George Eastman tagged posts

Porno Holocaust

Category: Films Comments: No comments

Entre gore cracra et porno tout mouillé, Joe D’Amato n’a jamais su choisir, et c’est donc le plus naturellement du monde qu’il mélange le sang et le sperme dans son Porno Holocaust (1981), où ça se culbute (beaucoup) et se charcute (un peu). Une bisserie grasse et méchante, mais pas si bête…

Read More

2019 après la Chute de New York

Category: Films Comments: 2 comments

Attention, New York ne répond plus ! Après avoir accueilli le serpent borgne le plus cool de l’Histoire avec un grand H, la Grosse Pomme se fait croquer à pleines dents par Michael Sopkiw, envoyé sur place par un Sergio Martino qui a mangé de la sulfateuse au petit déjeuner !

Read More

Caligula, la véritable histoire

Category: Films Comments: 2 comments

On parle souvent de la Nukesploitation à l’italienne, des zombies transalpins, des requins baignant dans la mer Adriatique ou des sous-Conan sortis du Colisée ; au point d’en oublier que le Caligula de Tinto Brass lança une vague d’orgies dans la production bis de la Botte. Et qui de plus conseillé que Joe D’Amato pour tremper son objectif dans le stupre et la violence ? Personne, et on s’en rend compte avec ce Caligula : la Véritable Histoire !

Read More

Les Guerriers du Bronx

Category: Films Comments: 6 comments

A en croire Enzo Castellari, le Bronx c’est un peu le Disneyland du bisseux, le parc Astérix des amoureux du cinoche Grindhouse. C’est qu’entre ces décharges, ces murs effondrés et ces bâtisses sans fenêtres et tapisseries mais munies de tags plus ou moins artistiques, on trouve des bikers au grand cœur, des joueurs de hockey pourchassant l’innocent, des gangsters black échappés des années 50, des danseurs de claquette traquant la rixe et des flics ripoux passant leur temps libre à remplir des contrats de tueur à gages. Un ticket s’il vous plaît !

Read More

Blastfighter

Category: Films Comments: 2 comments

Quand Lamberto prend les armes, ça défouraille ! Et ça, on va avoir tout le loisir de s’en rendre compte lors de la vision de son bien sympa Blastfighter, une bisserie d’action bouffant certes à tous les râteliers, mais fort douée lorsqu’il s’agit de divertir les gros durs que nous sommes !

Read More

Metamorphosis

Category: Films Comments: No comments

Avec Metamorphosis, le grand, et ce dans tous les sens du terme, George Eastman prenait les choses en main ! C’est qu’après avoir écrit et joué dans des brouettes de pelloches ritales, souvent pour son pote Joe D’Amato, il était grand temps que le colosse barbu enfourche une caméra à son tour…

Read More

Bloody Bird

Category: Films Comments: 2 comments

Alors que Michael Myers, Jason Voorhees et éventuellement Freddy Krueger si l’on autorise les slashers surnaturels, se tiraient la bourre pour savoir lequel avait la plus grosse, ils ne remarquaient pas que, dans l’ombre, un Italien se préparait à leur mettre une sacrée branlée. Son nom : Irving Wallace, un chouette gars.

Read More

Horrible

Category: Films Comments: 6 comments

Puisque sa première incursion dans l’univers du slasher se fit bien remarquer, il était évident pour l’ami Joe D’Amato qu’il devait revenir rapidement aux agissements de maniaques viandards. Mais si Anthropophagous était une réussite qui apportait un peu d’exotisme dans un genre trop codifié, en est-il de même pour Horrible ? Accrochez-vous à vos boyaux, ou à ceux de votre voisin, on va vérifier ça!

Read More

Le Gladiateur du Futur

Category: Films Comments: 6 comments

Endgame: Bronx lotta finale de Steven Benson, Le Gladiateur du Futur de Joe d’Amato, derrière ces patronymes différents se cachent en fait le même film et le même réalisateur, un bisseux italien de la bonne époque qui, pour l’occasion, nous envoie dans un futur mêlant pêle-mêle barbares, jeux télévisés mortels, mutants et télépathes. Chez nous, on appelle ça un diner complet.

Read More

Anthropophagous

Category: Films Comments: 7 comments

Histoire de fêter la sortie en DVD du classique des vidéoclubs sanglants qu’est le Anthropophagous de Joe d’Amato, Toxic Crypt prête son stylo osseux à Loïc Bugnon, organisateur du Bloody Week-end, qui va mettre les mains dans les tripes grecques pour un hommage à l’un de ses films cultes. Surveillez vos nombrils...

Read More