Comédie tagged posts

Undead Pool – Attack Girls Swim Team vs the Unliving Dead

Category: Films Comments: No comments

Pas tout à fait la trilogie zombiesque la plus prisée des bouffeurs de viande morte, la saga Nihombie, débutée avec Zombie Self Defense Force (2006) et close avec Zombie Hunter Rika (2008). Il faut dire que pour un public plein de vers dans les oreilles et élevé au grain Romero, et dès lors habitué à une certaine conscience sociale et politique, ce volet du milieu qu’est Undead Pool (2007), où ça se tripote entre sœurs soi-disant jumelles entre deux décapitations à la règle à mesurer, a tout de la régression mentale, voire morale. C’est probablement pour ça que c’est si bien, d’ailleurs.

Read More

Hobgoblins

Category: Films Comments: No comments

On ne se prenait pas trop la tronche dans les années 80 : si vous aviez été sage toute l’année, alors le Père-Noël consentait à vous glisser sous le sapin la VHS de Gremlins (1984). A l’inverse, si vous ne faisiez rien que de tirer les couettes de votre cousine, fortes étaient les chances que le gros barbu tout de rouge vêtu vous punissait sévèrement avec Hobgoblins (1988), garanti sans Mogwai mais fort en boules de poils livrées sans piles.

Read More

Psycho Pike

Category: Films Comments: 2 comments

Aujourd’hui dans Chasse et Pêche, le brochet. Mais pas n’importe lequel, et certainement pas celui de la mer Baltique se nourrissant de plancton. Celui qui nous occupe aujourd’hui se veut psychopathe – c’est le titre, Psycho Pike (1992), qui le dit – et barbote dans le lac aux eaux croupies de la Série B (qui a dit Z?) la plus impécunieuse.

Read More

Ghoul School

Category: Films Comments: 2 comments

A tous les horror maniacs persuadés que la Troma avait obtenu le monopole du mauvais goût en matière de Série B estudiantine avec leurs Class of Nuke ‘Em High, le Ghoul School (1990) de Timothy O’Rawe tend un majeur fièrement tendu. Dommage cependant que ce doigt du milieu soit tordu, et que le bonhomme, dont nous avions causaillé à la faveur de son film à sketchs ultra-fauché et sacrément amateur The Basement (1989), n’ait pas revu son sens des priorités, sa version rien qu’à lui d’Atomic College tenant plus de la vanne sans chute que de la giboulée d’entrailles fumantes.

Read More

Hobo with a Shotgun

Category: Films Comments: 2 comments

Avec le recul, il paraît clair que la petite vague Grindhouse lancée dans la deuxième moitié des années 2000 par le diptyque Boulevard de la Mort/Planète Terreur enfanta plus de Séries B au mieux passables que de franches tueries. En la matière, ce fut encore au Canada de marquer le plus beau point avec le Hobo with a Shotgun (2011) de Jason Eisener, associé au projet de Rodriguez et Tarantino (il participa au concours de bandes-annonces lancé par ces Messieurs) mais faisant avant tout la nique à ces derniers. Et pas qu’un peu.

Read More

Terror Toons 3

Category: Films Comments: No comments

A la manière d’un Grosminet capable de se manger des bâtons de dynamite au petit-déj’ ou chutant du haut d’une falaise sans que cela ne l’empêche de revenir chasser du Titi dans l’épisode suivant, les Terror Toons imaginés par Joe Castro au début des années 2000 ne sont pas du genre à s’inquiéter du trépas. Et le come-back de sonner en 2015 via un troisième opus faisant comme si le deuxième n’avait jamais eu lieu, histoire de ramener sur le devant de la scène le Dr. Carnage et son simiesque ami Max Assassin. Un retour aux sources, oui, mais un retour en forme ? Si vous estimez qu’avoir bonne forme signifie s’envoyer du tarpé de mauvaise qualité tout en s’injectant de la barbe-à-papa en intraveineuse, le tout en se gaussant comme un Daffy Duck qui aurait abusé question hélium, alors Terror Toons 3 en affiche une olympique. Si non, alors c’est probablement l’un des pires fruits jamais tombés de l’arbre aux mauvais films.

Read More

The Dead Don’t Die

Category: Films Comments: 2 comments

Jim Jarmusch, coqueluche des bobos et auteur toujours accueillis par de solennelles courbettes sur le sable Cannois, marchant sur les plates bandes de Saint Romero et donc à la tête d’un escadron de zombies ? Autant dire que l’idée n’avait pas de quoi enjôler les habitués des cimetières radioactifs et que bien des barbus dont le mot « Fulci » se trouve marqué au fer rouge sur la poitrine regardaient avec suspicion l’arrivée sur nos pierres tombales de l’auteur punk (mais du punk aux bulles Moët & Chandon, pas celui qui pue la bière bon marché). Alors, faut-il se méfier de The Dead Don’t Die (2019), fausse zom-com mais véritable coup d’oeil désabusé à une humanité trop idiote pour voir sa fin arriver ?

Read More

Murder Weapon

Category: Films Comments: No comments

Un titre fleurant bon la poudre chaude et le biceps huilé, la danseuse des cimetières Linnea Quigley (Le Retour des Morts-Vivants) et la brune incendiaire Karen Russell (Vice Academy, Memorial Valley Massacre) prêtes à en découdre dans leurs vestes en cuir, les boobs en avant et l’arme au poing, une accroche vantant à la fois leurs qualités sous la couette et leurs talents létaux… C’est clair, Murder Weapon (sortie : 1989) fait de l’oeil aux boustifailleurs cherchant un Cobra ou un Commando à la mâchoire moins carrée et aux formes plus arrondies. Une vaste tromperie, car David DeCoteau, comme de juste à la barre de strip-tease, n’entend pas shooter de l’actioner à la mode girl power, mais bien un petit slasher psychologique indécis quant à sa tenue de soirée : bonnet d’âne ou cravate bien serrée ?

Read More

Bubba Ho-Tep

Category: Films Comments: No comments

L’obsession pour la mort, pour ces dernières heures qui nous forcent à observer une Faucheuse approchant à grands pas osseux, Don Coscarelli l’a plutôt deux fois qu’une. C’est qu’après avoir passé tout son temps en compagnie d’un gigantesque croque-mort videur de tombes au fil des Phantasm, et avant d’annoncer à l’avance le trépas de l’un de ses personnages au travers du très bon John Dies at the End, le réalisateur s’enfermait dans un mouroir en compagnie d’un Elvis impuissant, d’un JFK noir et d’une momie plus sèche qu’un vieux TUC au paprika. Yup, on cause bien de Bubba Ho-Tep, baby !

Read More

Night of the Ghouls

Category: Films Comments: No comments

« Ce n’est pas le moment de faire de mauvaises blagues ! » s’écrie l’un des protagonistes du Night of the Ghouls tourné en 1959 par Ed Wood mais seulement sorti en 84. Une exclamation que l’on pourrait également entendre s’échapper du gosier du spectateur, tantôt malheureux tantôt optimiste, mais toujours coincé devant cette ghost story au second degré à l’inspiration variable.

Read More