Monstres tagged posts

The Killer Eye

Category: Films Comments: No comments

Promis, on va tenter de ne pas aligner trop de mauvais jeux de mots sur les mirettes alors qu’on se penche sur The Killer Eye (1999), production mal assumée par un Charles Band planqué sous pseudonyme, et réalisée par un David DeCoteau lui aussi caché derrière un nom de guerre. On n’a de toute façon pas envie de rire à la sortie de ce creature feature oculaire, nouvelle évidence que cela ronflait sévère sous la pleine lune du père Band, et ce malgré les déshabillages réguliers qui profitaient de sa lumière.

Read More

Muckman

Category: Films Comments: No comments

Même lorsqu’il n’a pas un liard en banque, on peut toujours compter sur Brett Piper (They Bite !, Shock-O-Rama, Drainiac) pour relever le niveau de la Série Z. Muckman (2009) a beau être de son aveu même sa production la plus dépourvue (tout en étant la plus riche de son ami producteur/réalisateur Mark Polonia!), elle n’en enterre pas moins à la seule force du pouce le gros des troupes du low budget. Et tout cela sans même déballer un nibard ou faire pisser une jugulaire.

Read More

L’Attaque des Sangsues Géantes

Category: Films Comments: 2 comments

Si l’on sait qu’il ne faudrait pas s’appuyer sur ses murs de peur de les voir tomber, on ne peut pourtant réfréner l’envie d’applaudir l’antre aux bêtes assemblées à base de petits riens par Roger Corman, grand prélat de l’épouvante cheap et de la science-fiction la plus dépourvue. Pour L’Attaque des Sangsues Géantes (1959), Tonton Roro refilait les clés de la maison à Leo Gordon (ici scénariste, mais ailleurs acteur, voir La Malédiction d’Arkham pour s’en faire la preuve) et Bernard L. Kowalski, réalisateur de Night of the Blood Beast (1958), SSSsss (1973) et quatre épisodes de Columbo. Et tout ça pour mener la danse d’une paire de limaçons mutants, enfouis sous la gadoue de marécages où les rednecks sortent la pétoire et les blondinettes font cocus leurs gros époux.

Read More

Cemetery Gates

Category: Films Comments: No comments

C’est bien beau d’aider les autres à réaliser leurs rêves, mais s’agit aussi de ne pas perdre les siens de vue. Comme bon nombre de ses confrères façonneurs d’effets spéciaux et de maquillages pustuleux, Roy Knyrim (The Toxic Avenger Part. II, 2001 Maniacs, Psycho Cop, les Wishmaster 2 à 4) décida un beau jour de ne plus s’en tenir à enlaidir du comédien et prit le chapeau de colonel des armées, histoire d’envoyer ses troupes dans la gueule d’un diable de Tasmanie mutant. Et tout ça pour dégueulasser un maximum les environs du petit cimetière en carton pâte où il localise son Cemetery Gates (2006), mais aussi pour se bidonner un grand coup, l’affaire tenant du foutoir volontaire et inspiré des Animaniacs plutôt que de l’animal attack parfaitement rangé.

Read More

Le Cerveau qui ne voulait pas mourir

Category: Films Comments: No comments

Plus ils sont intelligents, plus ils sont méchants. The Brain that Wouldn’t Die (1962) en fait l’évidence même, sa réputée blouse blanche occupant son temps libre à collecter des membres et organes bons pour la corbeille pour les réanimer dans le secret de son sous-sol. Et lorsque sa fiancée manque de perdre la vie dans un accident de voiture, le mad doctor de garde cette nuit-là récupère et rend la vie à sa seule tête, dès lors bien pleine. De haine.

Read More

Scare Package

Category: Films Comments: 5 comments

Cantonné des années durant à un assemblage souvent triste de courts-métrages qui semblaient avoir été tournés au portable et à la seule destination de Dailymotion, le genre du film à sketches reprend du poil de la bête depuis quelques temps. En témoignait plus que joliment The Mortuary Collection et son Clancy Brown croque-mort. Et même si le niveau baisse ici, on remercie tout de même pour ses efforts le présent Scare Package (2019), petite collection de méfaits tout sauf parfaite et valant principalement le détour pour son bel esprit et son envie de ressortir les effets d’antan.

Read More

Monstroid

Category: Films Comments: 2 comments

Monstroid, annoncé dès 1975 avec un casting prestigieux rameutant Aldo Ray, Burgess Meredith et Cesar Romero, mais finalement sorti quatre ans plus tard sans tout ce beau monde, c’est un peu le creature feature que personne n’a vu et on comprend vite pourquoi. Car rien ne distingue réellement cet énième barbotage monstrueux des autres pièces d’eau hantées de l’époque, si ce n’est un cousin éloigné et un peu attardé du monstre du Loch Ness, mignon comme tout avec ses moustaches de poisson-chat.

Read More

Demon Wind

Category: Films Comments: No comments

Ce n’est pas parce que l’on a envie de se mettre sur la gueule que l’on ne peut pas passer tout un mois collé-serré pour le tournage d’une Série B nécessiteuse. Après s’être lancé des regards noirs et avoir serré le poing sur Twisted Nightmare (1987), variant indien de Vendredi 13, le producteur au regard de reptilien Paul Hunt et le réalisateur malheureux Charles Philip Moore se sont sauté à la gorge sur un décalque d’Evil Dead, plus proche dans le style des Demons de Lamberto Bava. En plus dingue. Si, c’est possible, et ça s’appelle Demon Wind (1990).

Read More

The Mortuary Collection

Category: Films Comments: 4 comments

Depuis quelques temps, Shudder, le Netflix de la miquette, s’ingénie à tirer profit de l’amour renouvelé du public fantastique pour les anthologie, réactivant là Creepshow via une série, et prenant ici rendez-vous avec le croque-mort pour The Mortuary Collection (2020). Et celui-ci est plutôt une très bonne nouvelle pour le genre, enfin réhabilité après quelques VHS et ABC of Death tout sauf glorieux et des amas de courts-métrages attendrissants mais trop fauchés pour toucher au formidable (Scarewaves). Mieux, le nouvel espoir du genre Ryan Spindell nous ramènerait presque dans les sombres mausolées jadis érigés par Don Coscarelli.

Read More

Matango

Category: Films Comments: No comments

Dans la catégorie « fallait y penser », les Japonais ont souvent fait fort. En 63, la Toho et Ishiro Honda (père éternel de Godzilla comme chacun sait) unissaient à nouveau leurs forces pour Matango, film de naufragés pas comme les autres où des hommes-champignons profitent du sommeil des marins échoués pour leur rendre visite. C’est pas très spore, tout ça.

Read More