Soul of the Demon

Category: Films Comments: No comments

Charles T. Lang, vidéaste amateur ayant donné dans le shot-on-video glaireux, ne mourra pas enseveli sous ses propres VHS, au maigre nombre de deux : le vrai/faux Halloween movie porté sur l’occultisme Soul of the Demon (1991) et High Desert (1993), film de bikers violeurs virant à la guerre des gangs. Saison de la coloquinte oblige, c’est bien sûr sur les jolies cornes de diablotin du premier cité que l’on va se gratter le cul, même si ce very looooow budget évoque autant la fin octobre que Les Bronzés font du Ski.

Read More

Hubie Halloween

Category: Films Comments: 4 comments

Décidément, 2020 n’est pas disposée à faire de cadeaux. Horribles feux de brousse en Australie, épidémie que l’on connaît désormais fort bien, fous de dieu de sortie, port qui explose comme si King Ghidorah avait lâché une perlouze atomique à côté, et last but not least, Hubie Halloween, descente dans le carnaval lugubre du 31 octobre de la part d’Adam Sandler et sa bande. Est-il encore bien utile d’en dire plus ? Et de préciser que cette prod’ Netflix prend des airs de morceau de verre glissé dans le sac de caramels ?

Read More

Les Fleurs de Sang (Dark Night of the Scarecrow)

Category: Films Comments: 2 comments

Auteur des nouvelles servant de base aux horror movies L’Emprise et Audrey Rose, pour lesquels il reprit le siège de scénariste, Frank de Felitta se fit aussi homme de télévision. Plutôt pour la faire tressauter d’ailleurs, et après les dobermans mangeurs d’homme de Trapped (1973) et la robe servant de machine à remonter le temps de The Two Worlds of Jennie Logan (1979), le romancier bourre de paille les guenilles d’un épouvantail vengeur amené à devenir culte. Logique au vu de l’excellence de Dark Night of the Scarecrow (1981).

Read More

Scarewaves

Category: Films Comments: No comments

Nos rencontres avec l’Américain Henrique Couto ont beau avoir été très brèves, elles n’en ont pas moins suffit à nous faire une désavantageuse première impression du gaillard. Mais comme cela ne coûte pas grand-chose d’offrir une seconde chance à un honnête homme, on prend le casque et on laisse son Scarewaves (2014) nous malmener les tympans avec ses bonnes ondes. A moins qu’elles ne soient, à nouveau, mauvaises ?

Read More

Woodchipper Massacre

Category: Films Comments: No comments

« Ne t’en fais pas, papa, qu’est-ce qu’il pourrait bien se passer de mal ? ». Et vlan ! Une petite phrase qui porte malheur et le beau week-end automnal tourne aux trois jours d’horreur pour une petite fratrie, coupable d’avoir accidentellement liquidé la vieille tante venue faire du baby-sitting chez eux. Heureusement que la déchiqueteuse à bois reste prête à l’emploi et aidera les jeunots à se débarrasser des restes de la vieille bique. Dans le style Amblin, notre Woodchipper Massacre (1988) ? Non, mais pas loin non plus.

Read More

Let’s Scare Jessica to Death

Category: Films Comments: 2 comments

Tout culte soit-il pour une poignée de cinéphiles bien informés, Let’s Scare Jessica to Death (1971) n’en reste pas moins l’un des secrets les plus jalousement gardés de l’épouvante, malgré des rumeurs fréquentes de remake. Peu étonnant que cette frousse psychologique attire les chantres de l’elevated horror : le film de John D. Hancock – un temps engagé pour shooter Les Dents de la Mer 2, dont il finira viré – ne manque pas de méninges et soigne autant son atmosphère que sa pesanteur. Attention, chef d’oeuvre en approche.

Read More

Le Poignard de Bambou (The Four Skulls of Jonathan Drake)

Category: Films Comments: No comments

Au fil de ses nombreuses incursions dans le fantastique, l’épouvante ou la science-fiction, Edward L. Cahn (Creature with the Atom Brain, The She-Creature, Voodoo Woman, Zombies of Mora Tau, Invasion of the Saucer Men, It ! The Terror from beyond Space : pas un poussin du jour question effroi donc) n’eut de cesse d’essayer de nous retourner les tripes. C’est désormais la nuque qu’il vise avec Le Poignard de Bambou (1959), certainement plus connu sous son nom d’origine The Four Skulls of Jonathan Drake, par lequel il tente de nous faire perdre la tête. Pari gagné, puisqu’il signe ici son meilleur effort, mais aussi l’une des plus jolies émeraudes de l’horreur 50’s.

Read More

The Hunt

Category: Films Comments: No comments

Période idéale que celle-ci pour se pencher sur la truffe de The Hunt (2020), puisque l’un des débats les plus agités du moment – et nous n’en manquons certainement pas ces temps-ci – concerne les tortionnaires et agités du canon, communément appelés veneurs. Chasse à courre aussi sur vos écrans avec cette production Blumhouse de luxe (comprendre qu’en bonne co-prod avec Universal, cette randonnée au vert profite de plus de pèze que d’ordinaire), qui nous ramène quinze années en arrière, lorsque le survival régnait en maître sur la production horrifique.

Read More

Doom Asylum

Category: Films Comments: No comments

Abraxas (1987) – ou Scared Stiff en VO – avait beau ne pas être un grand traité sur l’esclavage, le sujet des négriers n’étant qu’un vague background servant à dérouler un film de maison hantée certes très visuel mais aussi fort classique, il faut croire que cette petite Série B avait encore trop de neurones pour son réalisateur Richard Friedman. Du coup, il profite de son Doom Asylum suivant (1987 itou) pour rivaliser de bêtise, voire se foutre de la poire du slasher.

Read More

Castlevania (saison 3)

Category: Dossiers Comments: No comments

Et de trois saisons pour la série animée Castlevania selon le géant de la VOD Netflix, qui ressort donc fouets et dentiers crochus pour flatter la nostalgie des trentenaires – voire quarantenaires – désireux d’en revenir à leurs années Super Nintendo. Mauvaise nouvelle : le show préserve ses défauts passés. Bonne nouvelle : il a appris à tirer meilleur parti de ceux-ci.

Read More