Slasher tagged posts

Lovers Road (Souviens-toi, la Saint Valentin…)

Category: News Comments: No comments

Le masque hurlant de Ghostface sur la jaquette, le crochet de Souviens-toi… l’été dernier à l’avant-plan, une accroche pas gênée de piquer chez les copains (« Souviens-toi… la saint-valentin ! », parfois utilisée comme titre) et la silhouette d’une jeune demoiselle trempant dans une marre de sang. C’est clair, Lovers Road (ou aux USA Lovers Lane, 1999) chasse sur les terres du neo-slasher et espère y attraper un gros morceau. Dommage qu’il ne sache pas viser.

Read More

Virgil, La Malédiction (Don’t Panic)

Category: Films Comments: No comments

Si l’on connaît bien les sous-Griffes de la Nuit à l’américaine, façon Bad Dreams (ou Panics chez nous), nos connaissances sont souvent plus limitées lorsqu’il s’agit des versions mexicaines du vieux Fred Krueger. Et alors qu’on espérait de Don’t Panic (1988), sorti chez nous sous le titre pas très aguicheur de Virgil, La Malédiction, qu’il soit un décalque très épicé du mythe du croquemitaine aux griffes d’acier, v’là-t’y pas qu’on nous sert une glace à la fraise en lieu et place du burrito commandé !

Read More

Blood Lake

Category: Films Comments: No comments

Dans la joyeuse galaxie du slasher, point d’eau rime souvent avec funérarium humide pour tous les petits baigneurs venus y passer deux ou trois jours au calme. Pas de raison que ça change dans Blood Lake (1987), tout petit shot-on-video devenu légèrement culte pour les bouffeurs de VHS ricains, et nouvelle tuerie au grand air tournée avec le peu d’argent de poche dont bénéficiaient ses auteurs. Tout ce qu’on aime, en somme.

Read More

Madman

Category: Films Comments: No comments

Ne vous laissez pas berner par les JT de midi de Jean-Pierre Pernault : non, tous les fermiers ne sont pas de braves gars luttant contre les grosses entreprises pour gagner quelques centimes sur leur lait demi-écrémé. Certains comme Madman Marz sont au contraire de vilains poilus pas prêts de faire monter le taux de suicide en campagne. D’ailleurs, plutôt que se pendre, notre laideron préfère briser la nuque des petits jeunes qu’il a sous la main. Comme on le comprend.

Read More

Happy Birthdead 2 You (Happy Death Day 2U)

Category: Films Comments: 2 comments

Lorsqu’il s’agit de prendre une part du gâteau, même d’anniversaire, Jason Blum n’oublie jamais de se resservir. Et le voilà déjà en train de rallumer une bougie pour le bien de sa nouvelle franchise Happy Death Day, croisement entre le slasher et Un Jour Sans Fin, ainsi que succès surprise pour sa firme Blumhouse. Mais si le premier apportait un vent de fraîcheur bienvenu, ce second volet déploie déjà une petite odeur de renfermé…

Read More

President’s Day

Category: Films Comments: No comments

A moins de s’appeler Jason Blum, difficile en ces années 2010 de se faire des couilles en or avec le slasher. C’est d’autant plus vrai concernant President’s Day (visiblement tourné en 2010, sorti vers 2013), Série Z qui fait passer l’expression « tourné à l’économie » à un tout autre niveau puisque personne ne fut payé sur ce massacre on ne peut plus campy. Est-ce que les beaux yeux du réalisateur sans le sou Chris LaMartina valaient ces séances de bénévolat ?

Read More

Scarecrows

Category: Films Comments: One comment

Qu’on se le dise, sans l’éditeur so english 88 Films, le fanatique du slasher – meilleur sous-genre du monde, faut-il le rappeler – en serait encore à regarder les pissenlits pousser aux alentours de Crystal Lake. Est-ce à dire que les Anglais ne nous offrent que des plats de rois ? Scarecrows, s’il ne fait honte à personne, tend néanmoins à prouver le contraire…

Read More

Deadly Manor

Category: Films Comments: No comments

Deadly Manor est un film qui sent le sapin, dernier forfait de José Ramon Larraz au rayon horreur (1990). Après cela, le réalisateur abandonnait définitivement les territoires du fantastique et de l’épouvante, signant une comédie paraît-il médiocre (Sevilla Connection en 1992), puis une minisérie très sérieuse pour la télévision espagnole, Viento del Pueblo (Miguel Hernández), sacrifiée à la vie dudit poète (en 2002). Onze ans plus tard, l’Espagnol tirait sa révérence, à l’âge vénérable de 84 ans. Bref, de ces fins de carrière compliquées et erratiques, dissymétriques à la période dorée des seventies où tout semblait possible, où l’on savait encore prendre des risques et s’éloigner des sentiers battus.

Read More

Al Filo del Hacha (Edge of the Axe)

Category: Films Comments: No comments

Nous parlions il y a peu de Repose en Paix, l’un des derniers films d’horreur de José Ramon Larraz (1987). L’année suivante, le réalisateur espagnol remettait le couvert avec Al Filo del HachaEdge of the Axe (1988) à l’export -, film encore plus exemplaire des volontés du producteur José Frade : pas très étonnant d’ailleurs que le gars soit crédité coscénariste, et qu’il apparaisse même à l’écran...

Read More

Night Ripper !

Category: Films Comments: No comments

Enfermez vos filles à double-tour, les tordus sont de sortie. Et qui pointe le bout de sa lame aujourd’hui ? Le désaxé arpentant les rues sombres de Night Ripper ! (oui, avec un point d’exclamation), petit shot-on-video du milieu des eighties qui ne paye pas de mine mais devrait satisfaire quelques fans hardcore du slasher. Voire du giallo…

Read More