Dementia

Category: Films Comments: 2 comments

dementiateaser

Pas toujours facile de pointer du doigt qui est dément de qui ne l’est pas. Ainsi, dans le Dementia de Mike Testin, on ne sait trop à qui enfiler la camisole de force, entre un vieillard touché par la sénilité ou sa drôle d’infirmière, visiblement mue par de sombres intentions. Papy déconne un peu trop ou la nurse le rend dingue ? Là est la question…

Read More

Ecstasy of Films rugit de plaisir!

Category: News Comments: No comments

wildbeastteaser

Si l’excellent éditeur The Ecstasy of Films quitte de temps à autres l’Italie pour le bien d’American Warrior 2 ou du coffret Re-Animator, tous deux à paraître prochainement, il garde néanmoins le pied bien enfoncé dans la botte. Ainsi, c’est dans le zoo de la bisserie Les Bêtes féroces attaquent qu’ils vont aller poser leurs affaires, ce récit voyant les animaux intoxiqués par un virus dans l’eau et s’en prendre à la race humaine étant bien évidemment prévu en DVD et Blu-Ray. De l’inédit sur le support, et ce malgré la tentative des margoulins de Prism Vision de nous vendre Food for the Gods 2 (aka La Malédiction des Rats) pour la Série B ritale réalisée par Franco Prosperi en 84. Votre serviteur s’étant fait avoir lors d’une virée dans les Cash Converters avec son ami Le Fanzinophile, il est bien content de pouvoir faire l’acquisition du film en bonne et due forme… Comme ce n’est pas pour demain et que l’éditeur travaille toujours sur son édition, on vous propose de patienter en revoyant le trailer italien de la péloche, version trash des documentaires d’Ushuaya. Nicolas Hulot aime déjà, et nous aussi !

Read More

Body Count

Category: Films Comments: No comments

bodycountteaser

Après avoir ouvert à plusieurs reprises un snack pour les sauvages de tous poils, il était temps pour Ruggero Deodato de quitter les forêts amazoniennes pour celles du Colorado. Histoire d’aller remuer les tentes de pauvres campeurs éliminés les uns après les autres, bien évidemment !

Read More

Les jeux d’enfants reprennent!

Category: News Comments: No comments

cuktchuckyteaser

Pas de repos pour les braves gars: Chucky sera de retour via Cult of Chucky, prévu pour le 3 octobre en DVD, Blu-Ray et VOD (du moins aux USA, mais on peut imaginer que la sortie suivra par chez nous, comme ce fut le cas pour Curse of Chucky). A la base, on n’aurait d’ailleurs pas misé un kopek sur le petit rouquemoute,  l’une des rares icônes des good old days à toujours tenir bon la rampe, pendant que Freddy attend de sortir du cauchemar de l’oubli, que Jason ne sait trop si l’on va le sortir du cercueil pour autre-chose qu’un jeu-vidéo, que Pinhead se languit de s’extraire du Z ou que le vieux Myers creuse des citrouilles avant une nouvelle résurrection. Bref, c’est les petits qui s’en sortent encore le mieux, et la franchise Chucky, tout comme la saga Phantasm, peut compter sur son indécrottable auteur Don Mancini, scénariste de tous les épisodes et réalisateur à partir du cinquième. Soyons d’ailleurs honnêtes: le gaillard a toujours eu besoin du rouquin pour faire bouillir la marmite, car si ce n’est quelques crédits pour les séries Hannibal ou Channel Zero (y compris en tant que producteur), il n’a jamais fait grand-chose d’autre le coco. A l’image d’un Don Coscarelli sachant fort bien qu’il lui était nécessaire de sortir le Tall Man de sa morgue pour voir ses comptes en banque respirer un peu, Mancini ne peut donc pas réellement lâcher sa poule aux oeufs d’or, et ce quand bien même son influence a sérieusement baissé depuis une bonne dizaine d’années. Ce sera donc sans la case cinéma que sortira Cult of Chucky, que Mancini imagina juste après Curse of Chucky, sorti en 2013.

Quatre années plus tard, alors qu’elle a survécu au carnage perpétré par le sale jouet (Brad Dourif joue toujours de la corde vocale pour l’occasion), la paraplégique Nica (Fiona Dourif, fille de Brad, rempile aussi) se retrouve dans un asile pour aliénés, les autorités la pensant responsable des meurtres de toute sa famille. Il n’en est bien évidemment rien, même si des assassinats commis dans l’institut font penser à notre héroïne que Chucky n’est que le fruit de son imagination tordue. Pour ne rien arranger, le coupable débarque sur place pour terroriser tout le monde et continuer à jouer avec les nerfs de la pauvre Nica. Pour venir en aide à la suppliciée déboule Andy Barclay, gamin que tourmenta Chucky dans les opus 1 à 3 (Alex Vincent revient dans la peau du personnage, plus de vingt piges plus tard), bien décidé à en finir une fois pour toutes avec le tueur en plastoc. Pas de bol, lui aussi a appelé des renforts en la personne de Tiffany (Jennifer Tilly is back), sa chère et tendre… C’est une évidence, Mancini prend soin de sa mythologie, qu’il connait mieux que personne puisqu’il l’a créée. Soucieux de l’inscrire dans la droite lignée des précédents films, il rappelle donc tous les personnages ayant à un moment ou l’autre marqué les Jeux d’Enfants, peut-être pour un dernier tour de piste. Il est néanmoins évident que Cult of Chucky s’inscrira dans la droite lignée de Curse en ayant recours à la même ambiance pesante et sombre que celle de son aîné, troquant juste le vieux manoir gothique pour le sol froid d’une clinique. Certes, le petit bonhomme risque de vanner à l’occasion, mais on s’attend à se gausser moins fréquemment que lors du génial Bride of Chucky ou l’amusant Seed of Chucky. Dommage ? Pas forcément tant La Malédiction de Chucky avait fait ses preuves en tant que petite Série B fort capable, même si l’on aurait préféré un retour au second degré du milieu de la franchise. Mais ne jouons pas les difficiles, le retour d’un grand nom du genre est toujours un évènement à ne pas louper, d’autant que le trailer qui suit prouve, par images subliminales, que le p’tit mec sait toujours la jouer gore… On sera donc au rendez-vous!

Read More

Impact 5 (Karaté Motos)

Category: Films Comments: 2 comments

ryderteaser

Il est souvent dit que les mauvaises nouvelles volent en escadron. Eh bien pour une fois, les bonnes sont venues à deux, le loufoque Super Riders (alias Les Fantastiques Supermen Chinois) étant débarqué dans nos bercails avec un Karaté Motos encore meilleur. Faites chauffer les deux roues, on va faire quelques beaux wheelings !

Read More

La 9e Vie de Louis Drax

Category: Films Comments: 2 comments

louisteaser

Qui a dit qu’Alexandre Aja n’était qu’un vil goreux, de ceux qui posent leurs tripes sur la table pour cacher leur absence de cœur ? Pas les heureux spectateurs ayant déjà fait l’acquisition de La 9e Vie de Louis Drax, thriller fantastique permettant à l’auteur de Piranha 3D de sortir la tête du bain sanglant.

Read More

La Marque de la Mort

Category: Films Comments: 2 comments

marcateaser

Eh non, le cinéma gothique à papa n’est pas le seul apanage des Anglais et des Italiens, les Mexicains ayant largement prouvé leurs talents en la matière ! Il suffit pour s’en convaincre de se laisser apposer La Marque de la Mort de Ferando Cortés, une griffe qui ne risque pas de partir au lavage…

Read More

Névrose, le chute de la maison Usher

Category: Films Comments: No comments

usherteaser

Si les voies de Jess Franco sont impénétrables, que dire de celles d’Eurociné ? Alors que le réalisateur hispanique s’était déjà fendu d’un produit fini très, mais alors très particulier, les Weinstein Brothers français que sont les frères Lesoeur ont tout fait pour compliquer encore plus l’aventure Névrose. Et comme bien souvent, personne n’en est sorti gagnant…

Read More

Hellraiser: Inferno

Category: Films Comments: 2 comments

hellraiserteaser

Cinquième entrée dans la saga Hellraiser, Inferno est également, selon beaucoup de passionnés de cinoche horrifique, le début de la fin pour notre schtroumpf clouté préféré. Car mal-aimé est ce premier long de Scott Derrickson, qui rencontra les Cénobites de manière un peu particulière…

Read More

Le Retro Wizard Day ouvre ses guichets

Category: News Comments: 2 comments

slimeteaser

Le Retro Wizard Day, localisé à Liège en Belgique, avait fortement enchanté le tenancier de la crypte toxique (le report de l’édition 2016 se trouve toujours à ce lien), et vu que nous ne sommes pas du genre à glairer sur une convention proposant DVD pas chers, figurines collectors, rencontres avec fanéditeurs et romanciers, bah c’est avec plaisir que nous préparons déjà notre balluchon pour le 8 octobre prochain. Car oui, le RWD (pour les intimes ayant déjà vu le slibard de son boss Pascal Gillon) revient, toujours avec le même bel esprit puisque toute la thune récoltée ne servira pas à Mister Gillon pour partir en cure de désintox (il consommerait trop de films de cowboys en strings), mais bien pour aider l’association Cap 48. Alors si vous voulez faire d’une pierre deux coups en vous amusant tout en aidant les personnes handicapées, c’est le moment! Le RWD (oui, je suis intime et j’ai déjà vu le slibard à Pascal, mais lui a déjà vu ma bite alors vous savez…) vient d’ailleurs d’ouvrir ses guichets, vous permettant d’acquérir votre place à l’avance et à un tarif réduit (4€ au lieu de 5). Pour toute information, nous vous renverrons sur le site officiel de la convention, qui vous expliquera tout ce que vous voudrez savoir!

rwdbanchris

Read More