60’s tagged posts

Le Jardin des Tortures

Category: Films Comments: No comments

En partant pique-niquer dans Le Jardin des Tortures (1967) de la Amicus, on savait que l’on reviendrait avec un bouquet d’histoires sinistres dans le panier. Mais avec sa tendance à se foirer de temps à autres (remember le pénible Frissons d’Outre-Tombes), le studio so british nous apprit à nous méfier de ses projets, parfois trop beaux pour être vrais. Heureusement pour nous, et s’il ne casse pas pour autant la baraque, Torture Garden fait plutôt partie des bonnes pioches.

Read More

Gungala, la panthère nue

Category: Films Comments: No comments

Le cinéma est un art certes, mais c’est surtout une industrie : Gungala – La Vierge de la Jungle remporta un beau petit succès, et c’est en toute logique fiduciaire qu’une suite fut mise en chantier l’année suivante, avec Gungala – La Pantera Nuda (1968), disponible chez Artus Films bien entendu. Retour sous la canopée donc, et retour de la sculpturale sauvageonne devant la caméra, cette jungle girl toujours aussi bandante (pléonasme) puisqu’on retrouve l’immensément belle Kitty Swan dans la même tenue d’Eve. Derrière l’objectif, le débutant Ruggero Deodato prit le relais de Romano Ferrara comme l’explique le fameux réalisateur dans l’entretien proposé en bonus : un incapable a priori ce Ferrara, même si l’auteur du Monstre aux Yeux Verts est toujours crédité au scénario de cet opus 2, et même s’il eût probablement donné un cachet plus érotique au film, fasciné qu’il fut par la masturbation féminine d’après Deodato. Dommage quelque part… et même ailleurs !

Read More

Gungala, la vierge de la jungle

Category: Films Comments: No comments

En cet automne tout gris, la meilleure des surprises nous vient peut-être des usines Artus Films : comprendre l’édition DVD du diptyque Gungala, qui ouvre une nouvelle collection dans le catalogue de l’Ours, celle des Filles de la jungle. Miam ! On attend maintenant les Tarzana et autres Luana dans le même panier. Après tout, Jane n’avait qu’à bien se tenir...

Read More

Le Train des Epouvantes

Category: Films Comments: No comments

Quatrième Amicus dans l’ordre des éditions ESC, Le Train des Epouvantes est le premier des omnibus produits par la firme, le premier de cordée comme indiqué au frontispice du livret. Sorti en 1965 chez nos amis anglais, Dr. Terror’s House of Horrors (son titre original) inaugurait en effet le cycle qui fit la renommée de la firme, et l’on peut dire encore une fois qu’ESC fait le taf, et plutôt bellement : travail impeccable sur l’emballage – mediabook sublimé par un artwork inspiré de l’affiche anglaise, avec Peter Cushing en produit d’appel -, combo DVD / Blu-ray avec options VF ou VOSTF (ce qui suffit bien), livret toujours signé Marc Toullec et modules vidéo toujours assurés par Laurent Aknin. Oui c’est cher (une trentaine d’euros à chaque fois), mais rien n’est gratuit en ce bas-Monde, et si nous ne brûlerons pas l’antique coffret Peter Cushing paru chez Aventi (qui contenait donc Le Train des Epouvantes), force est de constater qu‘il n’y pas photo...

Read More

Hercule L’Invincible

Category: Films Comments: No comments

En direct de Grèce, Hercule sauve une nouvelle fois son monde dans Hercule L’Invincible (1964), deuxième galette à sortir des fourneaux de chez Artus Films, avec Hercule contre les Fils du Soleil (1964 itou). Huilez vos muscles, préparez les altères, sortez le déodorant, car il va y avoir du sport.

Read More

Hercule contre les Fils du Soleil

Category: Films Comments: No comments

Il a vraiment le coeur sur la main, le plus costaud des fils de Zeus : entre quelques gifles prodiguées au lion de Némée et le vol de bœufs au géant à trois têtes Géryon, le bon Hercule trouve encore le temps d’aller remettre de l’ordre dans le temple du soleil dans le sympathique Hercule contre les Fils du Soleil.

Read More

Nightmare in Wax

Category: Films Comments: One comment

La question tourmente les scientifiques du monde entier depuis le décès de l’acteur en 1994 : Cameron Mitchell avait-il de la cire dans les oreilles ? Nightmare in Wax (1969) prouve en tout cas qu’il avait l’art de se cacher derrière son petit commerce de statues enduites de paraffine pour en fait planquer quelques cadavres encombrants…

Read More

La Tour de Londres (1962)

Category: Films Comments: No comments

Peut-être vexé de s’être vu poignardé dans le dos et enfermé dans une barrique de vin rouge à la fin des années 30 pour le compte de la Universal, Vincent Price décide de prendre sa revanche et s’empare de La Tour de Londres ! Une bonne occasion de prouver que cet élégant personnage peut aussi se montrer plus cruel que Basil Rathbone et Boris Karloff réunis.

Read More

Orgie Satanique

Category: Films Comments: 2 comments

C’est l’heure de la messe pour Artus Films, qui quitte un temps les délires jazzy de Jess Franco et les cimetières forts en gore de Lucio Fulci pour rejoindre la sombre procession du Comte Sinistre. Soit un vampire bien de chez nous, puisque localisé en France et ravis de sacrifier des petites Anglaises pour montrer à Satan combien il lui est dévoué. Sortez les crucifix dès lors, car Orgie Satanique fricote avec le Malin et les quenottes pointues…

Read More

Le Spectre du Chat

Category: Films Comments: 2 comments

La Hammer met les pieds dans la litière pour le bien du Spectre du Chat, production restée méconnue au sein du pied-à-terre anglais de Dracula et Frankenstein. On en miaule de plaisir ? Ca reste bien évidemment à voir…

Read More