Monstres tagged posts

Shocking Dark (Terminator II)

Category: Films Comments: No comments

La blague est connue, mais elle reste bonne et légitime : un soir, alors qu’ils lançaient le Aliens de James Cameron, Bruno Mattei et son bras droit Claudio Fragasso ont piqué du nez et se sont réveillés devant le Terminator du même Cameron. Pensant qu’il s’agissait d’un seul et même film, ils ont décidé de le remaker à la sauce Marinara. Shocking Dark (1989) ou l’histoire d’un vol insensé.

Read More

Sideshow

Category: Films Comments: No comments

Même s’ils sont trop moches, trop petits, trop grands, trop minces, trop gros ou tout simplement trop bizarres, tous les freaks hantant les motels miséreux d’Hollywood trouveront toujours gîte et couvert sous la pleine lune du gredin Charles Band. En témoigne Sideshow (2000), monstrueuse parade de la Série B dite moderne et rare rescapée d’une collection Pulp Fantasy que le Charlie ne parvint pas à lancer sur le marché.

Read More

From Hell it Came

Category: Films Comments: No comments

From Hell it Came ! Ben qu’il y retourne ! On blague, car elle est plutôt agréable cette petite Série B des 50’s, période dorée pour tous les monstres à la gueule de bois (c’est le cas de le dire dans le cas présent) sorties des hangars des producteurs les plus défavorisés. Et la vieille branche vengeresse de Dan Milner, ancien monteur prolifique reconverti en réalisateur rare, de confirmer que les mad monsters des années 50, même quand ils tentent de faire hurler les blondes aux corsets bien serrés, ils sont surtout meugnons comme tout.

Read More

The Strangeness

Category: Films Comments: No comments

Sous-genre trop souvent résumé à The Descent (2005), le film d’horreur caverneux n’a pourtant pas attendu que Neil Marshall balance ses petites Anglaises au fond du trou pour exister. Nous avions déjà parlé du méconnu et très bon The Boogens (1981), délicieuse attaque de vermisseaux préhistoriques, nous creusons aujourd’hui encore un peu plus profond avec The Strangeness, sorti sur le tard en 1985 mais dont le tournage remonte à 1979.

Read More

Return of the Ape Man

Category: Films Comments: No comments

Nouvelles singeries pour Bela Lugosi avec Return of the Ape Man (1944) ! Une fausse suite du The Ape Man sorti une année auparavant, vu que ce prétendu retour remet en vérité les compteurs à zéro. Pas la peine d’avoir vu le précédent pour profiter de celui-ci, donc. Et pas la peine d’y chercher George Zucco (les films de momies de la Universal, The Mad Ghoul), haut-placé à l’affiche mais désespérément absent à l’écran…

Read More

La Création (Zombies : The Beginning)

Category: Films Comments: 2 comments

« Lorsque les morts ont marché pour la première fois, ils n’avaient pas le temps pour un apéritif » nous balance l’accroche de La Création (ou Zombi : La Creazione, voire Zombies : The Beginning à l’international, 2007), ultime péché du bon Bruno Mattei. Et tant mieux si les walking deads en question désirent attaquer le plat principal sans s’arrêter devant les petits fours salés, on a toujours un peu de place pour un plat de rigatoni à la sauce purulente.

Read More

Nezulla, The Rat Monster

Category: Films Comments: 2 comments

Des militaires portant le masque à gaz, une population touchée par un virus et crachant ses poumons dans un gymnase transformé en mouroir, des médecins en pleine crise de nerf, des infirmières en première ligne et bientôt infectées à leur tour… Ne zappez pas, vous n’êtes pas sur BFMTV mais dans Nezulla, The Rat Monster (2002), petit glaviot méconnu donnant dans le japanese monster mais lorgnant sérieusement du côté de Jim Wynorski et David DeCoteau.

Read More

Ghoul School

Category: Films Comments: 2 comments

A tous les horror maniacs persuadés que la Troma avait obtenu le monopole du mauvais goût en matière de Série B estudiantine avec leurs Class of Nuke ‘Em High, le Ghoul School (1990) de Timothy O’Rawe tend un majeur fièrement tendu. Dommage cependant que ce doigt du milieu soit tordu, et que le bonhomme, dont nous avions causaillé à la faveur de son film à sketchs ultra-fauché et sacrément amateur The Basement (1989), n’ait pas revu son sens des priorités, sa version rien qu’à lui d’Atomic College tenant plus de la vanne sans chute que de la giboulée d’entrailles fumantes.

Read More

Terror Toons 3

Category: Films Comments: No comments

A la manière d’un Grosminet capable de se manger des bâtons de dynamite au petit-déj’ ou chutant du haut d’une falaise sans que cela ne l’empêche de revenir chasser du Titi dans l’épisode suivant, les Terror Toons imaginés par Joe Castro au début des années 2000 ne sont pas du genre à s’inquiéter du trépas. Et le come-back de sonner en 2015 via un troisième opus faisant comme si le deuxième n’avait jamais eu lieu, histoire de ramener sur le devant de la scène le Dr. Carnage et son simiesque ami Max Assassin. Un retour aux sources, oui, mais un retour en forme ? Si vous estimez qu’avoir bonne forme signifie s’envoyer du tarpé de mauvaise qualité tout en s’injectant de la barbe-à-papa en intraveineuse, le tout en se gaussant comme un Daffy Duck qui aurait abusé question hélium, alors Terror Toons 3 en affiche une olympique. Si non, alors c’est probablement l’un des pires fruits jamais tombés de l’arbre aux mauvais films.

Read More

Slithis

Category: Films Comments: No comments

Stephen Traxler est un brave gars. Comment pourrait-il en être autrement venant d’un producteur passé sur de véritables machines de guerre comme Waterworld ou Windtalkers, sur lesquels il put s’installer à la cantine sur les mêmes bancs que Kevin Costner, Mark Ruffalo et Nicolas Cage, mais considérant néanmoins que les films les plus amusants à faire restent ces petits low budget d’un autre âge, puisant leur inspiration dans la SF et les creature features des années 50 ? Son spermatique Slithis (shooté en 77, sorti en 78), ou Spawn of the Slithis pour le titre complet, ne saurait lui donner tort.

Read More