90’s tagged posts

Psycho Cop Returns

Category: Films Comments: No comments

« Enfin, Brian, ce mec est un policier, évidemment qu’il est un peu bizarre et dérangé ! » Bah ouais, de quoi tu t’inquiètes, Brian ? Que le gardien de la paix désire te défoncer le sphincter à coup de matraque ou te donner un coup de jus via son taser ? C’est son rire sadique et son humour noir, le problème ? La déco de sa bagnole faite de membres et des guenilles ensanglantées te turlupine ? Allons Brian… Ce n’est que Psycho Cop Returns (1993), inoffensif mais rigolo petit slasher, principalement soucieux de faire voltiger un maximum soutifs en un minimum de temps !

Read More

Battle Queen 2020

Category: Films Comments: No comments

En ces temps troublés, quoi de mieux qu’une bonne petite Série B pour respirer un bon coup, même si les énoooormes melons de Julie Strain prennent toutes la place dans le sac de couchage ? Pari manqué avec Battle Queen 2020 malheureusement, cette riquiqui productions New Concorde, boîte à malice de Roger Corman, modelée en 1999 mais seulement sortie en 2001, décharge plus de déceptions que de plaisirs.

Read More

The Runestone

Category: Films Comments: No comments

Fenrir, grand méchant loup de la mythologie nordique, coupable d’avoir mangé tout cru Odin et d’avoir privé Týr de l’un de ses bras, star d’une Série B sur la ligne de départ des 90’s ? C’est possible avec The Runestone (1991), version nordique du mythe du loup-garou, fomentée par le producteur du (chouette) dessin-animé Le Petit Grille-Pain Courageux (ça ne s’invente pas). Attention : port du casque à pointes obligatoire.

Read More

Trapped Alive

Category: Films Comments: No comments

Dans leur entreprise d’exhumation de Séries B oubliées de toutes et tous, les Anglais d’Arrow Video en sont finalement venus à proposer Trapped Alive, production indépendante tournée en 88 mais incapable de trouver le chemin des vidéoclubs avant 93, dans laquelle Cameron Mitchell combat ses lourdes paupières alors que deux jeunes filles et trois évadés affrontent un cannibale dans une mine désaffectée. Que du très ordinaire en matière de B-Movie, soit, mais un honnête divertissement à l’arrivée.

Read More

TC 2000

Category: Films Comments: No comments

Billy Blanks, Bolo Yeung, Matthias Hues, Jalal Merhi… Que des bonshommes ne demandant jamais de l’aide à leur maman pour ouvrir le pot de confiture à la framboise, tous réunis autour de TC 2000, que Merhi produit et que réalise T.J. Scott (les séries Gotham et Spartacus). Et pas pour une partie de Puissance 4, cette grosse ratatouille dans laquelle ont été balancés tous les succès de la SF de la fin 90’s/début 80’s misant, vous l’aviez deviné, sur les coups de talons dans la gueule.

Read More

The Mummy’s Dungeon

Category: Films Comments: 2 comments

Si Blumhouse est à la production horrifique ce que Zalando est à l’écharpe et aux chaussettes jaunes à petits pois, alors les très (mais alors très) obscurs gus de W.A.V.E Productions doivent être l’équivalent de ces vendeurs de t-shirts déjà décousus et rongés par les mites sur les marchés aux puces. Des types pour lesquels le mot « artisan » est encore trop fort, dont les efforts ne parviennent jamais à dépasser la barre des 1000 dollars de budget, et qui nous livrent avec The Mummy’s Dungeon (1993) une version sans pyramide et sable chaud du mythe du zomblard tout de papyrus vêtus. A la place, une cave mal décorée, quelques timides tétons et un monstre aux bandelettes si cheap que l’on se surprendrait à lui tendre le rouleau de PQ pour qu’il s’arrange un peu.

Read More

Darkside, Les Contes de la Nuit Noire

Category: Films Comments: 2 comments

Rien de tel qu’une bonne poignée d’histoires horrifiques pour égayer une soirée pyjama ! Et puisque le genre du film à sketchs pue un peu de la gueule depuis quelques années, autant lorgner vers le passé pour en ressortir un Darkside, les Contes de la Nuit Noire certes inégal, c’est la loi du genre, mais méritant sa bonne presse auprès des férus des films segmentés.

Read More

Santa Claws

Category: Films Comments: No comments

Si le petit monde du cinéma d’exploitation se changeait soudainement en un enneigé marché de Noël, John A. Russo serait l’équivalent de ces cabanons jadis renommés pour leurs bûches à la praline, mais que la clientèle a peu à peu fui lorsque les succulents desserts furent remplacés par des crackers badigeonnés de béarnaise. Comprendre qu’après être entré par la grande porte en scénarisant le culte parmi les cultes La Nuit des Morts-Vivants (1968), le père Russo est passé par la case B avec Midnight (1982) avant de tomber carrément dans la manne du Z qui fouette avec Santa Claws (1996). Merry Shitmas, les enfants !

Read More

Campfire Tales

Category: Films Comments: No comments

A l’heure du bilan, nous nous rendrons probablement compte que Gunnar Hansen n’aura que rarement incarné les petites écolières à couettes ou les pom-pom girls en jupettes. Ca ne sera pas encore pour cette fois, Campfire Tales (1991) lui offrant le rôle d’un clochard ravi comme pas deux de pouvoir raconter quatre scary stories à un trio de jeunes garnements.

Read More

Lovers Road (Souviens-toi, la Saint Valentin…)

Category: Films Comments: No comments

Le masque hurlant de Ghostface sur la jaquette, le crochet de Souviens-toi… l’été dernier à l’avant-plan, une accroche pas gênée de piquer chez les copains (« Souviens-toi… la saint-valentin ! », parfois utilisée comme titre) et la silhouette d’une jeune demoiselle trempant dans une marre de sang. C’est clair, Lovers Road (ou aux USA Lovers Lane, 1999) chasse sur les terres du neo-slasher et espère y attraper un gros morceau. Dommage qu’il ne sache pas viser.

Read More