Gothique tagged posts

Monster Dog

Category: Films Comments: No comments

Peut-être jaloux de voir son confrère Ozzy Osbourne hululer sous une lune pleine avec du poil aux bras, Alice Cooper s’en est allé jouer les grands méchants loups en Espagne. Le tout sous la direction du réalisateur Claudio Fragasso (le très « oh my goooooooooood » Troll 2 bien sûr) et du producteur Carlos Aured (avant cela réalisateur des très bon Horror rises from the Tomb, L’Empreinte de Dracula et La Venganza de la Momia), assurance d’avoir, via Monster Dog (1984), une bisserie pur jus entre les papattes.

Read More

La Fiancée du Monstre

Category: Films Comments: 2 comments

Pour à peu près tout le monde, et surtout pour ceux qui ne voient pas beaucoup de films, Ed Wood est le pire charlot ayant un jour gueulé « Action ! » au milieu d’un attroupement de techniciens. Bon c’est pas Jacques Tourneur, on est d’acc-o-d’acc là-dessus, mais la seule vue de La Fiancée du Monstre (1955) suffit à prouver que l’homme dont la garde-robe contenait plus de pulls en agora que de chemises de bûcherons n’a jamais été ce que le cinoche horrifique aura engendré de plus embarrassant.

Read More

L’Empreinte de Dracula

Category: Films Comments: 2 comments

Gitanes satanistes, sorcières envoyées au bûcher ou à la pendaison, chevalier inquisiteur en guerre contre le Malin, maniaque échappé de son asile hantant les bois et ce bon vieux Waldemar Daninsky, toujours en proie à la terrible malédiction du pentagramme. Yep, on est bien en train de camper dans la sylve de l’ami Paul Naschy, encore une fois parti se coller de la moquette sur les pommettes pour ajouter un chapitre aux aventures du Wolvie Waldy. Et sa recette pas si secrète ne changera guère avec L’Empreinte de Dracula (1973), la bête ne renonçant toujours pas à labourer les jolis minois des vierges paysannes. C’est ce qu’on appelle un relou-garou…

Read More

Les Maîtresses du Dr. Jekyll

Category: Films Comments: No comments

Tel un Baron Frankenstein incapable de mettre le feu à sa monstrueuse création, le mad director Jess Franco n’en finissait plus de retourner dans le laboratoire de son cher Dr. Orloff pour de nouvelles expérimentations que la morale réprouve. Une habitude prise dès les débuts du réalisateur. La preuve avec Les Maîtresses du Dr. Jekyll (1964), pas le moindre de ses méfaits.

Read More

La Tumba de la Isla Maldita (Crypt of the Living Dead)

Category: Films Comments: One comment

Quand on cause ciné bis espagnol, il surgit forcément les souvenirs heureux de l’âge d’or : celui de Paul Naschy et consort, du loup-garou Waldemar et des belles vampires en nuisette, d’Amando de Ossorio et de ses templiers maudits, de la Profilmes et de son chouette catalogue… Mais derrière le lustre redécouvert de l’horreur ibérique, se cachent de ces toutes petites choses, oubliées parfois dans les inventaires généraux du fantastique espagnol. La Tumba de la Isla Maldita est de ceux-là, film millésimé 1973 et inédit chez nous.

Read More

The Return of the Vampire

Category: Films Comments: 2 comments

C’est bien connu, l’âge n’a pas d’emprise sur les vampires. Sur Bela Lugosi non plus, et c’est toujours avec ce même sourire, celui qui était scotché sur nos trombines lorsque nous découvrions nos premiers Universal Monsters, que l’on retrouve le vrai prince des ténèbres. Même lorsqu’il quitte la maison-mère des monstres classiques pour une Columbia venue créer la surprise, avec un The Return of the Vampire (1943) loin de se liquéfier face à la concurrence.

Read More

El Vampiro y el Sexo (Santo et le Trésor de Dracula)

Category: Films Comments: No comments

Dans la famille Cardona, je demande le grand-père : René Senior donc, aïeul défunt des René Cardona 2 et 3, et réalisateur majeur du cinéma populaire mexicain. Pour s’en convaincre, il suffit de mirer la filmographie du gazier, immense inventaire de titres qui couvre au moins cinquante ans d’histoire, du début des années 30 jusqu’à l’orée des années 80… Impressionnant...

Read More

Au Service du Diable

Category: Films Comments: No comments

Il n’y a aucun mal à changer ses habitudes, et puisque les gars d’Artus ont déjà largement puisé dans le puits du bis rital pour leur collection Les Chefs-d’oeuvre du Gothique, voilà qu’ils s’en vont patauger dans la flaque du fantastique à la belge (mais un peu italien quand même, on ne se refait pas). Pas la plus nauséabonde des idées : Au Service du Diable (1971), malgré quelques boutons ça et là, a plutôt bon teint.

Read More

Cérémonie Sanglante

Category: Films Comments: No comments

Quelques semaines à peine après sa visite au Moulin des Supplices, Artus remet ça avec Cérémonie Sanglante (1973), bisserie gothique partie vérifier si une certaine Comtesse Bathory récure correctement sa baignoire. Ce n’est pas vous gâcher la surprise que de préciser qu’on y trouve encore quelques traces de la sève écarlate des vierges du voisinage…

Read More

The Corpse Vanishes (Le Voleur de Cadavres)

Category: Films Comments: No comments

Planquez vos filles, Bela Lugosi sort de la nuit ! Et s’il a laissé tomber la cape ou ses jeux de regards hypnotiseurs, il n’a rien perdu de sa volonté à ramener dans son antre les plus jolies fiancées du comté. The Corpse Vanishes (1942), alias Le Voleur de Cadavres, la version moderne des Mariés au premier regard et autres émissions pour célibataires en quête de gros calinous ? Plutôt une énième variation sur le thème de la old dark house, à vrai dire.

Read More