Jim Mickl tagged posts

Stake Land

Category: Films Comments: 3 comments

Personnalité discrète de ce grand gloubiboulga de textures qu’est l’appellation « cinéma de genre », Jim Mickle (Mulberry St, We are what we are, Cold in July) en est aussi l’une des plus prometteuses. En témoigne son deuxième effort Stake Land (2010), version vampirique et plus facile à digérer de The Walking Dead.

Read More