Italie tagged posts

Le Monstre de Venise

Category: Films Comments: No comments

Ah, Venise ! Sa basilique, ses gondoles, ses masques de bouffons… et son assassin casqué d’un crâne, portant la bure de moine et sévissant dans les sous-terrain rocailleux de la ville des amoureux, où il embaume des conquêtes tout sauf consentantes. On en pince pas non plus pour ce giallo sorti avant la grande heure du crime en jaune, Le Monstre de Venise (1965) n’ayant en vérité que le charme de sa cité des doges pour lui.

Read More

La Vierge de Nuremberg

Category: Films Comments: No comments

Grand seigneur du fantastique rital, auquel il offrit quelques droites briseuses de mâchoire (Danse Macabre, Pulsions Cannibales, La Sorcière Sanglante) mais aussi de trop douces tapes (l’emmerdant Contronatura et le lent La Planète des Hommes Perdus), Antonio Margheriti eut également le mérite de faire du bourreau, d’ordinaire une banale guirlande accrochée au fin fond des fresques inquisitrices, la star d’une bisserie pur jus. La Vierge de Nuremberg (1963), malgré son âge avancé, ne manque donc jamais de sadisme, d’action, d’aventure et d’ombres menaçantes. Bienvenue à la maison.

Read More

La Nuit des Damnés (Les Nuits Sexuelles)

Category: Films Comments: No comments

C’est clair, Filippo Walter Ratti n’est pas de la Champions League en cinéma bis, réalisateur méconnu souvent planqué derrière le pseudo de Peter Rush. Mais ce n’est sûrement pas une raison pour snober le bonhomme, auteur – entre autres – d’un sympathique Mondo erotico (1973) : un docu menteur et sexy sur les caprices d’Eros around the World. On connaît cette musique. Mieux encore, Filippo commit le très décadent I Vizi morbosi di una Governante en fin de carrière, ou Crazy Desires of a Murderer à l’export (1977) : ambiance lascive au programme, plantée par une intrigue sise dans un castel mystérieux avec de jolies donzelles qui se dénudent à tout-va… avant d’être énucléées par le maniaque de service. C’est un peu bavard (l’enquête policière), même si le film réserve son lot de beaux moments pour qui sait apprécier le giallo fin de série.

Read More

La Soeur de Satan (The She Beast / Revenge of the Blood Beast)

Category: Films Comments: No comments

Etoile trop filante du cinéma bis européen, Michael Reeves n’aura eu le temps d’illuminer le ciel noirâtre de l’épouvante qu’à trois reprises : via La Soeur de Satan en 66 tout d’abord, puis au détour de La Créature Invisible (aka The Sorcerers avec Boris Karloff) en 67 et, surtout, du beau classique Le Grand Inquisiteur avec Vincent Price en 68. C’est le premier du trio, plus connu sous ses noms américain (The She Beast) et anglais (Revenge of the Blood Beast), qui passe au billard aujourd’hui pour révéler des premiers pas trébuchants mais néanmoins prometteurs.

Read More

Nightmare Beach

Category: Films Comments: No comments

Humaine réaction que celle d’Umberto Lenzi au terminus des années 80, le père éternel du cannibal flick (m’en voulez pas mais j’ai toujours été Team Lenzi plutôt que Team Deodato) troquant ses affamés de carbonnades d’explorateur pour les petits seins rebondis des lapines du Spring Break. C’en est fini des pluies de sang, on se mouille désormais lors des concours de t-shirt mouillés au long de Nightmare Beach (1989), slasher durant lequel Lenzi n’efface pas totalement son passé de faiseur de gialli.

Read More

Le Monstre aux Filles (Werewolf in a Girls’ Dormitory)

Category: Films Comments: No comments

Qui n’a jamais rêvé de se retrouver logé dans un dortoir bondé de mauvaises filles, enfermées sur place pour réapprendre la bible de A à Z et les bonnes manières à l’heure du thé ? Le problème, c’est que rode dans le présent Lycanthropus (1961) un loup-garou tombant sur nos nouvelles amies à chaque fois qu’elles sont en route pour leurs flirts de minuit. Rabat-joie.

Read More

Shocking Dark (Terminator II)

Category: Films Comments: No comments

La blague est connue, mais elle reste bonne et légitime : un soir, alors qu’ils lançaient le Aliens de James Cameron, Bruno Mattei et son bras droit Claudio Fragasso ont piqué du nez et se sont réveillés devant le Terminator du même Cameron. Pensant qu’il s’agissait d’un seul et même film, ils ont décidé de le remaker à la sauce Marinara. Shocking Dark (1989) ou l’histoire d’un vol insensé.

Read More

Erotisme aux Philippines : starring… Yvette Yzon, directed by… Bruno Mattei !

Category: Dossiers Comments: 3 comments

C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. Et même plus que cela en réalité. N’ayons pas peur des mots : c’est une épiphanie, et la quête presque terminée du Saint-Graal… Graal en carton peut-être, mais graal quand même. Explications. Un ami de mon terroir – vigile vigilant des sorties improbables, et boss averti de La Cinémathèque du Bis – m’indiquait il y a peu l’édition de trois films jusque-là invisibles : trois Pierre Le Blanc mon ami, trois Pierre Le Blanc… que tu n’as pas vus ! Pierre Le Blanc ? Oui, feu Bruno Mattei, camouflé derrière l’un de ses nombreux cache-noms. Un pseudo bien de chez nous pour le coup, car on sait que les français sont des coquins, et ça tombe bien : les trois films en question sont des historiettes érotiques. CQFD.

Read More

Emilie, l’enfant des ténèbres

Category: Films Comments: 4 comments

Soit le diable les aime à peine sorties du berceau, soit il se trouve ne pénurie de courage et préfère s’en prendre à plus faible que lui, vu que notre vieux cornu s’adonnant majoritairement à la possession de frêles jeunes filles… Après s’être glissé sous la robe d’une Linda Blair toute en gerbe, le voilà qui vise la rousse Nicoletta Elmi dans un Emilie, L’Enfant des Ténèbres (1975) pas prêt de faire de l’ombre à L’Exorciste… Mais est-ce que Massimo Dallamano tente réellement d’affronter Friedkin dans sa sacristie ?

Read More

La Création (Zombies : The Beginning)

Category: Films Comments: 2 comments

« Lorsque les morts ont marché pour la première fois, ils n’avaient pas le temps pour un apéritif » nous balance l’accroche de La Création (ou Zombi : La Creazione, voire Zombies : The Beginning à l’international, 2007), ultime péché du bon Bruno Mattei. Et tant mieux si les walking deads en question désirent attaquer le plat principal sans s’arrêter devant les petits fours salés, on a toujours un peu de place pour un plat de rigatoni à la sauce purulente.

Read More