Everett De Roche tagged posts

Long Weekend (2008)

Category: Films Comments: 3 comments

longweekteaser

Soyons honnêtes : ce n’est pas tous les jours qu’on chante les louanges de l’époque, surtout dans notre univers de bisseux (Gaulois) réfractaires, voire conservateurs… voire réactionnaires. Oui mais voilà, l’exception confirme la règle quand on cause Ozploitation, car il est un fait que la nouvelle génération n’a vraiment pas à rougir dans le bush, loin s’en faut même, rendant sacré bel hommage aux glorieuses décennies 70’s et 80’s. Qu’on en juge par les Wolf Creek ici, The Reef là-bas (dans le genre requins, on a vu mieux cela dit… ndRigs) et autres Needle, Black Water ou The Loved Ones… Bref, sur terre ou sur mer, dans l’Outback ou sur les campus, l’Aussie horror se porte bien en nos années, même très bien qualitativement parlant… si l’on accepte  l’alignement global d’une production locale sur les canons américains de l’horreur, qui perd alors un peu de son âme et de son charme sauvage : de son pittoresque en un mot, et du sang de sa terre. Les dommages collatéraux du format des coproductions ? Très sûrement. Note Quite Hollywood (pour reprendre le titre du documentaire sacrifié à The Wild, Untold Story of Ozploitation en 2008) ? Plus vraiment donc, car la globalisation a aussi vaincu dans l’horreur et le fantastique, qui gagnent en efficacité ce qu’ils perdent parfois en originalité…

Read More

Long Weekend

Category: Films Comments: 4 comments

longweekendteaser

Au pays des kangourous, Long Weekend n’est peut-être pas roi mais il n’est pas loin du trône, décrété film culte des antipodes et véritable emblème de cette Ozsploitation qui battit son plein au cours des années 70 et 80. Pas un hasard, d’ailleurs, si Jamie Blanks rendit au film un vibrant hommage trente ans plus tard, en signant un très chouette remake… Mais nous en recauserons bientôt. Heureux Français, donc, qui comme bibi purent le voir en VHS au début des eighties (cassettes estampillées D.E.C et Polygram), ou même au cinéma puisque le film sortit sur les écrans en 1980, après un passage remarqué au Festival du Film Fantastique de Paris, en 1979… Mais bon, tout cela remonte désormais, et les souvenirs s’estompent. De là ce conseil, amis cinéphages : nous vous dirigerions bien vers la cassette D.E.C ou la réédition Fil à Film, mais cela risque de vous coûter en temps – et peut-être même en fifrelins. Les amateurs iront donc chercher du côté de chez Synapse Films ou de Second Sight, et ils y trouveront sûrement leur bonheur en rayon bleu, se remémorant avec délice les charmes d’un film qui n’a jamais vieilli et que l’on connaît mal cependant.

Read More

Patrick

Category: Films Comments: No comments

patrickteaser

Si vous prenez l’un des meilleurs scénaristes australien et que vous le faites bosser avec l’un des meilleurs réalisateurs australien, ça donne quoi? L’un des meilleurs films australien, pardi!

 

Read More