Deranged

Category: Films Comments: No comments

Dans l’imaginaire collectif, ce vieux coquin d’Ed Gein sera toujours un maniaque avec de la terre de cimetière éternellement collée aux talons plus qu’un décorateur de génie, dont les lampes et fauteuils mériteraient bien leur place dans un salon Conforama. Dommage pour l’artiste sommeillant en lui, mais tant mieux pour le scénariste Alan Ormsby (les scripts de La Féline en 82, Le Mort-Vivant en 74 ou les différents opus de la franchise The Substitute), qui se retrouve avec un sujet en or entre les mains.

Read More

Creature

Category: Films Comments: No comments

Dans l’espace, on ne vous entendra pas crier. On ne vous y entendra pas ronfler non plus. Eh ouais, le Creature (1985) de William Malone, c’est du sous-Alien en veille, où le roupillon est de mise malgré une ou deux scènes un peu rosses et un Klaus Kinski égal à lui-même, venu pincer des culs sur une étoile noire.

Read More

Pighunt

Category: Films Comments: No comments

Il n’est jamais trop tard pour rendre hommage. A plus forte raison lorsqu’il est destiné à un réalisateur sous-estimé et n’ayant pas eu le temps de déployer tous ses talents comme James Isaac. Emporté par le cancer en 2012, le bonhomme aura eu le temps de nous offrir quatre années auparavant un Pighunt (2008 donc, des fois qu’il vous manquerait des doigts pour compter) à la jaquette trompeuse… Attention, quelques spoilers sont glissés dans la chro, vous êtes prévenus.

Read More

L’Île Inconnue

Category: Films Comments: 2 comments

Il y a une vie avant Jurassic Park, en vérité je vous le dis, et elle s’appelle L’Île Inconnue (1948), petite Série B d’un autre âge connue pour être le tout premier film a avoir habillé un pauvre figurant d’un costume de dinosaure. Et tout cela bien avant qu’un certain Godzi vienne transformer Tokyo en un gigantesque ring pour titans cracheurs de feu…

Read More

Glutors (Seedpeople)

Category: Films Comments: 2 comments

Que font Charles Band et ses troupes lorsqu’ils n’ont plus d’idées à peu près originales à infuser dans leurs 37 productions prévues pour l’année ? Eh ben ils vont puiser dans les classiques de l’épouvante ou de la science-fiction, pardi ! Et après La Belle et la Bête passé à la moulinette Full Moon pour les besoins de Meridian, c’est à L’Invasion des Profanateurs de se payer un gros relooking via Glutors (1992), version potagère pas tout à fait satisfaisante. Mais on s’y attendait…

Read More

RIP Billy Drago

Category: News Comments: 2 comments

Et le cimetière du cinéma d’exploitation de se remplir encore un peu plus, avec cette fois la disparition de Billy Drago, tronche mémorable du septième art s’il en est, qui s’est éteint le 24 juin à l’âge de 73 ans. Si 95% des sites mainstream se concentreront sur ses rôles dans des films tout aussi mainstream comme Les Incorruptibles, Delta Force 2, Invasion U.S.A, Pale Rider ou encore ses apparitions remarquées dans la série Charmed, nous nous souviendrons surtout de lui comme d’un fantôme particulièrement charismatique hantant la production classée B depuis plus de 30 ans. Sans viser l’exhaustivité, signalons donc la présence du bonhomme dans Vamp, Cyborg 2, Lady Dragon 2, le western Tremors 4, Demon Hunter, 7 Mummies, le remake de La Colline à des Yeux selon Aja où il reprenait le rôle de Papa Jupiter, Revamped, Zombie Hunters, le Imprint de Takashi Miike pour la série Masters of Horror, Children of the Corn : Genesis, The Ritual et on en passe des tout aussi tranchants. Le plus souvent des petites choses, mais qui mises bout à bout forment une filmographie charmante de par sa propension à s’en tenir aux monstres terreux, aux actioners shootés à l’économie et aux maboules des coins chauds. Tu vas bien nous manquer, Billy…

Read More

Blacula, le vampire noir

Category: Films Comments: No comments

Il est black, il est criminel, il a principalement sévi dans les années 70 et a laissé des traces dans la nuque de tous les malheureux qui ont un jour croisé son chemin. Qui est-il ? Mais non pas Bill Cosby ! Blacula ! Le seul et unique dark prince of darkness, le vampire afro qui aura laissé tranquilles les forêts de Transylvanie et les vieux manoirs décorés de gargouilles fissurées pour mieux hanter les usines désaffectées et les ruelles sombres de Los Angeles. Rencontre avec une terreur plus sympathique qu’il n’y paraît.

Read More

Oraison Funèbre pour Chair Blême n°2

Category: Fanzines Comments: No comments

Qui ne connaît pas Yannick Maréchal ne mérite pas d’entrer en Toxic Crypt… Rappel express pour les cancres : en 2017, le gars publiait Reggae & Horror – The Black Curse of Bloody Island, ce pavé de fanbook sacrifié aux affinités du reggae et du cinéma d’horreur (plus de 200 pages quand même). D’abord, il fallait y penser… et puis le faire surtout. Beaucoup prirent alors la mesure de leur inculture en la matière, dont votre serviteur… Bien parti sur sa lancée, le mec accouchait ensuite d’Oraison Funèbre pour Chair Blême (au printemps 2018), macro fanzine « au tirage limité nanoscopique, dédié au cinéma Fantastique sous toutes ses formes et aux représentations graphiques de l’Horreur« . OFPCB pour les intimes, dans un titre tout en mélancolie macabre et en romantisme noir, tout en ambiance gothique et en langueur maladive… Amis poètes, bonsoir, mais restez quand même hein, car si l’intitulé fait mal au moral, le contenu fait du bien partout ailleurs...

Read More

Book of Monsters

Category: Films Comments: No comments

Si cette vieille baderne de Bruce Campbell ne devait jamais reprendre la tronçonneuse pour décimer de nouvelles armées des ténèbres – et c’est malheureusement bien parti pour – ce serait désormais un peu moins grave. C’est que la relève est assurée, sort à peine du berceau et est aussi décidée à casser du streum que ce bon vieux Ash. La preuve par neuf avec un Book of Monsters (2018) particulièrement plaisant à feuilleter.

Read More

Vampire Sisters

Category: Films Comments: No comments

Principalement connu pour ses monster movies de la fin des années 70 ou du début des eighties comme The Alien Factor, Fiend, Nightbeast ou The Galaxy Invader, Don Dohler s’est glissé dans les années 2000 dans les draps de satin du softcore horrifique avec Vampire Sisters (2004). Une production riquiqui mais très dans l’air du temps puisqu’il y est question d’un trio de vampirettes se servant de la Toile pour attraper de pervers moucherons, qu’elles suceront entièrement…

Read More