieux avec des têtes coupées d’étudiants à la place de leurs habituelles quilles. Tablier obligatoire les enfants, car c’est dans le slasher salissant que donne ce cirque macabre.

Read More

Berserker

Category: Films Comments: No comments

Trois mecs très en forme et trois jeunes filles peu farouches. Une forêt à l’écart de tout et où on ne les entendra pas couiner sous la couette. Des packs de bière à ne plus savoir qu’en faire et un sachet d’herbe qui fait loler sévère. Comment le petit week-end entre bons copains de Berserker (1987) pourrait-il mal tourner ? Avec la présence dans les parages de cet éternel intello qu’est Jason Voorhees ? Nope, trop attendu, trop classique. L’arrivée surprise du roi de la cisaille Cropsy, peut-être ? Non plus. Angela la reine de la biroute ? Nan, mais bien essayé. Vous êtes néanmoins excusés pour ces mauvaises réponses, la bonne n’étant pas particulièrement évidente : ce qui viendra ruiner les soirées romances des jeunots, c’est un pseudo-viking dans un cosplay d’ours seulement fini à 30 % puisqu’il n’est équipé que des pattes et de la mâchoire !

Read More

Dreamaniac

Category: Films Comments: No comments

Si pour le commun des mortels Dreamaniac (1986) est et restera une banale Série B tentant, avec une adresse à géométrie variable, de piquer son fond de commerce du deadly dream à Freddy Krueger, pour son désormais légendaire réalisateur David DeCoteau cette petite bande était surtout l’occasion de laisser derrière lui, pour un temps du moins, le porno gay. En pause, le tamponnage entre jouvenceaux au fil de films x à la devanture très claire (Never Big Enough, Making it Huge, Boys just wanna have Sex… peu de chances de se tromper et penser louer La Petite Sirène quoi), et donc en route pour le gloubiboulga pas toujours très digeste, où se percutent le slasher surnaturel, le zombie flick et les rituels démoniaques !

Read More

Terreur dans la Nuit (To All a Goodnight)

Category: Films Comments: No comments

Avant tout reconnu pour ses rôles d’agresseurs sexuel rôdant non loin des Dernière Maison sur la Gauche et autres Maison au fond du Parc, le comédien David Hess tâta également de la réalisation via To All a Goodnight (1980), branche supplémentaire au sapin de Noël du slasher. Pas de pot, c’est pas la plus solide du lot.

Read More

Santa Claws

Category: Films Comments: No comments

Si le petit monde du cinéma d’exploitation se changeait soudainement en un enneigé marché de Noël, John A. Russo serait l’équivalent de ces cabanons jadis renommés pour leurs bûches à la praline, mais que la clientèle a peu à peu fui lorsque les succulents desserts furent remplacés par des crackers badigeonnés de béarnaise. Comprendre qu’après être entré par la grande porte en scénarisant le culte parmi les cultes La Nuit des Morts-Vivants (1968), le père Russo est passé par la case B avec Midnight (1982) avant de tomber carrément dans la manne du Z qui fouette avec Santa Claws (1996). Merry Shitmas, les enfants !

Read More

Les Yeux de la Terreur

Category: Films Comments: No comments

On l’a souvent dit ici : le slasher fut souvent, à la fin des seventies ou au départ des années 80, le sous-genre choisi par les cinéastes en herbe pour lancer leur carrière. Peut-être pour contrarier ce déjà vieil adage, l’Anglais Ken Hugues (Casino Royal, Cromwell) prit le genre comme une porte de sortie, son Les Yeux de la Terreur (aka Night School, aka Terror Eyes) tourné en 1980 mais déboulé sur les écrans en 81 étant aussi son dernier effort. Histoire de conclure en beauté ? Nous n’irons peut-être pas jusque-là…

Read More