80’s tagged posts

Evil Judgment

Category: Films Comments: No comments

Evil Judgment, petite Série B en provenance du Canada façonnée en 1981 mais ne trouvant le chemin des vidéoclubs qu’en 84, nous permet de remettre de l’ordre dans nos calculs et confirme quelques méchants soupçons que nous traînions depuis quelques années concernant les gialli. A savoir que la somme d’un tueur mi-pervers mi-ganté et celle d’une malheureuse traquée aux souvenirs brumeux n’égale pas forcément la somme des deux autres côtés. Et qu’une fois que l’on retire de l’équation des artisans chevronnés comme Sergio Martino, Lucio Fulci ou bien sûr Dario Argento, le genre perd son mur porteur et s’effondre de lui-même pour ressembler à un vilain épisode de série télé policière pour grand-mère. Soit la définition quasi-exacte du faux slasher Evil Judgment, qui sent finalement moins le burger au bacon que l’osso-bucco à la milanaise.

Read More

Blood Beat (Sortilèges)

Category: Films Comments: No comments

C’est toujours pile au moment où vous pensez avoir tout vu, tout entendu, tout vécu, que débarquent dans votre boudoir une famille de chasseurs dotée de pouvoirs psychiques et un samouraï fluorescent pressé de refaire la déco du sapin à grands coups de katana. Qui les a invités ? Un drôle de français, Fabrice-Ange Zaphiratos, parti vivre au Wisconsin pour y tourner un bad trip sanglant, plein de filtres dignes du A Night to Dismember (1983) de Doris Wishman mais dont le mood général évoque plus volontiers l’oeuvre du roi de l’horreur rurale Don Dohler. Welcome to Blood Beat (1983), parfois nommé Sortilèges en Macronie et dans les contrées avoisinantes.

Read More

Natas : The Reflection

Category: Films Comments: No comments

C’est à croire que les indiens d’Amérique étaient, dans les années 80, maudits et destinés à trimballer leurs coiffes de plumes dans tout ce que la production horrifique pouvait avoir de cheap. Après les appréciables à leur façon Scalps de Fred Olen Ray et le slasher Ghost Dance, c’est au tour de Natas : The Reflection (1983, mais à priori sorti en 86 en VHS) de montrer que le genre savait être très à l’ouest.

Read More

Pledge Night

Category: Films Comments: No comments

Le bizutage, c’est pas joli joli, surtout lorsque l’on jette dans une baignoire remplie d’acide sulfurique un pseudo-hippie. Pseudo car il s’agit en fait d’un métalleux des années 80 bien connu des thrashers puisqu’il s’agit de Joey Belladonna, l’indien hurlant d’Anthrax, groupe que l’on retrouve bien sûr tout au long de la BO du film. N’empêche qu’après ce bain forcé, faut pas s’étonner que le gus revienne des enfers vingt ans plus tard pour trouer de l’insupportable ado…

Read More

The Being

Category: Films Comments: 2 comments

C’est beau, l’amour. Surtout lorsqu’il permet à une jeune demoiselle de 23 ans à peine de mettre le pied à l’étrier de la réalisation horrifique. On parle là de Jackie Kong, à l’époque jeune épouse du producteur Bill Osco, alors spécialisé dans la sexploitation bien charnue (Flesh Gordon, c’est lui) et qui permit donc à sa chère et tendre de prendre les rennes de la petite Série B The Being (1983), dont le premier rôle n’est autre que Rosco lui-même, sous le nom d’emprunt Rexx Coltrane. Quand le B-Movie se fait affaire de famille…

Read More

The Slumber Party Massacre (Fête Sanglante)

Category: Films Comments: No comments

Plus que jamais, le slasher devient une histoire de femmes avec The Slumber Party Massacre (Fête Sanglante ou Slumber Party chez nous, 1982) car même si c’est à l’indéboulonnable Roger Corman d’allonger, puis récupérer, les gros billets, c’est bien à deux amazones de la pellicule que reviennent les aspects créatifs de cette soirée pyjama vouée à se terminer dans les dégoulinures sanguines.

Read More

Witchtrap

Category: Films Comments: No comments

« Haunted home, sweet haunted home ! » devait se dire Kevin S. Tenney (Night of the Demons) en songeant au Witchboard (1986) qui lui permit de se faire un petit nom dans le cinoche glaireux. Logique finalement de le voir revenir à ses chères maisons hantées dès 89, d’autant que la même année il s’en était allé traquer un chien des enfers au Texas (le mi-figue mi-raisinThe Cellar) pour en revenir déçu de l’expérience. Comme on n’est jamais aussi bien que chez soi, le voilà qui s’élance vers un Witchtrap très similaire à son premier succès.

Read More

Les Fleurs de Sang (Dark Night of the Scarecrow)

Category: Films Comments: 2 comments

Auteur des nouvelles servant de base aux horror movies L’Emprise et Audrey Rose, pour lesquels il reprit le siège de scénariste, Frank de Felitta se fit aussi homme de télévision. Plutôt pour la faire tressauter d’ailleurs, et après les dobermans mangeurs d’homme de Trapped (1973) et la robe servant de machine à remonter le temps de The Two Worlds of Jennie Logan (1979), le romancier bourre de paille les guenilles d’un épouvantail vengeur amené à devenir culte. Logique au vu de l’excellence de Dark Night of the Scarecrow (1981).

Read More

Woodchipper Massacre

Category: Films Comments: No comments

« Ne t’en fais pas, papa, qu’est-ce qu’il pourrait bien se passer de mal ? ». Et vlan ! Une petite phrase qui porte malheur et le beau week-end automnal tourne aux trois jours d’horreur pour une petite fratrie, coupable d’avoir accidentellement liquidé la vieille tante venue faire du baby-sitting chez eux. Heureusement que la déchiqueteuse à bois reste prête à l’emploi et aidera les jeunots à se débarrasser des restes de la vieille bique. Dans le style Amblin, notre Woodchipper Massacre (1988) ? Non, mais pas loin non plus.

Read More

Doom Asylum

Category: Films Comments: No comments

Abraxas (1987) – ou Scared Stiff en VO – avait beau ne pas être un grand traité sur l’esclavage, le sujet des négriers n’étant qu’un vague background servant à dérouler un film de maison hantée certes très visuel mais aussi fort classique, il faut croire que cette petite Série B avait encore trop de neurones pour son réalisateur Richard Friedman. Du coup, il profite de son Doom Asylum suivant (1987 itou) pour rivaliser de bêtise, voire se foutre de la poire du slasher.

Read More