Sharksploitation tagged posts

Shark Week

Category: Films Comments: 2 comments

Au vu des températures actuelles, plutôt proches de celles trouvables dans le caleçon de Rocco Siffredi, il est bien naturel de songer à partir piquer une tête dans les Séries B d’été et siroter un jus d’ananas bien frais au bord de la piscine de la sharksploitation. Problème : le genre tire la gueule depuis quelques années, et pas sûr que Chris Olen Ray, fils du grand Fred, parvienne à redresser son aileron avec Shark Week (2012).

Read More

Bait

Category: Films Comments: 2 comments

Ya des jours comme ça où vaut mieux pas filer au supermarché pour faire le plein de jus d’orange : dans Bait, non seulement employés et clients d’une supérette en bord de mer sont coincés entre la boucherie et la boulangerie suite à un tsunami, mais en plus il faut que des requins viennent faire leurs emplettes le jour même !

Read More

Dinoshark (Bloody Waters, Eaux Sanglantes)

Category: Films Comments: 7 comments

Puisque les dinosaures ont le vent en poupe depuis la sortie d’un certain Jurassic World qui s’amuse à piétiner les records du box-office, autant se la jouer préhistorique avec le fameux (enfin, pas tant que ça…) Dinoshark produit par Roger Corman. J’aime autant vous dire que ce n’est pas tout à faire le même genre que la saga initiée par Spielberg…

Read More

La Mort au Large

Category: Films Comments: 5 comments

Le froid d’hiver nous transperçant les os, il est temps de nous réchauffer l’esprit avec une petite bande qui fleure bon l’été. Et quoi de mieux que le culte La Mort au Large pour nous donner l’impression qu’on se dore la pilule sur une plage ensoleillée ? Mais point de coquillages et de crustacés dans ces eaux mais plutôt un requin à l’appétit acéré.

Read More

Deep Blood

Category: Films Comments: 6 comments

Vu le froid à vous en geler les os qui règne en ce moment, il est bien légitime de se prendre à rêver d’une plage ensoleillée traversée de courbes féminines (ou masculines pour ces dames, que l’on n’oublie pas) pour oublier la brume sibérienne qui nous enveloppe. Mais quand on se retrouve devant Deep Blood, on comprend qu’il soit nécessaire de se méfier des vacances et que certains aiment l’hiver!

Read More