André Øvredal tagged posts

Scary Stories to tell in the Dark

Category: Films Comments: 2 comments

Attendu au tournant après l’excellent The Autopsy of Jane Doe (2016), sans conteste l’un des uppercuts des années 2010, le Norvégien André Øvredal s’allie au maître du labyrinthe de Pan Guillermo del Toro pour tenter d’enfoncer le clou trois ans plus tard au détour de l’halloweenesque Scary Stories to tell in the Dark (2019). Et si ce coup de hache automnal du viking ne tranche pas aussi net que le précédent, souffrant notamment d’un gros manque de caractère, il prouve toujours sa bonne forme et la capacité qu’à le pote à Hellboy de sortir de jolies monstruosités de son chapeau claque.

Read More

The Jane Doe Identity

Category: Films Comments: 4 comments

Vous savez comment nous sommes dans la crypte : les bêtes de festivals, les films trop hypés qui repartent avec des récompenses plein les valises, on s’en méfie toujours un peu, de peur de tomber sur du cinéma de genre aussi prétentieux qu’emmerdant. Du coup, The Jane Doe Identity, nom hexagonal à la con cachant The Autopsy of Jane Doe, on avait un peu esquivé, le temps au moins que le buzz refroidisse et que l’on puisse rejoindre la morgue d’André Øvredal d’un œil neutre. Grand bien nous en a pris, car cette autopsie mérite, une fois n’est pas coutume, sa bonne réputation.

Read More