John Carl Buechler tagged posts

Carnosaur 3 : Primal Species

Category: Films Comments: 3 comments

Et de trois pour Carnosaur, franchise lancée à la hâte par le nabab du B qui gicle Roger Corman pour dépasser un certain Jurassic Park sur sa gauche. Sans les mêmes résultats que le défilé de sauriens de Steven Spielberg évidemment, les Carnosaur étant comme on l’imagine relégués à la location ou, dans de meilleurs mais rares cas, à des sorties techniques dans de modestes cinés. Sans surprise, le Primal Species (1996) du jour ne vient pas secouer le bocal de la saga et se garde bien de toute expérimentation filmique. Par contre, elle confirme les velléités guerrières de cette trilogie (à laquelle il convient d’ajouter le Raptor (2002) de Jim Wynorski, rapiécé à partir d’extraits des trois autres volets) portée sur les dinos en caoutchouc mou.

Read More

Carnosaur 2

Category: Films Comments: No comments

Une fois un bon filon dans les mimines, Roger Corman ne le lâche plus. On ne s’étonna donc pas dans les nineties de le voir se cramponner à Carnosaur (1993), épisode heureux de sa longue carrière, et décalque à la vinaigrette de Jurassic Park qui lui fut particulièrement profitable. Par contre, là où Carnosaur 2 (1995) surprend, c’est en se montrant mieux bâti que son grand-frère.

Read More

Cellar Dweller

Category: Films Comments: 7 comments

Certes, on ne rigole jamais à gorge déployée lorsque la Faucheuse vient labourer dans les champs du fantastique. Reste que certains coups de serpe nous font plus de mal que d’autres. Le départ pour le paradis des monsters makers prit plus tôt dans l’année par le sympathique John Carl Buechler fait partie de ceux-là, de ces blessures pas tout à fait cicatrisées et rendues plus douloureuses par le fait que le bonhomme avait encore quelques beaux projets dans ses tiroirs. Comme son John Carl Buechler’s Frankenstein avec Kane Hodder dans le rôle de la créature, ou ce Wizardream avec Malcolm McDowell et le génial Ernie Hudson. Heureusement qu’il nous reste ses efforts passés, dont Cellar Dweller (1988) est peut-être le plus réussi.

Read More

Blood Surf

Category: Films Comments: 2 comments

Si Studio Canal nous surprend agréablement en sortant le classique Six Femmes pour l’Assassin de Mario Bava, antique giallo que l’on n’attendait plus, on n’oublie pas non plus qu’il était devenu rare que l’éditeur se frotte au bis ou à la Série B. Alors que dans une période pas si lointaine, mais qui nous semble déjà être une autre vie, celui-ci n’hésitait pas à balancer dans les bacs tout et n’importe-quoi. Tel ce Blood Surf (2000) de James D.R. Hickox jouant la carte du gros crocrodile pas zentil zentil…

Read More

Blood Scarab

Category: Films Comments: 2 comments

Sorti en 2008, Blood Scarab est ce point de jonction entre les deux franchises de Don Glut – diptyque The Mummy’s Kiss et saga Countess Dracula : en d’autres termes, quand la Momie meets Dracula et ses vampirettes, au moment où Erzsébet Bàthory s’invite également au festin. Oui, nous ne sommes pas très loin de l’esprit crossover qui animait la production Universal des années 40, et nous sommes assez proches des premiers essais amateurs de Don Glut dans les années 50 et 60, lorsque le jeune homme filmait d’improbables rencontres entre Classic Monsters et héros Marvel… Un retour aux sources donc, en même temps qu’un film épilogue.

Read More

The Mummy’s Kiss

Category: Films Comments: 2 comments

Il y a peu, nous causions vampires et Don Glut : Countess Dracula’s Orgy of Blood pour être exact, autrement dit seins en avant et canines en arrière, tant le réalisateur donnait priorité aux formes affolantes de nanas subliment dessinées : la marque Frontline Entertainment en même temps, petite firme dont les productions minuscules convoquèrent à chaque fois un cheptel de gonzesses peu farouches, histoire d’assaisonner les vieux mythes fantastiques à une sauce plus piquante.

Read More

Countess Dracula’s Orgy of Blood

Category: Films Comments: 3 comments

Don Glut est un extra-terrestre. Chercherait-on un équivalent sur notre Terre, un semblable, un frère, que l’on aurait bien du mal à dégoter le spécimen. Né en 1944, ce Texan d’origine aura absolument tout fait et tout touché : un multi activiste de la scène fantastique dira-ton, oiseau rare de nos galaxies, ptérodactyle même, tant le bonhomme nourrit toujours une indomptable passion pour les dinos : il aura consacré aux big lézards des camions de bouquins, des dictionnaires, des documentaires et des films, fasciné qu’il fut par le diplodocus gentil ou le tyrannosaure méchant. La preuve : le mec fut même crédité dinosaurs consultant sur le Carnosaur de Corman en 1993… Ne riez pas, ça pose son homme, car Don Glut est peut-être bien ce chaînon manquant entre la très sérieuse paléontologie et le délire B-Movie du rayon gros reptile. Avec Don Glut, le bonheur est partout en fait, dans la connaissance encyclopédique autant que dans les fugues insensées du film dinosaurien.

Read More

Hatchet 2

Category: Films Comments: 4 comments

Retour au bayou avec le père Victor Crowley ! C’est que le trapu au visage défoncé tient une sacrée forme et n’a pas pour ambition de se relâcher, revenant ainsi quatre ans après ses premiers méfaits pour élargir son bodycount. Et sans surprises, c’est toujours Adam Green que l’on retrouve au poste de Baron Frankenstein envoyant sa créature trucider des innocents…

Read More

Hatchet (Butcher)

Category: Films Comments: 5 comments

Puisque le vieux Jason Voorhees semble à deux doigt de prendre sa retraite (son prochain film se fait désirer) ou de se reconvertir dans l’industrie du jeu-vidéo (une nouvelle adaptation arrivera prochainement), il lui faut un successeur pour terroriser la jeunesse batifolant entre deux érables. C’est là qu’entre en scène Victor Crowley, déjà fort de trois films, et sans doute le plus appliqués des élèves du roi du slasher…

Read More

Vendredi 13 chapitre VII: Un Nouveau Défi

Category: Films Comments: 6 comments

Dans la crypte toxique, on ne fait jamais rien comme les autres et nous avons donc tendance à fêter les vendredi 13. Bah quoi, c’est pas plus larmoyant que la Toussaint et certainement pas plus chiant que la Pâques, que je sache ! Alors lâchez vos tombes, vos cloches et prenez un masque de hockey, on va partir camper à Crystal Lake pour la septième fois ! Le pire, c’est que ça ne lasse même pas… Ou si peu…

Read More