Jed Rowen tagged posts

Goth

Category: Films Comments: No comments

Si le film favori de tous les temps de Phoebe Dollar est Autant en emporte le Vent, la comédienne ajoute sans se faire prier que sur sa table de chevet gisent surtout des The Devil’s Rejects, Evil Dead et autres Tueurs Nés. Des préférences qui la dirigèrent comme de juste vers tout ce que l’industrie de la pelloche visqueuse compte de petits artisans à la scie facile, comme Joe Castro (pour Butchered) ou son éternel copain Jeff Leroy (sur Hell’s Highway, Charlie’s Death Wish, Creepies et on en passe). En 2003, c’était pour le très dépourvu Brad Sykes (Camp Blood et sa suite directe, Death Factory : des fonds de verre plutôt que des cruches bien pleines) et son Goth que la sympathique Phoebe se trémoussait, devenant la star d’un Goth ne pouvant exister que dans une fenêtre temporelle très étroite. Soit entre 1998 et 2003 (ouf, quelques mois de plus et le coche était loupé), période dorée pour un Marilyn Manson encore branché et celle voyant des hordes d’ados tout de noir vêtus envahir les rues. Un temps que les moins de 15 ans ne peuvent connaître, et que tous les autres ont largement oublié. Goth et sa piqûre de rappel tombent donc à point nommé.

Read More

Creepies 2 : Las Vegas Attack

Category: Films Comments: One comment

Contrairement à 99% des participants de Fort Boyard, Jeff Leroy aime les araignées. Et plus elles sont grosses, mieux c’est ! C’est qu’il lui faut bien des bestioles de la taille d’un paquebot pour mettre à feu et à sang Las Vegas. Et si d’aventure ça ne suffit pas, Jeff le bricoleur a un gros robot en réserve pour faire cramer quelques bandits manchots…

Read More

Creepies

Category: Films Comments: 2 comments

Nouvelle (et certainement pas dernière) virée dans le petit monde de l’ami Jeff Leroy, que l’on apprécie tout particulièrement par chez nous. Et pour cause : bien que son frigo soit vide, le bonhomme nous invite toujours à des buffets 4 étoiles, tel ce Creepies qui mérite bien que l’on se fasse une toile.

Read More

Giantess Attack

Category: Films Comments: 2 comments

Si pour vous Jeff Leroy est synonyme de gore à l’arrière-goût de Tomacouli de chez Panzani et de pépées joyeusement potelées dévoilant leurs courbes les plus secrètes, vous risquez d’être surpris en tombant sur Giantess Attack, l’un de ses petits derniers. Certes, le lascar n’a pas tourné le dos à son amour pour les effets spéciaux made in Photoshop, et sur le strict plan visuel, on reste en terrain connu. N’empêche qu’en y allant mollo sur la nudité et la violence, le poto Jeff livre un low-budget plus « grand public » que d’ordinaire…

Read More