80’s tagged posts

Murder Weapon

Category: Films Comments: No comments

Un titre fleurant bon la poudre chaude et le biceps huilé, la danseuse des cimetières Linnea Quigley (Le Retour des Morts-Vivants) et la brune incendiaire Karen Russell (Vice Academy, Memorial Valley Massacre) prêtes à en découdre dans leurs vestes en cuir, les boobs en avant et l’arme au poing, une accroche vantant à la fois leurs qualités sous la couette et leurs talents létaux… C’est clair, Murder Weapon (sortie : 1989) fait de l’oeil aux boustifailleurs cherchant un Cobra ou un Commando à la mâchoire moins carrée et aux formes plus arrondies. Une vaste tromperie, car David DeCoteau, comme de juste à la barre de strip-tease, n’entend pas shooter de l’actioner à la mode girl power, mais bien un petit slasher psychologique indécis quant à sa tenue de soirée : bonnet d’âne ou cravate bien serrée ?

Read More

Le Retour de Patrick

Category: Films Comments: 3 comments

Patrick vit encore… et sévit toujours, serions-nous tentés d’ajouter. Tout du moins à compter que l’on considère que ce cousin italien du célèbre comateux de Richard Franklin prenne réellement la relève de son illustre modèle. Certes, comme l’original, ce Patrick est cloué au matelas et mise plutôt sur ses neurones que sur son physique pour lever de la belette. Mais à l’inverse de l’alité australien, dont on célébrait, si ce n’est le raffinement, un certain tact dans l’effroi, le Patou du vieux continent rappelle que les Latins ont le sang chaud et renverse son pot de bolognaise un peu partout.

Read More

Hellgate – Cité de l’Enfer

Category: Films Comments: No comments

William A. Levey devait être un peu maso sur les bords, le réalisateur de Blackenstein (1973), version blaxploit’ du mythe du baron tricoteur de cadavres, généralement considérée comme la pire du lot, et du Monaco Forever (1984) avec Jean-Claude Van Damme, que l’on ne s’embarrassera même pas à commenter, revenant encore et encore avec de nouvelles bobines sous le bras. Et tout ça pour quoi ? Pour des nèfles tiens, la plupart des tentatives du bonhomme se soldant par des échecs critiques et des pluies de moqueries. Qu’il garde son parapluie en pogne, car l’averse n’est pas finie avec son étrange Hellgate – Cité de l’Enfer (1989), direct-to-video foiré de chez foiré mais aussi une divertissement cheesy apte à envahir quelques soirées Pizza Hut.

Read More

Trapped Alive

Category: Films Comments: No comments

Dans leur entreprise d’exhumation de Séries B oubliées de toutes et tous, les Anglais d’Arrow Video en sont finalement venus à proposer Trapped Alive, production indépendante tournée en 88 mais incapable de trouver le chemin des vidéoclubs avant 93, dans laquelle Cameron Mitchell combat ses lourdes paupières alors que deux jeunes filles et trois évadés affrontent un cannibale dans une mine désaffectée. Que du très ordinaire en matière de B-Movie, soit, mais un honnête divertissement à l’arrivée.

Read More

Whodunit ? (Island of Blood / Scared Alive)

Category: Films Comments: No comments

Lorsque l’on cause de ce slasher on ne peut plus mineur, et possédant autant de patronymes qu’une cougar amateur de chez Jacquie et Michel a de MST, qu’est Whodunit ? (ou Island of Blood, ou Scared Alive), c’est bien souvent pour la rabrouer sévèrement, l’oeuvrette de William T. Naud (Thunder in Dixie, Wild in the Sky) s’étant vu remettre le bonnet d’âne à plus d’une occasion. Exagéré, mais pas totalement immérité.

Read More

Satan’s Blade

Category: Films Comments: No comments

C’est Ad Vitam Infernal que l’ami Lucifer répandra sa majesté satanique sur une bonne part des horror flicks, que pétrissent les passionnés dans la paix de leurs caves mal éclairées. Et c’est à jamais que le petit monde de l’épouvante indie sera traversée par quelques psychosés passés pros dans le maniement du pic à glace, le slasher sans le sou patrouillant encore et toujours dans les rayons des vidéoclubs les plus reculés. Ce n’était qu’une question de temps avant que notre tête de bouc préférée et le genre le plus généreux en outillages en tous genres ne se rentrent dedans, et ce fut chose faite avec un Satan’s Blade entamé en 1980 et seulement sorti quatre années plus tard.

Read More

Révolte au Pénitencier de Filles

Category: Films Comments: No comments

Alors que sa longiligne carcasse aurait dû être couverte de robes de luxe et en faire une habituée des scènes illuminées du mannequinat, Laura Gemser devint l’égérie de pénitenciers aussi gris que les uniformes rongés par les mites qu’elle se devait d’y porter. Merci qui ? Bruno Mattei évidemment, qui avec Révolte au Pénitencier de Filles (1983) rouvre les cachots pour y tourner une bisserie moins malgracieuse qu’il n’y paraît.

Read More

Nightmare Sisters

Category: Films Comments: No comments

Après un passage dans le slasher surnaturel et occulte avec Dreamaniac (1986) et avoir agrandi les rangs de la monstrueuse parade via son Creepozoids (1988) bourré à craquer de mutants visqueux, il était logique que l’ancien pornocrate Dave DeCoteau, spécialisé dans les soirées entre mecs en sueurs, s’intéresse à la comédie légèrement fantastique… et légère tout court. On se souvient de son beau et très fendard Sorority Babes in the Slimeball Bowl-O-Rama (88), donc on tend les bras aux suivant Nightmare Sisters (88 itou), Série B cruciale dans la montée en popularité des Scream Queens et petite romance dans laquelle trois filles populaires comme un cardinal a un concert d’Impaled Nazarene sont transformées en succubes par un esprit maléfique échappé d’une boule de cristal. Dès lors, elles mordront les zobs de jeunots transformés en cendres de teenagers voyeurs. Du pur Meg Ryan, quoi.

Read More

Creepozoids

Category: Films Comments: No comments

Comme quoi, il en faut peu pour faire un monde : 25 000 dollars, un hangar laissé à l’abandon, cinq ou six comédiens payés au lance-pierre ou à coups de bons de réductions Wall-Mart, l’obligatoire scène de douche, une poignée de sales bestioles caoutchouteuses et vous avez votre post-nuke horrifique en poche. Une voie en partie tracée par David DeCoteau avec son doucement culte Creepozoids (1987) et depuis empruntée par tout ce que la Série B ou Z compte de jeunes pousses.

Read More

The Devil Hunter (Chasseur d’Hommes)

Category: Films Comments: No comments

Cible privilégiée des photocopieuses du bis au fil des Robowar et compagnie, Predator (1987) serait peut-être coupable lui aussi d’avoir lorgné sur la copie du voisin. Jess Franco en l’occurrence, dont le Devil Hunter (1980) comporte tous les éléments qui feront le succès du bras de fer entre Arnold et sa gueule de porte-bonheur : des règlements de comptes entre gros durs sous les tropiques, une créature fantastique cachée à l’ombre des palmiers pour frapper sournoisement, des découvertes de cadavres dans les cocotiers… Malheureusement pour le petit Jesús – planqué sous le pseudo moins connoté corrida de Clifford Brown – la comparaison entre son vrai-faux cannibal movie et la course au rasta extra-terrestre s’arrête là…

Read More