Epouvantails tagged posts

Husk

Category: Films Comments: No comments

A ce qui se dit, le présent Husk (2011, mais c’est du enfourné 2009) serait un remake du doucement culte Scarecrows de 88. Disons que les deux se ressemblent comme deux films d’épouvantails coupe-jarrets peuvent se ressembler, et ont effectivement le même point de départ, à base d’hommes de foin régnant d’une poigne pailleuse sur leur petit coin de terre. Sauf qu’en 88, c’était des bidasses munies d’une belle artillerie qui leur faisait des trous dans le chiffon, pas une becquée de jeunots perdus dans les champs et ne sachant comment s’en sortir. Dans les deux cas, il n’y a pas de quoi en faire un foin.

Read More

HalloweeNight

Category: Films Comments: No comments

En véritable enragé de l’épouvante qu’il est, Mark Polonia (Feeders, Splatter Farm, Amityville Death House) ne pouvait se priver de consacrer l’une de ses quelques 67 réalisations à la veillée de la Toussaint. Le préposé au carnage du jour ? Un épouvantail invoqué par un concierge, malmené au point d’envoyer son copain de paille dans les pattes d’étudiants ayant largement dépassé la quarantaine. Improbable ? Peut-être. N’empêche qu’HalloweeNight (2009) est bien là, malgré une éclosion douloureuse.

Read More

Scarecrow County

Category: Films Comments: No comments

Saison automnale oblige, s’ouvre à nouveau le banquet fait de vieilles citrouilles, coloquintes pourries, pommes rongées par les vers et cakes aux noisettes. Et on ne refuse jamais notre table aux vaillants épouvantails fraîchement décrochés de leurs piquets, tant ils nous rappellent que les festivités de Samhain ne sont plus si lointaines. Malheureusement, le tas de foin de Scarecrow County (2019) est de ces convives aux lèvres cousues, incapable de raconter une petite blague rigolote au dessert ou d’occuper l’apéro avec deux ou trois spooky stories

Read More

Scary Stories to tell in the Dark

Category: Films Comments: 2 comments

Attendu au tournant après l’excellent The Autopsy of Jane Doe (2016), sans conteste l’un des uppercuts des années 2010, le Norvégien André Øvredal s’allie au maître du labyrinthe de Pan Guillermo del Toro pour tenter d’enfoncer le clou trois ans plus tard au détour de l’halloweenesque Scary Stories to tell in the Dark (2019). Et si ce coup de hache automnal du viking ne tranche pas aussi net que le précédent, souffrant notamment d’un gros manque de caractère, il prouve toujours sa bonne forme et la capacité qu’à le pote à Hellboy de sortir de jolies monstruosités de son chapeau claque.

Read More

Les Fleurs de Sang (Dark Night of the Scarecrow)

Category: Films Comments: 2 comments

Auteur des nouvelles servant de base aux horror movies L’Emprise et Audrey Rose, pour lesquels il reprit le siège de scénariste, Frank de Felitta se fit aussi homme de télévision. Plutôt pour la faire tressauter d’ailleurs, et après les dobermans mangeurs d’homme de Trapped (1973) et la robe servant de machine à remonter le temps de The Two Worlds of Jennie Logan (1979), le romancier bourre de paille les guenilles d’un épouvantail vengeur amené à devenir culte. Logique au vu de l’excellence de Dark Night of the Scarecrow (1981).

Read More

Scarecrows

Category: Films Comments: One comment

Qu’on se le dise, sans l’éditeur so english 88 Films, le fanatique du slasher – meilleur sous-genre du monde, faut-il le rappeler – en serait encore à regarder les pissenlits pousser aux alentours de Crystal Lake. Est-ce à dire que les Anglais ne nous offrent que des plats de rois ? Scarecrows, s’il ne fait honte à personne, tend néanmoins à prouver le contraire…

Read More

Scarecrow Gone Wild (L’Ultime Massacre)

Category: Films Comments: No comments

Il faut croire qu’il y avait encore un peu de popcorn tâché de sang à récolter dans le champ de maïs de la petite franchise Scarecrow, puisqu’un troisième épisode sortit en 2004. Titré L’Ultime Massacre chez nous, Scarecrow Gone Wild (2004) fait honneur à ses deux aînés puisqu’il en reprend tous les éléments : un tas de paille branché homicide, du drama entre teenagers un peu cons, un budget frôlant le zéro et des contours indéniablement cheesy.

Read More

Scarecrow

Category: Films Comments: No comments

« L’Amériqueuh, l’Amériqueuh, je veux l’avoir, et je l’auraiiii » devait probablement claironner le Français Emmanuel Itier alors qu’il s’envolait pour Los Angeles, dans l’espoir d’y lancer une carrière cinématographique. Ce sera chose faite en 2002 avec Scarecrow, slasher fantastique venu ensanglanter les champs de maïs.

Read More