Action Bis tagged posts

Battle Queen 2020

Category: Films Comments: No comments

En ces temps troublés, quoi de mieux qu’une bonne petite Série B pour respirer un bon coup, même si les énoooormes melons de Julie Strain prennent toutes la place dans le sac de couchage ? Pari manqué avec Battle Queen 2020 malheureusement, cette riquiqui productions New Concorde, boîte à malice de Roger Corman, modelée en 1999 mais seulement sortie en 2001, décharge plus de déceptions que de plaisirs.

Read More

The Devil Hunter (Chasseur d’Hommes)

Category: Films Comments: No comments

Cible privilégiée des photocopieuses du bis au fil des Robowar et compagnie, Predator (1987) serait peut-être coupable lui aussi d’avoir lorgné sur la copie du voisin. Jess Franco en l’occurrence, dont le Devil Hunter (1980) comporte tous les éléments qui feront le succès du bras de fer entre Arnold et sa gueule de porte-bonheur : des règlements de comptes entre gros durs sous les tropiques, une créature fantastique cachée à l’ombre des palmiers pour frapper sournoisement, des découvertes de cadavres dans les cocotiers… Malheureusement pour le petit Jesús – planqué sous le pseudo moins connoté corrida de Clifford Brown – la comparaison entre son vrai-faux cannibal movie et la course au rasta extra-terrestre s’arrête là…

Read More

TC 2000

Category: Films Comments: No comments

Billy Blanks, Bolo Yeung, Matthias Hues, Jalal Merhi… Que des bonshommes ne demandant jamais de l’aide à leur maman pour ouvrir le pot de confiture à la framboise, tous réunis autour de TC 2000, que Merhi produit et que réalise T.J. Scott (les séries Gotham et Spartacus). Et pas pour une partie de Puissance 4, cette grosse ratatouille dans laquelle ont été balancés tous les succès de la SF de la fin 90’s/début 80’s misant, vous l’aviez deviné, sur les coups de talons dans la gueule.

Read More

The Predator

Category: Films Comments: 2 comments

Sur Toxic Crypt, nous ne sommes pas du genre à nous la péter. Du coup, nous n’avons jamais annoncé publiquement les liens forts nous unissant à Shane Black, ami si proche qu’il prend fréquemment son jet privé pour descendre dans notre caveau pour des soirées arrosées, où il nous prouve qu’il peut faire tenir une canette de bière sur une couille une fois qu’il a encerclée celle-ci avec son zob. Il est comme ça, Shane… Reste qu’à l’heure de revenir sur son dernier méfait, The Predator (2018), nous préférons copier/coller une conversation Skype survenue le 2 septembre 2018 entre le réalisateur et nous-même. Parce que ça va plus vite et que ça colle avec le manque d’efforts dont a fait preuve notre vieux pote lorsque vint le moment de sortir le Space Rasta de sa retraite.

Read More

Upgrade

Category: Films Comments: 2 comments

« Je suis un grand fan du mélange entre la SF et le film noir. Terminator, Blade Runner, ces films qui utilisent la science-fiction et le futur pour raconter des histoires sombres sur des détectives. C’est juste le genre de films que j’aime… » Logique finalement de voir Leigh Whannell lâcher les draps blancs de ses spectres hurleurs et les costumes aux poches pleines de pièges d’un certain Jigsaw pour enfiler la veste de Rick Deckard. Mais sans pour autant tourner le dos au gore, et par extension à une certaine imagerie horrifique. Parce qu’au fond, on ne se refait jamais vraiment…

Read More

Robowar

Category: Films Comments: No comments

La rosée du matin et la barcarolle des hirondelles, très peu pour ce grand pourvoyeur en bidoches qu’est Bruno Mattei, nettement plus porté sur le doux fumet du napalm et l’assourdissante cantate d’un troupeau de sulfateuses. Guère étonnant dès lors de le retrouver en train de fouiller dans les papiers de John McTiernan pour en ressortir le script de Predator, qu’il compte bien détrousser pour les besoins de son Robowar (1988). Get to the choppa !

Read More

Ôgon Batto

Category: Films Comments: 2 comments

Devinette : si demain l’Atlantide était miraculeusement repêchée du fin fond de son bassin, qu’y trouverions-nous ? De jolies Atlantes aux culs de sirène ? Un Jason Momoa au torse bien huilé ? Une réserve sans fin de fish-ticks amoureusement préparés par ce bon vieux Captain Igloo ? Tout faux, dans les ruines de la cité des mers se cache en vérité Ôgon Batto, squelette aussi doré que capé faisant partie du cercle très select des tout premiers super-héros jamais imaginés. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que le gazier aime bien rigoler…

Read More

Capitaine Kronos, Tueur de Vampires

Category: Films Comments: 3 comments

Souvent considérées comme un simple bonus visant à prolonger une expérience sixties jugée comme largement supérieure, les années 70 selon la Hammer sont pourtant loin de démériter. Mieux : si la période ne fut pas la meilleure du studio sur le plan pécuniaire, elle vit les Anglais expérimenter, mixer les saveurs et saupoudrer leur cinéma gothique d’aromates psychédéliques (le sous-estimé et pas moins bon que ses grands frères Dracula 73), d’un petit regain de cruauté bienvenu (Le Cirque des Vampires), de bastons orientales (La Légende des Sept Vampires d’Or) ou même de pincées du film de cape et d’épées. Ce sera le cas sur Capitaine Kronos (shooté en 72 pour sortir deux ans plus tard), sur lequel la firme prouvait qu’elle pouvait encore montrer les crocs et pondre l’une de ses meilleures productions.

Read More

Mortal Kombat : Destruction Finale

Category: Films Comments: 3 comments

On vous l’a dit : voir les trombines de Scorpion, Sub-Zero, Baraka et compagnie revenir sur le devant de la scène à l’occasion de la sortie de Mortal Kombat 11 sur les dernières consoles nous a donné envie de faire quelques saltos avec les deux adaptations des nineties. Et si le premier opus tient toujours largement la route, il en sera bien évidemment autrement du second, déjà ringard dès le jour de sa sortie. Choose your destiny !

Read More

Mortal Kombat

Category: Films Comments: 7 comments

Puisque l’arrivée imminente dans vos consoles de salon de Mortal Kombat 11 (eh oui, déjà!) a transformé nos chaînes Youtube en un gigantesque ring où se croisent ninja cracheurs de feu et divinité du tonnerre, l’envie de dépoussiérer le film qui lança la carrière de Paul W. Anderson finit par se faire sentir par chez nous. Après tout, c’est aussi l’occasion de vérifier si Mortal Kombat, the movie, est toujours le bon divertissement martial qu’il était il y a plus de vingt ans. Et même d’en profiter pour dire tout le bien que l’on pense de Christophe Lambert, tiens !

Read More