Entretien avec Pascal Gillon du Retro Wizard Day

Category: Interviews Comments: 4 comments

rwdteaser

Le Retro Wizard Day approchant (c’est dans deux semaines!), l’occasion était idéale pour inviter Pascal Gillon, son organisateur, dans la crypte toxique. Histoire de s’entretenir un peu avec lui, voir ce que cela fait de créer un tel évènement lorsque l’on part de rien et aussi lui donner un peu l’occasion de faire sa pute et vendre sa came. Allez Pascal, montre ce que t’as sous la jupe!

 

 

Sur Toxic Crypt, on est du genre ordonné, donc on va commencer par le début bien sûr. Comment t’es venue l’idée de monter une convention branchée fantastique/SF/horreur ?

L’idée ? C’est tout simple : elle n’est, pour ainsi dire, pas de moi ! Le truc qui m’a fait réfléchir à ça, c’est ma première visite au Bloody Week-End, organisé de main de maître par Loïc Bugnon depuis déjà quelques années. Quand j’en suis revenu, j’ai ressenti un tel coup de blues que je me suis dit « pas possible de devoir chaque fois attendre un an pour revivre ça ». Car, tu le sais, se retrouver pendant 3 jours avec des gens qui parlent le même langage que toi, quand dans la vie de tous les jours tu passes souvent pour un baltringue, ça fait du bien. Donc, après quelques jours à ruminer, la solution m’est venue : fais pareil, gros malin ! Et voilà, pourquoi ne pas faire ça à Liège, où, à ma connaissance, rien de ce type n’a jamais été fait ? C’est donc parti de là tout simplement, par pur égoïsme en fait… (rires)

 

Tu as décidé de lier ta convention au Télévie. Est-ce qu’il y a une raison particulière à cela ou est-ce juste parce que tu aimes les logos avec un cœur et parce que tu voulais avoir leurs bonbons à vil prix ?

Tu vas me faire devenir un peu sérieux. Comme le bonheur pour moi était de réaliser ça mais que je ne voulais pas spécialement le faire pour gagner de la thune, j’ai effectivement décidé d’y associer le Télévie, qui récolte des fonds pour la recherche contre le cancer. Cette saleté a frappé très durement ma famille, comme malheureusement trop de familles, et je tenais absolument à joindre l’utile et l’agréable.

 

Quelle a été la réaction des mecs du Télévie lorsque tu leur as proposé une collaboration avec une convention typée fantastique/horreur ? J’imagine qu’ils sont plutôt habitués aux concerts de variétoche ou les brocantes de porcelaine, tu ne les as pas fait flipper avec tes aliens et tes vieux monstres ?

En fait, j’ai déjà organisé un autre type de manifestation il y a 3 ans pour eux, qui avait bien donné en plus au niveau bénéfices (pas loin de 2.000 €). Donc j’avais déjà mes entrées. Et ici, franchement, entre le moment où j’ai envoyé le mail avec mon idée et la réponse, il y a eu à peine 1 heure ! Ils ont été partants tout de suite. Bon j’ai pas dit qu’on allait sacrifier des vierges non plus, ça a sans doute aidé… Quant à la variétoche, vu que tu m’as promis de prendre le micro pour nous interpréter un best-of de Mireille Mathieu, ils ne pouvaient plus refuser…

 

rwdfreddy

 

Seulement si David Didelot et Laurent Faiella font les chœurs. Autre-chose : quand tu contactes les commerçants pour qu’ils tiennent un stand ou les associations de cosplay, le fait que ce soit une première ne pose pas problème ? Tu ne sens jamais une petite méfiance ?

Oh que si ! Surtout au début, quand j’ai contacté une palanquée d’exposants potentiels, qui n’ont même pas daigné me répondre… Mais petit à petit, d’abord avec des potes (David de Videotopsie, Laurent du Fanzinophile, Christophe de Mefamo, Loïc Bugnon du BWE donc…) puis des commerçants locaux (Toys Planet, The Dark Size, Impact Souvenirs, Starlight…) et enfin des gens rencontrés au cours du Bloody Week-end ou de virées à Paris (Uncut Movies, Hélène Merrick…), le bouche à oreille portant ses effets, j’ai alors commencé à recevoir des demandes qui ont fini par remplir la salle, complète depuis 3 bons mois. J’ai d’ailleurs dû dresser une liste d’attente en cas de désistement d’un exposant (ce qui est arrivé, comme toujours dans ce type de salons). Et, cerise sur le gâteau, j’ai eu au final des demandes de gens que j’avais contactés au début et qui m’avaient ignoré… Inutile de te dire que j’ai fait de même…

 

C’est intéressant de t’interviewer maintenant car la convention n’a pas encore eue lieu. Du coup je suppose que tu es en plein stress et que tu dois penser à 1001 trucs. Comment on fait, quand on part de rien, pour penser à tout ? Par exemple au niveau de la sécurité, primordiale, car sans vouloir te stresser plus encore, je suppose que tu te rends bien compte qu’il va sans doute y avoir des meurtres, des enlèvements, des bastons de motards et du trafic de shit sous chaque stand…

Ca y est, merci ! Je n’étais pas stressé du tout… et bam, c’est fait ! Sympa… J’ai bien fait de venir ! Sans rire, je suis déjà d’un naturel stressé alors oui, ici je le suis encore plus et mes nuits sont de plus en plus courtes car je dors trèèèèès mal… Avec ceux qui m’aident (merci à eux) on essaie de penser au maximum… Pas évident en effet. J’ai aussi reçu des petits conseils bien utiles de Loïc Bugnon mais aussi de Patrice Rozet et Corinne Philippe (qui seront présents avec 2 stands) qui ont également organisé une convention pendant quelques années. Je prends sans arrêt des notes pour être sûr de ne passer à côté de rien et malgré ça,  je suis sûr que ce sera le cas… Pour des broutilles sans doute. Une première reste une première…

 

Je suis toujours assez admiratif de ces personnes comme toi, Loïc Bugnon ou tout autre organisateur d’évènements qui se cassent le fion à monter tout un truc réunissant tout ce qu’ils aiment… pour finalement en profiter à peine car ils ont toute une logistique à gérer. Quelle est la force motrice qui te fait accepter ce sacrifice ?

C’est tout sauf un sacrifice ! C’est juste de l’égoïsme comme je l’ai dit plus haut ! C’est juste pour revoir des potes de divers horizons, voir des stands où vont étaler mes passions, admirer les cosplayers qui passent un temps fou à fignoler leurs tenues (à ce propos les amateurs de Star Wars seront ravis puisque la 501ème Legion, organisation ayant pignon sur rue, sera présente avec une quinzaine de membres)… Bon accessoirement c’est aussi pour que les autres en profitent un peu… Et comme déjà dit, c’est également un minimum pour le Télévie ! (rires) Je sais que je n’en profiterai pas beaucoup le jour J mais, sincèrement, je m’en fiche. Avec tous ceux qui vont m’aider, on pourra dire : on l’a fait !

 

Les rassemblements branchés fantastique et horreur ne sont pas légion en Belgique, c’est pas le pays le plus rock’n roll du monde en la matière et il est plus facile de trouver des conventions ou festivals sur les mangas. Quels sont les retours de nos compatriotes pour le moment ? T’as l’impression que les Liégeois ont une soif de convention de ce genre aussi ?

 Effectivement, à part, comme tu le dis, les trucs orientés mangas ou alors les GROS salons (Comic Con, Facts, …) qui se font tous en région flamande, il n’y a pas de salons plus petits, à taille humaine avec une vraie proximité. Et à ma connaissance, Liège n’a jamais connu de manifestation de ce type. Les retours sont hyper positifs. Un exposant m’a d’ailleurs dit récemment qu’il se réjouissait d’y être car sa dernière présence dans un gros salon belge l’avait vraiment déçu, son travail (fanzine) n’ayant pas toujours sa place dans ce type de manifestation.  Et les auteurs du collectif Les Ardents de l’Imaginaire, romanciers dans le fantastique et la fantasy sont ravis de participer pour faire découvrir leurs oeuvres  car ce n’est pas toujours évident pour eux de se faire connaître. Le Retro Wizard Day sera donc un salon où se mêleront des exposants moins… exposés (rires) comme les auteurs, les fanzineurs, les artistes et bien entendu les stands de professionnels qui viendront vendre leurs très belles marchandises (goodies, tee-shirts, dvd, blu ray, livres, bd, comics, mangas)…Et aussi, outre la 501ème Légion,  des cosplayers particuliers, ravis de montrer leurs créations.

 

retrowizarday

 

Dans Retro Wizard Day, il y a Retro, ce qui me fait penser à Rétroviseur, site sur lequel tu officies en tant que rédacteur. Est-ce que l’on doit penser que la convention est affiliée au site (qui sort son fanzine le jour J, justement) ou pas forcément, c’est juste que le nom te plaît bien ?

Quand j’ai eu l’idée de la journée, j’ai directement pensé à y associer Rétroviseur. Et mes potes Fabrice, Jacques et Peter ont directement répondu présents. Peter, qui a été aussi durement touché par la cause du Télévie, y a même été de sa poche en m’offrant tout le matériel publicitaire (10.000 flyers et 100 affiches) ! Inutile de te dire que ça m’a vraiment touché… Par la suite, Tom, qui nous a rejoint il y peu de temps a aussi embrassé la cause en likant et partageant sur Facebook autant qu’il le pouvait… Il y a aussi des déceptions mais c’est le lot de ce genre de choses, il paraît… Pour le nom, un ami que tu connais trèèèèèèèèèèèèès bien (il dirige un obscur site où il tente tant bien que mal de chroniquer des films… Toxic Crypt, tu connais ?) m’a soufflé le mot Wizard… Et là, boum ! Rétroviseur, Retro Wizard, ça devenait évident ! Le fait que le fanzine sorte le jour de la convention est un hasard car quand le Retro Wizard Day a été lancé, on ne pensait pas du tout à créer un fanzine Rétroviseur, juré-craché ! Mais quand le fanzine a été lancé, il est clair qu’il fallait qu’il soit sorti pour le 2 octobre. Et Fabrice, le «chef » comme on aime l’appeler entre nous, qui s’occupe de toute la logistique du fanzine, m’a annoncé il y a peu qu’il verserait une partie des bénéfices au Télévie… La boucle est bouclée… Merci chef !

 

Le fait que la convention se déroule sur une seule journée déroute un peu les gens, principalement ceux qui viennent de loin à dos de chameau. Pourquoi une journée et pas deux, trois, quatre ou toute la semaine, voire le mois ?

Je sais… je sais… mais… Je ne sais pas où je vais… C’est une première, c’est la totale inconnue quant à la viabilité du projet. Il y a des frais assez importants à engager en amont sans savoir combien de personnes viendront. Prends par exemple au niveau de la nourriture : si j’achète de quoi nourrir 1000 personnes sur un WE et qu’il y en a 100 qui viennent, je suis mal ! De un, et c’est le plus important, les bénéfices pour le Télévie seront réduits à peau de chagrin, et de deux, je vais être condamné à manger des frites et des hots-dogs pendant 6 mois (et vu mon état de santé déplorable, ce n’est pas conseillé…). Donc, on réduit les risques en ne le faisant que sur un jour. De plus, la salle du Centre Cuturel de Chênée m’est prêtée gratuitement par son directeur, Mr Christophe Loyen, que je ne remercierai jamais assez pour son écoute et sa disponibilité (idem pour ses collaborateurs, en particulier Mr Otto, le régisseur que j’ai embêté trop souvent…). C’était le seul  jour de disponible cependant (la veille devant être consacrée à la préparation de la salle). Ces différents paramètres ont fait que c’est le Retro Wizard Day et pas Week-end ou week ou month ou year… Mais on verra pour l’avenir si la réussite est au rendez-vous….

 

Je me doute bien que la première édition n’étant pas encore passée, tu es loin de songer à seizième, mais néanmoins, tu as déjà des petits plans pour de potentielles suites ?

J’ai déjà des idées pour la centième, je reviendrai en fantôme purulent afin d’effrayer le chaland… En attendant, si cette première édition rencontre au moins un succès honorable dans le but à atteindre (j’ai dit que c’était pour avoir un max de bénéfices pour le Télévie ? Je ne sais plus, tu me dis si je me répète…), on va tenter sans doute 2 jours et pourquoi pas organiser dans le futur en parallèle un festival de cinéma fantastique… Je sais que dans les bénévoles qui vont m’aider (big up à eux), certains sont chaud comme des baraques à frites à cette idée… Mais, mais,… on va d’abord penser à cette première édition et surtout à la rendre la plus agréable possible pour les visiteurs et les exposants…

 

retrosnakes

 

Enfin, pour conclure, raconte un peu ce que les gens vont trouver sur place et fais en sorte qu’ils préfèrent venir au RWD plutôt qu’à la fête du boudin au chou.

Je t’ai déjà exposé plus haut une partie des stands qui seront proposés aux visiteurs mais les maîtres mots seront convivialité et diversité. Tu auras donc des stands de vendeurs de bd, comics et mangas, de trading cards, de dvd et blu ray, de goodies et tee-shirts autour du ciné fantastique, des auteurs, des artistes, des fanzineurs. Et donc des cosplayers privés mais aussi professionnels comme la 501ème Legion ou une association Ghostbusters qui exposera en outre des objets de la franchise (qui te tient à cœur si je ne me trompe…). Et je rappelle également que le ticket d’entrée donne droit à participer aux 10 tirages au sort qui auront lieu au cours de la journée et qui permettront de remporter un paquet non négligeable de lots offerts par les exposants, les sponsors et de généreux donateurs (dvd, bd, tee-shirts, figurines, livres, œuvres dédicacées, illustrations,…). Un conseil : au prix du ticket (4€ en prévente, 5€ le jour J), prenez en plusieurs pour augmenter vos chances de gagner… (c’est bien vendu là hein?) Malheureusement pas de boudin mais des frites belges (les seules, les vraies), des hots-dogs, des gaufres de Liège of course, des spéculoos « maison »… Et accessoirement des bières même si comme tu le sais, nos amis qui vont nous lire ici ne sont pas du tout intéressés par ce breuvage…

Toutes les infos  (exposants, listes des lots, coordonnées, …) se trouvent ici : https://www.facebook.com/events/1718280405050639/

Avant de conclure, je tiens à remercier vivement ceux qui m’ont aidé et vont encore le faire le jour J (Pierre, Jacques, Marie-Claire, Benoit, Maddy, les deux Frédéric, Maria, Michele, Carine, Yves, Manon, Marc, Pierre-Philippe, Michaël, Laurent) tous bénévoles ainsi que les gars et les filles qui m’ont soutenu sur Facebook par leurs likes et partages (toi en premier Rigs mais aussi les fidèles David, Sophie, Jérôme, Laurent, Fabrice, Tom, les 2 Gilles, Vee, Didier, Quentin, Fred, Eric,… il y en a d’autres, impossible de tous les citer mais big up à eux !)

Et un énorme merci également à Chris Labarre pour sa superbe collection d’affiches et aux exposants qui m’ont fait confiance. Si certains m’ont déçus, d’autres m’ont montré qu’ils avaient aussi du coeur.

Rendez-vous le 2 octobre !

 

Gros merci à Pascal pour sa disponibilité et le temps qu’il a bien voulu me consacrer!
Interview réalisée par e-mail le 10 septembre 2016.

 

4 comments to Entretien avec Pascal Gillon du Retro Wizard Day

  • ingloriuscritik/ Peter Hooper  says:

    “Interview réalisée par e-mail ” quel rat ce rigs : Lol ! Plaisanteries mises a part ( mais quand meme, quel rat..) très touchante démarche que ce jeu de questions réponses honore a la perfection : bravo les gars ! (Putain, par mail…)

  • Roggy  says:

    Cette interview me confirme ce que je savais déjà, que Pascal est un mec bien et je souhaite sincèrement qu’il y ait beaucoup de monde le 2 octobre, avec un bon bénéfice pour le Télévie. Bravo à vous tous et prenez du plaisir surtout ! J’aurai bien aimé venir mais ce jour-là je suis exposant à la fête du boudin au chou. La guigne…

  • Pascal GILLON  says:

    Ah les copains, vous êtes sympas ! Merci les gars. Peter, si tu savais, au départ, il voulait faire ça par courrier le Rigs…Une question, une réponse…Quand je lui ai dit que ça aurait pris 6 mois, il a changé d’avis….
    Roggy, merci pour ton mot très sympa, ça me touche (et pas où tu penses vieux saligaud) et si je ne te vois pas dans 15 jours, ce sera au prochain BWE… Merci pour les encouragements !

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>