Troma, la bête noire de Cannes ?

Category: News Comments: No comments

cannesteaser

Cela ne surprendra pas grand-monde mais sur Toxic Crypt, nous ne sommes pas franchement du genre à nous précipiter devant la telloche à regarder la cérémonie du Festival de Cannes, pas plus que l’on n’ira zieuter le lendemain sur la toile qui a gagné quoi. Que voulez-vous, Kechiche ou Dolan on s’en tamponne un peu beaucoup, et pour nous les rares images valant le coup venues de la Croisette ne sont certainement pas celles montrant Denisot vider une coupe avec Léa Seydoux, mais bien la parade de Troma, bonne occasion de voir Toxie, le Kabukiman et de jolies tromettes colorer les rues cannoises. Malheureusement, il semble de plus en plus compliqué pour Lloyd Kaufman et ses amis de répandre la bonne parole lors de ces (soi-disant) festivités cinématographiques. On le savait depuis le documentaire All the loves you Cannes! tourné en 2002 par la fine équipe, Troma est mal vu par le reste de la profession s’y rendant et y est souvent perçu comme le petit frère grossier et mal élevé sur lequel les gardes de sécurités sont invités à taper sur les doigts. Et visiblement, un nouveau cap a été franchi ces dernières années, la police ayant désormais comme consigne d’arrêter toute personne se baladant avec ne serait-ce qu’un sticker à l’effigie du Toxic Avenger collé sur le t-shirt. On comprend dès lors que Mister Kaufman ait décidé en début de mois de mettre les choses au clair via une petite vidéo, réservée aux anglophones mais facilement compréhensible, qui lui permet d’expliquer ce qu’il en est du Cannes d’aujourd’hui, en comparaison avec celui qu’il connut dans les seventies

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>