Toco Toco TV: quand le Soleil Levant devient Saignant!

Category: News Comments: No comments

tocotoco

Véritable hypermarché de la vidéo, amateure ou non, Youtube est vite devenu un labyrinthe dans lequel on a tôt fait de passer à côté d’une merveille, les yeux trop fatigués par les multiples vidéos sans intérêt qui nous sont passées sous le nez. Et cette merveille, c’est la chaîne Toco Toco TV, spécialisée dans la culture japonaise dans toute sa variété: compositeur, réalisateurs, mangakas, créateurs de jeux-vidéos, demoiselles donnant dans la J-Pop, artistes de tous types sont tous réunis ici sous la même et belle bannière. Et grâce à une réalisation discrète mais travaillée, l’immersion sera totale, faite de silences typiquement nippons et de réflexions sur l’art par leurs auteurs. Souvent passionnant, plus pro que pro (la maîtrise est digne du Tracks d’Arte) Toco Toco est définitivement la chaîne à laquelle vous voulez vous abonner si tant est que les chatouillements des rayons du Soleil Levant sur l’épiderme vous sont agréables (cliquez ici pour avoir accès à la chaîne). Alors vous allez me dire « T’es bien gentil mais il est où, le rapport avec le cinéma d’horreur dont tu nous bassines à longueur de temps ?« , et je vous répondrai tout simplement que les deux dernières vidéos publiées sur la chaîne se glissent dans les ateliers de deux des plus notables artisans du cinoche gore à la jap’! Soit Yoshihiro Nishimura (Tokyo Gore Police, Helldriver) et Noboru Iguchi (The Machine Girl, Robogeisha), tous deux prêts à se confier sur leurs vertes années, le point de départ de leur passion, leur méthode, les difficultés rencontrées à monter des budgets de plus en plus minces,… Une vraie plongée dans les coulisses de l’univers Sushi Typhoon, en somme, bien loin des modules promotionnels habituels… A voir absolument et sans attendre, et le coup de coeur de Toxic Crypt question toile !

 

 

Leave a reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>