Cheerleader Autopsy

Category: Films Comments: No comments

Jeunes, jolies et mortes : les mamzelles en jupettes de Cheerleader Autopsy (2003) seraient-elles les femmes parfaites ? Elles le sont en tout cas pour deux employés d’une salle d’autopsie, sortes de cousins vaguement éloignés de Beavis et Butt-head, pour qui la vue d’une paire de seins, même refroidis, justifie le rire idiot. Pour une leçon de maintien, on repassera…

Read More

Deadly Manor

Category: Films Comments: No comments

Deadly Manor est un film qui sent le sapin, dernier forfait de José Ramon Larraz au rayon horreur (1990). Après cela, le réalisateur abandonnait définitivement les territoires du fantastique et de l’épouvante, signant une comédie paraît-il médiocre (Sevilla Connection en 1992), puis une minisérie très sérieuse pour la télévision espagnole, Viento del Pueblo (Miguel Hernández), sacrifiée à la vie dudit poète (en 2002). Onze ans plus tard, l’Espagnol tirait sa révérence, à l’âge vénérable de 84 ans. Bref, de ces fins de carrière compliquées et erratiques, dissymétriques à la période dorée des seventies où tout semblait possible, où l’on savait encore prendre des risques et s’éloigner des sentiers battus.

Read More

Upgrade

Category: Films Comments: No comments

« Je suis un grand fan du mélange entre la SF et le film noir. Terminator, Blade Runner, ces films qui utilisent la science-fiction et le futur pour raconter des histoires sombres sur des détectives. C’est juste le genre de films que j’aime… » Logique finalement de voir Leigh Whannell lâcher les draps blancs de ses spectres hurleurs et les costumes aux poches pleines de pièges d’un certain Jigsaw pour enfiler la veste de Rick Deckard. Mais sans pour autant tourner le dos au gore, et par extension à une certaine imagerie horrifique. Parce qu’au fond, on ne se refait jamais vraiment…

Read More

Scream Blacula Scream

Category: Films Comments: No comments

Comme quoi, faut pas croire toutes les conneries couchées sur papier. Ainsi, selon le livre The Golden Turkey Awards, Scream Blacula Scream (1973) serait ce que la Blacksploitation aurait enfanté de pire. Le fond du tonneau, le creux de la cuvette. Alors nous n’irons pas jusqu’à prétendre que le retour du vampire aux sourcils épais comme des hérissons obèses mérite sa place sur le podium. N’empêche que ce second tour de piste dépasse d’une bonne tête le premier.

Read More

Flesh for the Beast

Category: Films Comments: 2 comments

A croire que certains étaient des couteaux suisses dans une autre vie. Terry M. West est de ceux-là, lui qui gagne surtout sa vie de petits romans horrifiques mais se fait aussi à l’occasion producteur, scénariste, monteur, photographe, réalisateur et acteur (de ses propres œuvres, mais tout de même…). Plus connu pour ses Séries B, pour ne pas dire Z, pleines de zolies fifilles en string et la poitrine à l’air, le bonhomme décida un jour de quitter les draps de satin de l’érotisme saphique pour voir s’il n’y a pas de jolies cicatrices à se faire dans l’abattoir du splatter movie. Mais comme on ne se refait pas, Flesh for the Beast (2003) ne manquera jamais de retourner se glisser dans les couchettes de fantômettes dénudées…

Read More

Al Filo del Hacha (Edge of the Axe)

Category: Films Comments: No comments

Nous parlions il y a peu de Repose en Paix, l’un des derniers films d’horreur de José Ramon Larraz (1987). L’année suivante, le réalisateur espagnol remettait le couvert avec Al Filo del HachaEdge of the Axe (1988) à l’export -, film encore plus exemplaire des volontés du producteur José Frade : pas très étonnant d’ailleurs que le gars soit crédité coscénariste, et qu’il apparaisse même à l’écran...

Read More

Death Row Dinner

Category: Films Comments: No comments

On ne s’ennuie jamais dans le giron de Camp Motion Pictures, petite boîte bien des années 80 qui sent le vieux croque-monsieur et dont certaines productions flirtent dangereusement avec l’amateurisme le plus crasse. Voir le néanmoins charmant Video Violence pour s’en convaincre. N’empêche qu’on y revient toujours pour de nouveaux coups de dents. On fait bien, car tout braque soit-il, Death Row Dinner (1988) mérite bien qu’on s’enferme derrière les barreaux, car à ses côtés c’est la fête à la prison.

Read More

Spider Baby

Category: Films Comments: No comments

A quoi ressemblerait un épisode de l’antique série La Famille Addams si celle-ci n’était pas pensée pour séduire les téléspectateurs de 7 à 77 ans ? Si son but premier était de délivrer une vague d’exploitation gothique et timbrée, et que Gomez cachait des freaks dans sa cave, que l’oncle Fétide succombait aux joies du voyeurisme et que la petite Mercredi zigouillait le facteur ? La réponse est dans Spider Baby (1967), l’un des premiers films du king of the B’s qu’est Jack Hill (The Big Bird Cage, The Big Doll House). Et quel film !

Read More

Repose en Paix

Category: Films Comments: 4 comments

De José Ramon Larraz, on connaît généralement les belles œuvres 70’s (Deviation, Symptoms, Vampyres…) ou celles de son retour à l’épouvante au début des eighties (Black Candles et Estigma). Autant de films marqués par un fantastique ambiancé et des donzelles peu farouches, qui font de Larraz (ou de Joseph Braunstein, si l’on préfère son pseudonyme) l’un des réalisateurs les plus intéressants de la période, partagé entre son Espagne natale et l’Angleterre de son cœur. Voilà bien un cas à part dans la bisserie internationale, qui sut varier les plaisirs et les tons dans une filmographie plus riche qu’on ne le dit généralement. Un drôle d’oiseau quoi qu’il en soit, indépendant et inclassable en réalité, lequel refusait d’ailleurs d’être assimilé aux autres artisans de l’épouvante espagnole quand on l’interrogeait sur la cinématographie de son pays…...

Read More

Night Ripper !

Category: Films Comments: No comments

Enfermez vos filles à double-tour, les tordus sont de sortie. Et qui pointe le bout de sa lame aujourd’hui ? Le désaxé arpentant les rues sombres de Night Ripper ! (oui, avec un point d’exclamation), petit shot-on-video du milieu des eighties qui ne paye pas de mine mais devrait satisfaire quelques fans hardcore du slasher. Voire du giallo…

Read More