David Didelot rembobine sa vie avec Replay!

Category: News Comments: No comments

C’est d’une imparable logique : George Eastman se bouffait les entrailles à la fin du gourmand Anthropophagous, David Didelot se dissèque lui-même dans Replay, autobiographie dont il vient de lancer les précommandes. Bonne idée de sa part d’ailleurs : ayant déjà commencé un travail d’introspection avec le dossier Amityville du numéro 18, dans lequel il remontait aux premières heures de sa passion pour l’épouvante, ensuite continué dans le numéro 21 de Vidéotopsie, dont les dernières pages étaient consacrée aux années fanzines de l’auteur, Mister David comble les trous et conte le reste de son histoire dans un livre de 272 pages. 272 pages où l’on saura tout, tout, tout sur le Didelot, de ses premières pénétrations de magnétoscopes à ses efforts rédactionnels pour ses fanzines ou livres, en passant par ses escapades dans les salles noires à vibrer devant les méfaits d’extra-terrestres en pénurie de chair ou de tueurs en série pressés de salir leur hachoir tout neuf. Mais le Vidéotopsieur ne se résumant pas à un amas de cassettes aux dents acérées ou de publications baveuses, il en profite pour revenir sur ses côtés les moins cinéphiles, faisant plusieurs détours par les salles de concert pour du headbanging sur la vierge de fer et le prêtre de Judas, quand il n’essuie pas une larme sur sa rencontre avec sa chère et tendre, revient sur la dure vie de prof ou n’y va pas de ses petites critiques sociétales. En somme, si les fenêtres du 112 Ocean Avenue et les revenants transalpins nous attendent à chaque coin de rue, c’est aussi avec l’homme que nous avons rendez-vous, pas seulement avec le bisseux agenouillé devant sa K7 de Virus Cannibale. Une mise à nu commandable sur le site de l’auteur au prix de 12 euros (comptez-en 6 de plus pour les frais de port), et qui devrait, comme toute bonne histoire de passionné passionnant, vous rendre nostalgiques pour le restant de l’année.

replaycouv

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>