Erotisme/porno tagged posts

Murder Weapon

Category: Films Comments: No comments

Un titre fleurant bon la poudre chaude et le biceps huilé, la danseuse des cimetières Linnea Quigley (Le Retour des Morts-Vivants) et la brune incendiaire Karen Russell (Vice Academy, Memorial Valley Massacre) prêtes à en découdre dans leurs vestes en cuir, les boobs en avant et l’arme au poing, une accroche vantant à la fois leurs qualités sous la couette et leurs talents létaux… C’est clair, Murder Weapon (sortie : 1989) fait de l’oeil aux boustifailleurs cherchant un Cobra ou un Commando à la mâchoire moins carrée et aux formes plus arrondies. Une vaste tromperie, car David DeCoteau, comme de juste à la barre de strip-tease, n’entend pas shooter de l’actioner à la mode girl power, mais bien un petit slasher psychologique indécis quant à sa tenue de soirée : bonnet d’âne ou cravate bien serrée ?

Read More

Vampire Vixens

Category: Films Comments: No comments

D’ordinaire plutôt suave et enclin à multiplier les amants dans ses cryptes millénaires, le vampire se fait carrément goulu de cul lorsque vient le tour des polissons du Z de Seduction Cinema de repasser sa cape. Celui de Vampire Vixens (2003), suite de The Vampire’s Seduction (1998), ne portera d’ailleurs qu’une courte chape, de celles qui ne cachent pas grand-chose, puisque c’est à la hot hot hot Tina Krause de lui prêter ses formes, qu’il serait préjudiciable de cacher plus de dix secondes…

Read More

Nightmare Sisters

Category: Films Comments: No comments

Après un passage dans le slasher surnaturel et occulte avec Dreamaniac (1986) et avoir agrandi les rangs de la monstrueuse parade via son Creepozoids (1988) bourré à craquer de mutants visqueux, il était logique que l’ancien pornocrate Dave DeCoteau, spécialisé dans les soirées entre mecs en sueurs, s’intéresse à la comédie légèrement fantastique… et légère tout court. On se souvient de son beau et très fendard Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama (88), donc on tend les bras aux suivant Nightmare Sisters (88 itou), Série B cruciale dans la montée en popularité des Scream Queens et petite romance dans laquelle trois filles populaires comme un cardinal a un concert d’Impaled Nazarene sont transformées en succubes par un esprit maléfique échappé d’une boule de cristal. Dès lors, elles mordront les zobs de jeunots transformés en cendres de teenagers voyeurs. Du pur Meg Ryan, quoi.

Read More

The Mummy’s Dungeon

Category: Films Comments: 2 comments

Si Blumhouse est à la production horrifique ce que Zalando est à l’écharpe et aux chaussettes jaunes à petits pois, alors les très (mais alors très) obscurs gus de W.A.V.E Productions doivent être l’équivalent de ces vendeurs de t-shirts déjà décousus et rongés par les mites sur les marchés aux puces. Des types pour lesquels le mot « artisan » est encore trop fort, dont les efforts ne parviennent jamais à dépasser la barre des 1000 dollars de budget, et qui nous livrent avec The Mummy’s Dungeon (1993) une version sans pyramide et sable chaud du mythe du zomblard tout de papyrus vêtus. A la place, une cave mal décorée, quelques timides tétons et un monstre aux bandelettes si cheap que l’on se surprendrait à lui tendre le rouleau de PQ pour qu’il s’arrange un peu.

Read More

Santa Claws

Category: Films Comments: No comments

Si le petit monde du cinéma d’exploitation se changeait soudainement en un enneigé marché de Noël, John A. Russo serait l’équivalent de ces cabanons jadis renommés pour leurs bûches à la praline, mais que la clientèle a peu à peu fui lorsque les succulents desserts furent remplacés par des crackers badigeonnés de béarnaise. Comprendre qu’après être entré par la grande porte en scénarisant le culte parmi les cultes La Nuit des Morts-Vivants (1968), le père Russo est passé par la case B avec Midnight (1982) avant de tomber carrément dans la manne du Z qui fouette avec Santa Claws (1996). Merry Shitmas, les enfants !

Read More

Blood Gnome

Category: Films Comments: No comments

La curiosité n’est pas un si vilain défaut, et dans le cas du réalisateur John Lechago, principalement connu pour avoir repris en main la franchise Killjoy, son attrait pour les pratiques sexuelles considérées comme « déviantes » lui permit, via Blood Gnome (2003), de livrer plus qu’un ersatz supplémentaire de Gremlins. Direction le BDSM toute, pour une version perverse mais paradoxalement glaciale des Ghoulies et compagnie !

Read More

Dracula, The Dirty Old Man

Category: Films Comments: No comments

De par sa banale apparence d’aristocrate tout de noir vêtu, Dracula a toujours été forcé d’aligner plus d’efforts que ses confrères momies ou créatures de Frankenstein pour se faire remarquer et mériter sa carte de membre VIP au Monster Club. Plutôt que de pourchasser des archéologues à du deux à l’heure dans la Vallée des Rois ou de balancer des fillettes dans des mares, le Comte vise la distinction en fricotant avec la gent féminine, soulignant film après film son statut de chaste lover. Mais les bisous sucrés sous une lune pleine et les rendez-vous nocturnes sur les balcons de pierre, ça va cinq minutes, et ayant quitté l’adolescence, le vieux Drac’ se fait plus vicelard dans un Dracula, The Dirty Old Man (1969) défiant toute description. Attention, gros délire en vue.

Read More

Beverly Hills Vamp

Category: Films Comments: No comments

Qu’il a bon coeur, ce Fred Olen Ray ! Puisque l’éternel nerd des années 80 qu’est Eddie Deezen (Grease et sa suite, et dans des registres plus proches de nous Critters 2 et Laserblast) n’est et ne sera jamais embauché pour incarner les jeunes premiers aux pieds duquel se trémoussent des mannequins de chez Dior, l’ami Fredo l’envoie chasser la vampirette sexy au détour de Beverly Hills Vamp (1989), version cartoonesque et siliconée du Vampire, vous avez dit vampire ? de Tom Holland.

Read More

Black Devil Doll from Hell

Category: Films Comments: No comments

Les jeux d’enfants meurtriers ne sont pas limités qu’aux seuls studios argentés, et quoiqu’on en pense Chucky le petit rouquemoute n’a pas inventé le genre « de la poupée pas gentille qui balance des jurons quand on lui presse le bide. » Avant ça, le rayon jouets fut garni d’un Black Devil Doll from Hell (1984) encore plus vicieux que le petit pote en plastique de Tom Holland. Le revers de la médaille, c’est que cette version blaxploit’ a pas un rond en poche…

Read More

Vampire Sisters

Category: Films Comments: No comments

Principalement connu pour ses monster movies de la fin des années 70 ou du début des eighties comme The Alien Factor, Fiend, Nightbeast ou The Galaxy Invader, Don Dohler s’est glissé dans les années 2000 dans les draps de satin du softcore horrifique avec Vampire Sisters (2004). Une production riquiqui mais très dans l’air du temps puisqu’il y est question d’un trio de vampirettes se servant de la Toile pour attraper de pervers moucherons, qu’elles suceront entièrement…

Read More