RIP Billy Drago

Category: News Comments: 2 comments

Et le cimetière du cinéma d’exploitation de se remplir encore un peu plus, avec cette fois la disparition de Billy Drago, tronche mémorable du septième art s’il en est, qui s’est éteint le 24 juin à l’âge de 73 ans. Si 95% des sites mainstream se concentreront sur ses rôles dans des films tout aussi mainstream comme Les Incorruptibles, Delta Force 2, Invasion U.S.A, Pale Rider ou encore ses apparitions remarquées dans la série Charmed, nous nous souviendrons surtout de lui comme d’un fantôme particulièrement charismatique hantant la production classée B depuis plus de 30 ans. Sans viser l’exhaustivité, signalons donc la présence du bonhomme dans Vamp, Cyborg 2, Lady Dragon 2, le western Tremors 4, Demon Hunter, 7 Mummies, le remake de La Colline à des Yeux selon Aja où il reprenait le rôle de Papa Jupiter, Revamped, Zombie Hunters, le Imprint de Takashi Miike pour la série Masters of Horror, Children of the Corn : Genesis, The Ritual et on en passe des tout aussi tranchants. Le plus souvent des petites choses, mais qui mises bout à bout forment une filmographie charmante de par sa propension à s’en tenir aux monstres terreux, aux actioners shootés à l’économie et aux maboules des coins chauds. Tu vas bien nous manquer, Billy…

2 comments to RIP Billy Drago

  • Chris R  says:

    Billy, c’était un peu un autre Richard Lynch. Une gueule reconnaissable entre mille, qui réhaussait joyeusement le niveau d’un film qui en avait bien besoin, à chacune de ses apparitions. Comme tu dis, une filmo charmante, surtout au côté de l’ami Chuck, pour ma part.

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>