RIP Killjoy

Category: News Comments: No comments

killjoyteaser

Triste jour pour les amoureux de musiques extrêmes, et plus particulièrement pour les fanas de death metal, puisque l’un des pionniers du style, Frank Pucci, plus connu sous le nom de Killjoy, est décédé à l’âge de 48 ans (la cause n’a pas encore été révélée). Bien qu’ayant participé à de très nombreux groupes (Wurdulak, Viking Crown, Eibon, Cabal,…), le bonhomme restera toujours l’éternel chanteur de Necrophagia, sans conteste l’un des premiers groupes de death metal à être sorti de terre, sa formation remontant à 1983. Malgré son identité de précurseur, la formation restera cependant plus connue pour l’obsession qu’avait son chanteur pour le cinéma horrifique, qu’il marie sans détours à sa musique. Guère étonnant dès lors de découvrir que le bonhomme dédiera tout un album à Lucio Fulci (Holocausto de la morte en 98) et que bon nombre de ses chansons font références à une grosse poignées de classiques du cinéma d’épouvante, de L’Exorciste à La Révolte des Morts-Vivants en passant par Cannibal Holocaust, Le Commando des Morts-Vivants ou La Nuit des Maléfices. Quant aux livrets des skeuds, ils débordent de clins d’oeil au cinéma de la Universal ou à Paul Naschy, preuve que Killjoy aimait véritablement le cinoche sanguinaire sans se restreindre à une époque ou un pays. Pas étonnant d’ailleurs d’apprendre que Mister Pucci co-réalisa August Underground’s Mordem, petite sensation du ciné underground et extrême, ni qu’il se fendit d’un DVD nommé Nightmares Scenarios, lui permettant de mettre en image sa musique avec l’aide de quelques réalisateurs bien connus. Soit le légendaire Coffin Joe, Ryan Nicholson (Gutterballs) et le zédard Vince d’Amato (Vampires vs Zombies). Les plus coquins apprendront aussi avec le sourire que la pornstar Jenna Jameson fit acte de présence à son tour, ce qui n’est guère étonnant vu qu’elle a souvent tourné autour de l’univers de Necrophagia… Bref, une nouvelle personnalité horrifique s’est éteinte, même s’il est évident qu’elle laissera un plus grand creux dans la galaxie métallique, et il est permis d’avoir la larmichette au coin de l’oeil. Bon repos Killjoy, tu vas sacrément nous manquer…

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>