Insectes tagged posts

Horror of Spider Island (Le Mort dans le Filet)

Category: Films Comments: No comments

Bonheur longtemps perdu puis finalement retrouvé, Horror of Spider Island (ou Le Mort dans le Filet, 1960) pourrait fort bien être la plus américaine des choucroutes. C’est qu’avec son pitch de Série B envoyant des danseuses et effeuilleuses sur une île faussement paradisiaque et véritablement monstrueuse, on se croirait plus volontiers dans les bas quartiers d’Hollywood que dans la Saxe. Et pourtant, nous y sommes.

Read More

The Wasp Woman (Beauté Interdite)

Category: Films Comments: No comments

Jim Wynorski n’est pas le nouveau Lafontaine, mais tout de même : pour préserver sa taille de guêpe, l’héroïne de The Wasp Woman (ou Beauté Interdite, 1995) en devient une, et se fait même reine des abeilles en s’accouplant avec tous les gentilshommes de sa société, tous castrés ou dévorés comme le veut la coutume, quitte à y laisser d’elle-même dans le processus. La morale selon l’auteur de Chopping Mall ? Sans doute « c’est sur les vieux matelas qu’on fait les meilleures galipettes », puisqu’il remake ici une Série B culte des 50’s.

Read More

Le Désosseur de Cadavres (The Tingler)

Category: Films Comments: No comments

Quand Vincent Price, le Master of Menace en personne, s’alliait à ce petit prince du gimmick glaçant qu’était William Castle, ce n’était évidemment pas pour dénoyauter des cerises. Et si le gentiment culte Le Désosseur de Cadavres (The Tingler, 1959) n’oublie pas de se parer d’un soupçon de psychologie et joue avec la thématique du mariage malheureux, il fait surtout l’étalage de tout son macabre et lâche sur les foules un scolopendre de la taille d’un bras. De quoi faire sursauter le public des fifties, et si les fessiers devaient rester coller à leur siège, comptez sur Castle pour envoyer le coup de jus nécessaire à la faire lever.

Read More

Honeyspider

Category: Films Comments: 4 comments

Ca y est, c’est le grand jour. On a allumé les Jack-O-Lantern, planté nos canines dans de la gomme à l’orange, accroché les magiciennes au nez crochu aux fenêtres et nous nous sommes installés avec notre chat noir sur les genoux. Reste le plus compliqué : décider de notre amusette du soir, de la goule filmique avec laquelle nous allons passer deux petites heures en espérant qu’elle nous fasse frissonner bien comme il faut. Pas toujours facile, d’ailleurs, de savoir quel potiron soulever dans le champ des halloween movies, et qui s’est déjà retrouvé plusieurs fois devant ces anthologies nous contant encore et encore les mêmes historiettes ou face à une énième copie carbone des jeux de couteaux du Myers qui ne fait jamais risette sait que la méfiance est de mise. Ouf, aux bonnes petites surprises appartient Honeyspider (2014), petite production d’un Josh Hasty déjà de retour dans la tornade de feuilles mortes quatre années plus tard avec Candy Corn, et nous fait plaisir ici car il ne nous sort pas la même soupe à la citrouille pré-chauffée que les autres cuistos saisonniers.

Read More

Frogs

Category: Films Comments: 5 comments

Appelez le serveur et annulez votre assiette de cuisses de grenouilles à la crème, il en va désormais de votre intégrité physique. Car la révolte gronde dans Frogs (1972), animal attack sorti du terrarium du professionnel de la petite lucarne George McCowan (Starsky et Hutch, Drôles de Dames, L’Île Fantastique), et crapauds pustuleux, geckos au regard halluciné, crotales venimeux et iguanes perfides s’allient pour le trépas de l’humanité toute entière, symbolisée par un peu aimable Ray Milland (L’Enterré Vivant, L’Horrible Cas du Docteur X) et le plus vaillant Sam Elliott (The Man Who Killed Hitler and Then the Bigfoot, The Big Lebowski), ici changé en une sorte de Nicolas Hulot de la Série B.

Read More

Douce Nuit, Sanglante Nuit 4 : L’Initiation

Category: Films Comments: 2 comments

Sans doute échaudés par un troisième volet à la pénibilité extrême, il fut décidé dans la crypte toxique de prendre congé de la saga Douce Nuit, Sanglante Nuit pendant un temps. Celui nécessaire à la recharge de notre motivation, sans doute… Mais puisque la saison le demande, on y retourne et on festoie à la table de L’Initiation (1990), quatrième épisode dégainé par un Brian Yuzna fidèle à lui-même et donc généreux en mutations physiques et viandes putrides.

Read More

Tarantulas : Le Cargo de la Mort

Category: Films Comments: No comments

Lorsque l’on plonge les mimines dans la marmite du cinoche fantastique ou d’épouvante, il ne faut généralement pas attendre bien longtemps avant de se faire becter un doigt par une araignée de la taille d’une noix de coco. Peut-être plus fonceur que ses camarades de toile, Tarantulas : le cargo de la mort (1977) n’attendit pas qu’un aventurier de la pellicule le loue ou en chope le DVD trente ans après sa sortie, puisqu’il s’immisça dans les foyers via la petite lucarne, téléfilm oblige. Mais est-ce que ça le rend meilleur que le reste des troupes ?

Read More

Bite Me!

Category: Films Comments: 2 comments

Brett Piper, il fait un peu partie de la famille. Dès lors, on a toujours plutôt tendance à lui payer un verre qu’à lui taper sur les doigts, même lorsqu’il ne nous satisfait pas pleinement. Comme avec Bite Me ! (2004), néanmoins une fort jolie Série B/Z pleine de petites bêtes qui montent, qui montent, qui montent… et vous pompent tout votre sang.

Read More

Phenomena

Category: Films Comments: No comments

Ne bouffer que des concombres et des radis, ça inspire. Ainsi, à peine devenu végétarien, Dario Argento senti s’écouler en lui le besoin de retrouver « la pureté de la nature », comme il le dit lui-même, repoussant alcool et tabac pour mieux se concentrer sur Phenomena. Un opus daté 1985 qu’il présente comme « un hybride, moitié horreur et moitié giallo ». Et pour certains le début de la fin concernant le réalisateur de Suspiria. Alors Phenomena, le dernier bon film du maestro ou son premier mauvais ?

Read More

L’Au-delà

Category: Films Comments: 2 comments

Suite, mais pas fin, de l’exhumation des classiques de Lucio Fulci pour le nounours Artus Films, qui profite de l’arrivée de L’Au-delà dans son catalogue pour offrir un ticket sans retour vers l’enfer au spectateur égaré.

Read More