Wilderness

Category: Films Comments: 2 comments

wildernessteaser

Genre en perte de vitesse depuis quelques années, le survival, s’il connut son heure de gloire dans les seventies, avait une cote d’enfer voilà encore une décennie. La preuve avec le so british Wilderness (2006), dans lequel quelques petites frappes se font mordre le fessier par une meute de chiens féroces, quand ils ne subissent pas les attaques furtives d’un pro du camouflage…

Read More

Enterré Vivant

Category: Films Comments: No comments

buriedaliveteaser

Grand oublié de la carrière de Frank Darabont, le téléfilm Enterré Vivant (1990) est une preuve supplémentaire que dans le cinéma horrifique, les divorces sont souvent définitifs. Et dans la grande tradition du gothique, c’est six pieds sous terre que se régleront les détails de la garde du chien pour le mari déçu, la vile épouse et l’amant manipulateur.

Read More

By The Sword : le fanbook est désormais en précommande !

Category: News Comments: 3 comments

bytheswordteaser

A l’abri des regards, et dans le confort de son armurerie, le chevalier Thierry Augé, alias Roggy de La Séance à Roggy, forgeait depuis deux ans déjà By The Sword. By the quoi ? By The Sword les enfants, fanbook (c’est comme les fanzines, sauf que c’est un bouquin) édité à compte d’auteur par le vaillant Thierry, parti à la rencontre de tous les barbares et sauvageons du septième art. Sortez les peaux de bêtes, huilez les torses et dégainez vos glaives les plus rouillés, ça va trancher dans le lard, « en toute simplicité » comme le dit lui-même l’auteur. Comprendre qu’à l’angle de l’historien ou du bonhomme cherchant à échafauder les plus folles théories, Thierry préfère le point de vue du simple spectateur passionné et cherchant avant tout à avoir sa dose de chevelus fiers d’aller décapiter du sorcier dément. Visant l’exhaustivité autant que faire se peut, mais en s’attardant tout de même plus longuement sur certains films que sur d’autres, Roggy et son équipe (qui est celle de Black Lagoon Fanzine, on ne va pas se le cacher hein) n’oublient donc aucun coin de terre, aucun château abandonné, passant en revue l’intégralité de la production typée heroic fantasy. Ca va donc parler, en vrac, des débuts du genre avec les films d’aventures en noir et blanc allant piocher dans la mythologie nordique, des épopées fortes en dragons et cyclopes façonnées dans l’atelier d’un certain Ray Harryhausen, des péplums les plus fous sortis d’Italie, d’un certain Conan avec qui gronda la révolution du genre, de ses petits potes naviguant dans les eaux désargentées de la Série B, des copies ritales et leurs cohortes de plans nichons, le renouveau tout en CGI des années 2000 avec ses Hobbits chasseurs de bagouzes, les DTV et autres petites productions sorties ces dernières années… Bref, y aura de quoi faire, et s’agit de ne pas trop traîner pour précommander la bête, qui sera tirée à peu d’exemplaires. Pour acquérir l’ouvrage, un seul lien à suivre : celui du site de Roggy !

bytheswordnew2 copie

Read More

Lady Stay Dead (Le Tueur de Malibu)

Category: Films Comments: 2 comments

ladystayteaser

L’Australie… Ses compètes de cricket, ses déserts désertiques, ses marsupiaux tout beaux, son opéra de Sidney, sa grande barrière de corail… et puis Terry Bourke : réalisateur mal connu du quidam, et pourtant père fondateur de cette Ozploitation revenue à la mode ces derniers temps. Remember Night of Fear en 1972 (bientôt chez Bach Films), petit bombe de survival pré-Massacre à la Tronçonneuse, ou même Inn of the Damned en 1975, western horrifique totalement improbable (mais nous en reparlerons)… A l’entame des 80’s, le bonhomme remettait le couvert et plongeait de nouveau dans les psychés troubles de la gent meurtrière, avec le très obscur Lady, Stay Dead.

Read More

The Creeps

Category: Films Comments: 3 comments

creepsteaser

On parie combien qu’un beau jour Charles Band, comme chacun sait maître ès Série B à la tête de feu Empire et de Full Moon, s’est installé devant Monster Squad et s’est dit que ce serait pas con de copier l’excellent cocktail de monstres de Fred Dekker ? Et donc de foutre dans le même film les streums classiques que sont Dracula, la créature de Frankenstein, la momie et le loup-garou. Problème : les siens chaussent du 28.

Read More

Two Lost Worlds

Category: Films Comments: One comment

twolostteaser

L’aventure, c’est l’aventure ! Et dans les années 50, cela signifiait quelques petites pelloches indépendantes comme Two Lost Worlds (1951), où l’on croise amoureux transis, pirates nés avec le couteau entre les dents, volcan en éruption, mondes perdus et dinosaures tout sauf herbivores. Enfin, vite fait pour les dinos, hein…

Read More

Mandy

Category: Films Comments: 6 comments

mandyteaser

Il faudra un jour se pencher sérieusement sur le pourquoi du comment de la recrudescence de heavy metal movies ces dernières années, les t-shirts noirs aux logos acérés et les tignasses grasses se hissant de plus en plus fréquemment jusqu’à nos écrans, au fil des Deathgasm et The Devil’s Candy. Sauf que contrairement à ces deux exemples, Mandy (2018) ne se contente pas de faire un film sur le heavy metal, il EST le heavy metal !

Read More

La Maison qui Tue

Category: Films Comments: 8 comments

maisontueteaser

Les éditions ESC ne pouvaient décemment zapper La Maison qui Tue dans leur déclinaison de l’épouvante anglaise, d’autant que le film compte parmi les plus célèbres de la Amicus, considéré souvent comme le top de l’omnibus et chaleureusement accueilli lors de sa sortie, en 1971. Pas toujours un signe de bonne tenue, mais quand même…

Read More

The Devil’s Candy

Category: Films Comments: 2 comments

devilcandyteaser

Nous n’avions plus de nouvelles du prometteur Sean Byrne depuis la sortie du vrillant The Loved Ones (2009), film de séquestration faisant l’effet d’un bon coup de perceuse dans le crâne. Comprendra qui l’a vu. Huit ans après ce premier long, et autant d’années de galères à ne rien faire, Byrne nous était revenu via un The Devil’s Candy shooté en 2015 mais qui n’atterrit dans les collections des fans qu’en 2017. L’attente en valait-elle la peine ?

Read More

Universal Soldier : Le Jour du Jugement

Category: Films Comments: No comments

unisolposter

Les Universal Soldier ont encore quelques chargeurs de réserve, et puisque notre cher JCVD et notre Dolph d’amour sont toujours capables de distribuer des coups de genoux, pourquoi ne pas repartir à la guerre ? Et puis, c’est l’occasion d’apporter un peu de sang neuf à la saga avec l’arrivée du roi de la baston Scott Adkins.

Read More