Slasher tagged posts

Cutting Class

Category: Films Comments: 3 comments

On peut avoir bossé pour John Boorman et écrit ses Excalibur et La Forêt d’Emeraude pour se planter sur une petite Série B présentée comme incisive. Enfin, se planter… Certes, tout le monde se souviendra toujours et à jamais de Cutting Class (1987, mais sorti en 89) comme de l’un de ces quelques films qui servirent d’escabeau vers la gloire à Brad Pitt. Et très franchement, il fait aussi partie de ces slasher dont on ne sait si on doit les prendre par le manche ou la lame. Reste que le désossage d’adolescents a connu heures plus sombres…

Read More

The Ripper (L’Eventreur)

Category: Films Comments: No comments

Si The Ripper (1985) est vaguement connu, c’est défavorablement pour s’être vendu sur la présence du gore wizard Tom Savini dans le rôle de Jack l’éventreur alors que notre ami moustachu n’apparaît en tout et pour tout que cinq minutes à l’écran. Dix ans plus tard, le maquilleur de génie s’excusait toujours à genoux auprès de ses fans ayant déboursé quelques dinars pour le voir si peu à l’action. Ceux-là furent effectivement très surpris de se retrouver avec un bon vieux shot-on-video des familles dans les pognes. Peut-être les moins marris aussi avaient-ils compris que sous la déception de l’absence du père Savini se cachait une petite incision plus charmante qu’il n’y paraît.

Read More

Bikini Bloodbath Car Wash

Category: Films Comments: No comments

Qu’est-ce que vous voulez que je vous dise ? J’aime le slasher. Même quand il a la grâce d’un hippopotame nourri au cognac, même quand ses acteurs ne seraient pas acceptés aux cours de Francis Huster (pourtant déjà le caniveau de la comédie), même quand le budget de l’ensemble ne dépasse pas l’argent de poche d’un gosse du Burundi. C’est comme ça, j’aime le slasher quoiqu’il arrive ou presque, parce que ça me détend de voir des trous du cul se faire poinçonner la gueule à la pioche. Du coup, tout ou presque sera pardonné à ce Bikini Bloodbath Car Wash (2008), plus porté sur le pas de danse maladroit que sur le désossage de jeune fille.

Read More

The Hollywood Strangler Meets The Skid Row Slasher

Category: Films Comments: No comments

Il étrangle, elle égorge. Ils sont donc faits pour s’entendre. The Hollywood Strangler meets The Skid Row Slasher (1979), et c’est Ray Dennis Steckler qui tient la chandelle et en profite pour se fendre d’une fausse suite, plus thématique que narrative, à son The Thrill Killers de 1964. Nous revoilà donc logés dans un Los Angeles coupe-gorge, où l’ivresse de l’amour importe moins que l’euphorie du meurtre.

Read More

The Hills Run Red

Category: Films Comments: No comments

Si je vous dis « slasher », peu de chances que vous me répondiez The Hills Run Red (2009), et il sera difficile de vous en vouloir pour ça. Exemple quasi parfait du vieil adage « c’est toujours des meilleurs slasher flicks dont on nous prive », cette virée maudite organisée par la Warner et Dark Castle Entertainment, négligemment balancée en vidéo dans son Amérique d’origine, attend toujours sur le banc de touche qu’un coach courageux lui laisse monter sur le terrain. Il serait d’ailleurs grand temps, car le film de Dave Parker a les épaules assez larges pour envoyer dans le décor sa concurrence, d’alors comme d’aujourd’hui.

Read More

Hide and Go Shriek

Category: Films Comments: No comments

Petit mémo à l’attention des petits jeunes en rut : quand vous vous glissez de nuit dans un magasin de literie pour y jouer à cache-cache (un peu) et vous tripatouiller le boule (beaucoup), vérifiez qu’aucun tueur en série n’ait profité de la porte ouverte pour se glisser derrière vous. Hide and Go Shriek (semble-t-il sorti chez nous sous le titre La Prochaine Victime, 1988) fait office de piqûre de rappel.

Read More

X

Category: Films Comments: 2 comments

Toi aussi, apprend les couleurs avec le X (2022) de Ti West. D’abord le rose, celui bonbon des chairs intimes d’une poignée de pornstars parties décroiser les jambes dans le Texas profond. Ensuite le rouge écarlate, celui qui roule de leurs plaies créées par un couple de petits vieux que Pete Walker n’aurait pas renié. Et puis ce noir de la mort qui finit toujours par suivre, ce jais profond d’une bande grindhouse dans l’esprit sans jamais en faire trop, monstre d’équilibre parvenant tout à la fois à faire rire, exciter, donner un petit coup de flippe et même nous refiler un vilain bourdon.

Read More

Bikini Bloodbath

Category: Films Comments: 2 comments

Si nous nous accorderons tous à dire que la maîtrise technique ne fait pas les bons films, est-ce à dire que l’incompétence fait forcément les mauvaises bandes ? Bikini Bloodbath (2006), dénué de toute qualité véritable, a beau ne pas essayer de prouver le contraire – il est bien trop occupé à plonger dans les décolletés et pincer des fesses pour s’occuper de si basses considérations – il n’en parvient pas moins à nous coller un long et large sourire sur la trombine. Le charme du bon dernier ?

Read More

Slumber Party Massacre (2021)

Category: Films Comments: No comments

Syfy et idées nouvelles se mélangeant comme l’eau et l’huile, on ne tombe pas de l’armoire en découvrant que la chaîne spécialisée dans la science-fiction et les téléfilms ratés se soit décidée à s’habiller de l’un des pyj’ de la saga Slumber Party Massacre. Pour un petit remake shooté entre amis, mais sans le parrainage de Roger Corman, sans doute trop vieux et fatigué pour encore participer à ces nuits blanches qui virent au rouge ? Plutôt pour une parodie mal assumée.

Read More

The Town that Dreaded Sundown (2013)

Category: Films Comments: No comments

Qu’il est dur de remonter une belle lame de cette interminable rivière d’acier abattue sur la jeunesse américaine qu’est le slasher, à plus forte raison lorsque ses allumelles les mieux aiguisées nous sont interdites. The Town that Dreaded Sundown (2013), remake du film du même nom sorti en 76, rallonge encore un peu plus la liste française des inédits du genre valant pourtant mieux que les films édités.

Read More