Démons tagged posts

Soul of the Demon

Category: Films Comments: No comments

Charles T. Lang, vidéaste amateur ayant donné dans le shot-on-video glaireux, ne mourra pas enseveli sous ses propres VHS, au maigre nombre de deux : le vrai/faux Halloween movie porté sur l’occultisme Soul of the Demon (1991) et High Desert (1993), film de bikers violeurs virant à la guerre des gangs. Saison de la coloquinte oblige, c’est bien sûr sur les jolies cornes de diablotin du premier cité que l’on va se gratter le cul, même si ce very looooow budget évoque autant la fin octobre que Les Bronzés font du Ski.

Read More

Scarewaves

Category: Films Comments: No comments

Nos rencontres avec l’Américain Henrique Couto ont beau avoir été très brèves, elles n’en ont pas moins suffit à nous faire une désavantageuse première impression du gaillard. Mais comme cela ne coûte pas grand-chose d’offrir une seconde chance à un honnête homme, on prend le casque et on laisse son Scarewaves (2014) nous malmener les tympans avec ses bonnes ondes. A moins qu’elles ne soient, à nouveau, mauvaises ?

Read More

Satanic Panic

Category: Films Comments: No comments

Hail Satan ! Planquez hosties, missels, fioles d’eau bénite et CD de Francis Cabrel, aujourd’hui sera la journée du pentagramme tracé dans le sang, des cornes brûlantes, des vierges offertes au bouquetin des enfers et des plus grands hits de Deicide, Impaled Nazarene et Incantation. En route pour Satanic Panic (2019), bonne Série B qui vous donnera envie de faire une ristourne au poto Lucifer lorsqu’il viendra vous acheter votre âme à vil prix.

Read More

Asylum of Satan (L’Antre de l’horreur)

Category: Films Comments: No comments

Blouses blanches pour sabbats noirs dans l’asile de Satan, pas tout à fait la maison de repos idéale pour recoller les morceaux d’un esprit affaibli, mais parfaite pour faire pousser des cornes aux patients jusque-là trop sages. Le spectateur, lui, tourne en rond en salle d’attente, présumant qu’il va bien finir par se passer quelque-chose dans Asylum of Satan (L’Antre de l’Horreur en France, 1971).

Read More

Slaughterhouse Slumber Party

Category: Films Comments: 2 comments

Si la célèbre psychanalyste Françoise Dolto avait pu étudier le cas Dustin Mills, heureux papa d’un peu moins d’une trentaine de low budgets tous nés ces dix dernières années, elle l’aurait probablement classé parmi ces trentenaires coincés au stade anal. C’est que l’un de ses petits derniers, Slaughterhouse Slumber Party (2019), non content de rendre hommage à sa manière aux Slumber Party Massacre et autres Night of the Demons, cumule tant de plans nichons, de foufounes poilues, de gags scatophiles et de scènes gore qu’il finit par ressembler à un remake des Griffes de la Nuit tourné par Beavis et Butthead pour le compte de Pornhub. C’est dire si c’est bien.

Read More

Cannibal Hookers

Category: Films Comments: 2 comments

Elles monnaient leur cul avant de vous bouffer le vôtre, ont la gorge profonde mais le ventre vide, font le trottoir pour ce vieux mac de la Série B qu’est Donald Farmer (Demon Queen, Scream Dream, Shark Exorcist) et ne peuvent pas vraiment dire à leurs clients « ne t’en fais pas chéri, je ne mords pas. » Yep, les Cannibal Hookers (1987) sont de sortie, putes affamées de salaison humaine, à la tête d’une secte certes démoniaque mais aussi chaudes comme la braise – cela va souvent de pair – et starlettes d’un shot-on-video rapidement devenu culte dans les temples de la grasse cassette.

Read More

La Malédiction d’Arkham

Category: Films Comments: 4 comments

La Malédiction d’Arkham (1963) a cela de merveilleux qu’elle fait se percuter plus ou moins les grands esprits d’Edgar Allan Poe et Howard Phillips Lovecraft. Plutôt moins que plus il est vrai, l’éternel père de Cthulhu et de tous les autres calamars attendant leur heure dans les dimensions voisines de la nôtre restant l’évidente force derrière ce nouveau gothique pétri par Roger Corman, même si Poe le corbeau n’en est pas à son dernier croassement et peut compter sur le soutien des pontes d’AIP

Read More

Nightmare Sisters

Category: Films Comments: No comments

Après un passage dans le slasher surnaturel et occulte avec Dreamaniac (1986) et avoir agrandi les rangs de la monstrueuse parade via son Creepozoids (1988) bourré à craquer de mutants visqueux, il était logique que l’ancien pornocrate Dave DeCoteau, spécialisé dans les soirées entre mecs en sueurs, s’intéresse à la comédie légèrement fantastique… et légère tout court. On se souvient de son beau et très fendard Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama (88), donc on tend les bras aux suivant Nightmare Sisters (88 itou), Série B cruciale dans la montée en popularité des Scream Queens et petite romance dans laquelle trois filles populaires comme un cardinal a un concert d’Impaled Nazarene sont transformées en succubes par un esprit maléfique échappé d’une boule de cristal. Dès lors, elles mordront les zobs de jeunots transformés en cendres de teenagers voyeurs. Du pur Meg Ryan, quoi.

Read More

Dreamaniac

Category: Films Comments: No comments

Si pour le commun des mortels Dreamaniac (1986) est et restera une banale Série B tentant, avec une adresse à géométrie variable, de piquer son fond de commerce du deadly dream à Freddy Krueger, pour son désormais légendaire réalisateur David DeCoteau cette petite bande était surtout l’occasion de laisser derrière lui, pour un temps du moins, le porno gay. En pause, le tamponnage entre jouvenceaux au fil de films x à la devanture très claire (Never Big Enough, Making it Huge, Boys just wanna have Sex… peu de chances de se tromper et penser louer La Petite Sirène quoi), et donc en route pour le gloubiboulga pas toujours très digeste, où se percutent le slasher surnaturel, le zombie flick et les rituels démoniaques !

Read More

Demon Resurrection

Category: Films Comments: No comments

Dans la famille « un film et puis s’en va », l’Américain William Hopkins fait plutôt partie de ceux que l’on aurait aimé voir perdurer encore un peu, son Demon Resurrection entamé en 2003 mais sorti cinq ans plus tard étant particulièrement charmant. A son menu, un culte lovecraftien, des revenants osseux et un bébé démon qui en veut à vos tétons !

Read More