SF tagged posts

Titanic 3 (Aliens vs Titanic)

Category: Films Comments: No comments

Décidément, l’idée de se réserver une couchette à bord du Titanic sera, dans quelques centaines d’années, toujours aussi mauvaise qu’elle pouvait l’être en 1912. Le Titanic 3 (alias Aliens vs Titanic, alias Predator World, 2017) bâti par Jeff Leroy nous le rappelle en envoyant une météorite au cul du soon to be destroyed vaisseau spatial Titan-1c, ses survivants échouant sur une planète déserte où ils devront repousser les avances d’aliens particulièrement salaces. Un monde futuriste peuplé de CGI douteux, de l’ex-pornstar n’ayant rien perdu de ses qualités plastiques (la choupette Bree Olson is on board, guys!), des gros vers de terre qui sortent des nichons de ces dames, du coït interracial entre une Terrienne médium et des monstres recalés au casting de The Predator, du cranium qui explose et en fout partout : tout ce dont manquait le film James Cameron enfin sur nos écrans, en somme.

Read More

TC 2000

Category: Films Comments: No comments

Billy Blanks, Bolo Yeung, Matthias Hues, Jalal Merhi… Que des bonshommes ne demandant jamais de l’aide à leur maman pour ouvrir le pot de confiture à la framboise, tous réunis autour de TC 2000, que Merhi produit et que réalise T.J. Scott (les séries Gotham et Spartacus). Et pas pour une partie de Puissance 4, cette grosse ratatouille dans laquelle ont été balancés tous les succès de la SF de la fin 90’s/début 80’s misant, vous l’aviez deviné, sur les coups de talons dans la gueule.

Read More

Réveillon Sanglant (Les Mutants de la Saint-Sylvestre)

Category: Films Comments: No comments

De La Terreur des Morts-Vivants (aka Terror, 1978) de l’Anglais Norman J. Warren, faux film de zomblards mais vraie chute dans le chaudron d’une sorcière revancharde, nous disions qu’elle était « médiocre mais sympathique ». Un constat doux-amer malheureusement tout aussi légitime concernant le Réveillon Sanglant survenu près de dix ans plus tard (1987 précisément), Saint-Sylvestre remarquable, mais pas toujours pour les meilleures raisons.

Read More

Horrorvision

Category: Films Comments: No comments

Rien ne se perd, tout se recycle chez Full Moon, à sa manière l’un des studios indépendants les plus écolos du circuit. A moins qu’il donne plutôt dans la vieille remballe visant à reconditionner des vieilles saucisses périmées et les faire passer pour des merguez du matin ? Dans tous les cas, puisque le FEAR.com qu’il se verrait bien produire en 1999 ne se concrétise pas, Charles Band le ressort de son chapeau deux ans plus tard sous le titre Horrorvision (2001, donc), qu’il place dans les mains d’un Danny Draven se prenant alors pour les frères (ou sœurs, désormais) Wachowski.

Read More

Le Monstre qui vient de l’Espace (The Incredible Melting Man)

Category: Films Comments: No comments

De retour d’une escapade sur Saturne, c’est avec une santé déclinante que l’astronaute Steve West foule à nouveau le plancher des vaches : touché par de puissantes radiations, le space man pourrit à vue d’oeil et fond comme un Magnum aux amandes dans la Vallée de la Mort. Que faire lorsque l’on se retrouve avec une tronche à refiler des cauchemars à un blobfish ? Ben on agit comme tout monstre qui se respecte un minimum, on terrorise son patelin et on fait crier à gorge déployée les blondes aux seins à l’air. Une reconversion réussie dans le cas du Monstre qui vient de l’Espace (1977).

Read More

Upgrade

Category: Films Comments: 2 comments

« Je suis un grand fan du mélange entre la SF et le film noir. Terminator, Blade Runner, ces films qui utilisent la science-fiction et le futur pour raconter des histoires sombres sur des détectives. C’est juste le genre de films que j’aime… » Logique finalement de voir Leigh Whannell lâcher les draps blancs de ses spectres hurleurs et les costumes aux poches pleines de pièges d’un certain Jigsaw pour enfiler la veste de Rick Deckard. Mais sans pour autant tourner le dos au gore, et par extension à une certaine imagerie horrifique. Parce qu’au fond, on ne se refait jamais vraiment…

Read More

El Vampiro y el Sexo (Santo et le Trésor de Dracula)

Category: Films Comments: No comments

Dans la famille Cardona, je demande le grand-père : René Senior donc, aïeul défunt des René Cardona 2 et 3, et réalisateur majeur du cinéma populaire mexicain. Pour s’en convaincre, il suffit de mirer la filmographie du gazier, immense inventaire de titres qui couvre au moins cinquante ans d’histoire, du début des années 30 jusqu’à l’orée des années 80… Impressionnant...

Read More

Creature

Category: Films Comments: No comments

Dans l’espace, on ne vous entendra pas crier. On ne vous y entendra pas ronfler non plus. Eh ouais, le Creature (1985) de William Malone, c’est du sous-Alien en veille, où le roupillon est de mise malgré une ou deux scènes un peu rosses et un Klaus Kinski égal à lui-même, venu pincer des culs sur une étoile noire.

Read More

La Planète des Hommes Perdus

Category: Films Comments: No comments

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine, science-fiction ne rimait pas forcément avec coup de sabres laser dans le derrière, ni grosses machines pensées pour vendre des tonnes de popcorn. La SF, c’était aussi de la débrouille, du bricolage avec fils et frigolites, ce que La Planète des Hommes Perdus se plaît à rappeler. Plus charmant que les ballets spatiaux sortis des usines Disney, certainement, mais pas plus trépidant pour autant, malheureusement…

Read More

Critters 4

Category: Films Comments: No comments

C’est une petite habitude de la production horrifique : lorsqu’un boogeyman ou un mutant baveux a fait tout ce qu’il avait à faire sur Terre, il s’envole vers d’autres cieux pour pourrir la vie de pauvres astronautes. Mais contrairement à Leprechaun, Pinhead ou Jason Voorhees, pour qui les vacances inter-stellaires avaient tout du dépaysement le plus total, pour les Critters leur envolée vers Saturn tient plutôt du banal retour au bercail. De là à dire que ça les sert, il n’y a qu’un pas à ne pas franchir, car Critters 4 (1992), c’est loin d’être de la bombe, bébé !

Read More